réduire ses déchets

Cofibrek

Jeune bulbe
Inscrit
6/1/13
Messages
25
Score de réaction
0
Merci Tigresse. C'est vrai que j'y pense rarement pour les légumineuses nature. En revanche, je congèle le minestrone (avant d'ajouter les pâtes et l'huile d'olive) qui est long à cuire à cause de toutes ces légumineuses.
 

DateLimite

Broute de l'herbe
Inscrit
17/5/18
Messages
214
Score de réaction
0
Localité
Côtes d'Armor - Bretagne - France - Europe - Terre
Bravo pour la démarche zéro déchet. Je me lance aussi et je trouve ça plus exigeant que de faire une transition végétarienne. L'avantage, c'est qu'on se pose des questions sur plein de choses. On ne peux plus se contenter de faire sans réfléchir.
 

Cofibrek

Jeune bulbe
Inscrit
6/1/13
Messages
25
Score de réaction
0
Il ne faut pas penser aux champions du zéro déchet très médiatiques, mais plutôt se concentrer sur les postes "faciles" d'abord puis, une fois l'habitude prise, passer à l'item suivant. Pour moi ça fonctionne mieux comme ça. La seule chose, c'est que je ne vois pas le niveau des poubelles baisser parce qu'à la base, ce n'est pas moi qui produit le plus de déchets à la maison. Cet été, mes 2 enfants travaillent dans un fast food, je te laisse imaginer la poubelle de honte qu'on a :'(
En plus j'habite tout à côté d'une zone commerciale où je peux faire mes courses à pied. Et le dilemme marcher et consommer emballé contre conduire et consommer en vrac est constant...
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Je devais changer mes éponges jetables arrivées en fin de vie (j'ai essayé les tawashis fait maison, et j'ai pas du tout été convaincue), j'ai donc acheté, en grande surface, une éponge lavable pour faire ma vaisselle, avec un côté tout doux et un côté plus grattant. Et j'en suis super contente, je pense que je vais investir dans quelques autres éponges similaires pour pouvoir "tourner" entre deux lessives. En plus, le prix est tout petit. Voici le modèle pour celleux que ça intéresse : http://www.coursesu.com/entretien-hygie ... al-product


Je suis contente, je m'équipe petit à petit en produits lavables et réutilisables.
D'ailleurs, je cherche depuis un moment une solution à mon problème de mouchoirs. En effet, j'utilise actuellement des mouchoirs en papier. Étant parfois sujette à des crises d'allergie, j'en ai toujours sur moi en dépannage. Et même si j'ai beaucoup moins de rhume qu'avant, quand j'en ai un, il est bien carabiné...
Or, j'utilisais des mouchoirs en tissu étant gamine, et je me souviens très bien du nez en sang au bout de quelques heures de gros rhume. Les mouchoirs en papier sont beaucoup plus doux que ceux en tissu, du moins ceux que j'ai pu testé. Donc si vous avez une super astuce pour éviter ça, ou un conseil sur un type de tissu à privilégier (je peux coudre mes mouchoirs moi-même), je suis preneuse.


Le plus dur, ça va être le jour où je vais enfin me décider à m'attaquer à l'alimentaire, parce que je dois avouer que les boites de conserves, les bocaux et les briques en carton sont mes grands amis...
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 618
Score de réaction
116
Localité
Paris
Ton lien ne mène pas vers le produit en question. On est redirigé vers l'accueil du site. En plus je ne trouve pas comment aller voir les produits à partir de là. Peut-être qu'il faut choisir un magasin spécifique ou qu'il faut avoir un compte.

Pour les mouchoirs, j'ai toujours entendu dire que ceux en tissu étaient moins irritants. Peut-être que ça dépend de la matière (j'en ai en lin que je n'utilise que pour mettre des gouttes d'huiles essentielles et les respirer, le lin ça gratte) ou du fait que le mouchoir soit déjà usés. Moi, j'en ai récupéré des vieux à mes parents et ça va pour mon nez. Après, je n'ai pas d’allergies.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 829
Score de réaction
64
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Traditionnellement, les mouchoirs étaient découpés dans des draps usés (le milieu s'use + vite que les côtés). Donc un tissu devenu + doux au fil des lavages.
Tu peux, dans un premier temps, utiliser tes mouchoirs en tissu quand ça va + ou -, et ceux en papier en cas de crise d'allergie (d'autant + que là, faudrait un sacré stock à faire tourner)
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
j'en ai piqué quelques-uns à ma belle-mère, je vais voir ce que ça donne à l'usage.

Désolée, je vois pas comment régler le problème de lien.
 

Beelittle

Broute de l'herbe
Inscrit
13/10/17
Messages
252
Score de réaction
0
J'ai le même problème pour les mouchoirs, je suis rarement enrhumée par contre quand c'est le cas j'utilise 10 mouchoirs à l'heure :'(
Et je parle pas des allergies, au printemps et tout l'été selon où je suis, ça coule à flot :oops:
J'ai le problème en plus de saigner du nez et autant je ne suis pas dégoûtée par le sang, autant je ne me vois pas brandir un mouchoir tout tâché (même propre) au nez des autres (parce que bon, de mon expérience, y'a beaucoup de gens qui comprennent pas qu'on a tous du sang dans notre organisme et que c'est pas sale).

Pour l'instant j'ai pas de solutions...

Pour les conserves et bocaux tu peux les faire toi même, par contre ça prend un peu de temps. Mais ça permet de choisir exactement ses ingrédients (local, variétés de légumes différentes genre des vraies bonnes tomates potagères...), et de manger des fruits et légumes hors saison (cerises ou compote de fraise en décembre, doubeurre en juin !!). Suffit d'acheter un stérilisateur (on en trouve à tous les prix, le mien est petit par manque de place, payé 80€ je crois). Puis des bocaux (type Leparfait) en brocante ;)
 

Ivresse

Jeune bulbe
Inscrit
30/4/18
Messages
87
Score de réaction
0
J'avoue que je suis un peu à la ramasse niveau Zéro Déchet et que je fais trop peu d'efforts là-dessus.
Jusqu'ici, ça s'est limité à l'achat d'une gourde en inox et le fait de boire l'eau du robinet (pas de bouteille en plastique chez moi depuis 2 ans, et en voyage non plus !) et l'utilisation de Totebags pour remplacer les sacs plastiques (j'en ai toujours dans mon sac en cas de courses).
Je me lave également au bloc de savon plutôt qu'au gel douche.
J'évite d'acheter des jus en bouteille plastique et prend au maximum du verre.
J'ai mis un autocollant "Stop pub" sur ma boîte aux lettres.

Et voilà... Le reste viendra peut-être plus tard.
 

Titesieste

Fait crier les carottes
Inscrit
12/3/15
Messages
2 671
Score de réaction
22
Site web
www.instagram.com
Honnêtement je trouve que c'est déjà beaucoup ! Tu ne devrais pas minimiser tes efforts, c'est pas mal ! :)
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Je rejoins Titesieste, c'est déjà pas mal du tout ! Beaucoup plus que la plupart des gens.

J'ai aussi beaucoup de choses à faire encore : supprimer boites de conserve et bocaux de la cuisine, acheter au maximum en vrac ; faire des couvres-plats lavables (même si au final je n'utilise quasiment jamais de cellofrais) ; remplacer le sopalin par des chiffons lavables, la brosse à dents en plastique par une écologique, les pinces à linge en plastique par des inox, la lessive par je sais pas quoi encore ; acheter une gourde.
Et recommencer à faire mon dentifrice moi-même, j'ai un peu décroché depuis un an...
En déjà fait : les lingettes démaquillantes lavables, le cure-oreilles (et non pas un oriculi, que j'ai pas aimé du tout), le savon pour la douche et les mains et bientôt la vaisselle), le shampooing solide (je cherche encore le bon pour moi), la cup, les éponges lavables, les serviettes de table en tissu (je n'en ai jamais utilisé en papier à la maison en fait...), les sacs à courses pliables, la pierre d'alun. Et j'ai récupéré des mouchoirs en tissu, je teste.
 

Paprika

Jeune bulbe
Inscrit
23/7/18
Messages
58
Score de réaction
1
Localité
Nancy
Hello ! Quelle super initiative de compiler des astuces ~

En ce qui nous concerne on est en transition "zéro déchet", et si on n'est pas parfaits, on avance :) Les petites choses les plus évidentes à faire ont pour l'instant été les suivantes :
- Placarder un "stop pubs" sur la boîte aux lettres
- Ne plus acheter d'eau en bouteille et profiter de l'eau du robinet
- Remplacer les essuie-tout par des torchons et les mouchoirs jetables par des tissus
- Privilégier les bouteilles en verres (pour le jus par exemple)
- Nettoyer au vinaigre
- Laver les éponges sales pour s'en servir plusieurs fois
- Utiliser nos propres paniers et sachets réutilisables pour les courses et refuser les emballages des commerçants (le papier du boulanger par exemple)
- Acheter un max de vrac (surtout pour le frais, parce qu'en ce qui concerne le riz et les pâtes par exemple c'est plus rare et il faut des bocaux, on y travaille encore ...)
- Refiler les restes au chien et au lapin familiaux
- Faire des recettes de beauté toutes simples (on est pas encore rendus à la confection de shampoing et gel douche, mais par exemple pour l'hydratation de la peau je fais un rapide mix huile d'olive - huile essentielle de lavande - huile essentielle d'arbre à thé et eau ; pour un gommage sucre de canne - citron pressé ; etc.) et pour le reste on fait attention aux matériaux
- Couper l'eau quand on se savonne / se brosse les dents, éteindre la lumière quand on sort de la pièce, mettre un polaire plutôt que le chauffage quand on est en mai, toussa toussa
- Naturellement, recycler tout le reste !

Alors oui du coup il y a plein de choses sur lesquelles on est à la ramasse :

- Tout le matériel en plastique qu'on va user jusqu'à la corde avant de réfléchir à des alternatives (brosse à récurer, brosses à dents justement, fringues et j'en passe)
- Les options menstruelles
- Tous les emballages de produits transformés, qu'on consomme au minimum, mais qu'on est "forcés" d'acheter pour nos substituts (fauxmage, végécuterie, etc.).

Voilà le listing de ce qu'on fait et ne fait pas, pour ton petit recensement :)

Et concernant les croquettes, ma mère nourrit nos "carnivores" (chiens et chats) de la cuisine : riz, légumes, parfois des restes de boucheries qu'elle récupère et fait cuire avec plutôt qu'ils soient jetés par le commerce en question.
Pour nos herbivores c'est du foin en botte donc pas d'emballage, une liberté complète pour manger l'herbe du jardin et des restes de cuisine : épluchures crues ou cuites, légumes moches ou oxydés, restes s'ils sont inoffensifs pour l'animal, ...

Du reste, je ne sais pas comment aider ! Dans le temps les femmes couvraient leurs jambes de chicorée pour faire semblant de porter des bas, ça doit être plus écolo :p

Bien à vous ~
 

Byza

Broute de l'herbe
Inscrit
5/4/18
Messages
222
Score de réaction
1
Localité
Ariège
Jess, comment fais-tu les couvre-plats lavables ? Est-ce qu'on peut en trouver à acheter ?
 
A

Anonymous

Guest
Ivresse":stprf4ah a dit:
J'évite d'acheter des jus en bouteille plastique et prend au maximum du verre.
Moi aussi, même si un peu dégoutée, j'ai découvert récemment que de nos jours on trouvait encore du plomb dans le verre... :anger:

Paprika":stprf4ah a dit:
- Ne plus acheter d'eau en bouteille et profiter de l'eau du robinet
Oui, alors tout dépend de où l'on se trouve, de mon côté les trois quart du temps l'eau potable du robinet n'est justement pas potable à cause de la quantité faramineuse de purin rependu dans les champs sans prendre en compte la grosses pluie qui va suivre quelques heures plus tard, mais aussi à cause de tous les pesticides pour faire pousser leur maïs, leur blé, etc.

Vous pouvez vérifier la qualité de votre eau par ici :
http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/qualite-de-l-eau-potable
Il vous suffit de cliquer sur le département puis de préciser la commune.
Je fais bouillir mon eau, mais du coup je consomme de l’électricité, alors... Après il reste les filtres, mais après m'être renseigné, les résultats scientifiques sont assez mitigés sur la toxicité des filtres eaux, donc...

Paprika":stprf4ah a dit:
- Nettoyer au vinaigre
Il faut tout de même savoir qu'en dehors des alcools forts comme le whisky ou les eaux de vie, les alcools sont pour la plupart non véganes. Dans la fabrication traditionnelle du vin, bière ou vinaigre, on utilise souvent des matière animales pour filtrer. Cela va du sang des animaux, à leurs nerfs, en passant par la caséine, la chitine, l’albumine, la gélatine, l’huile des poissons, l’Ichtyocolle (gélatine de l’estomac du poisson)...
Après il existe des vinaigres véganes, bien vérifier. ^^
 
A

Anonymous

Guest
Oui, j'avais compris, mais sa conception est faite de la même manière que le vinaigre alimentaire et donc largement potentiellement filtré de la même manière ; soit grâce à l'exploitation animale. ^^
 

NicolasJ

Broute de l'herbe
Inscrit
9/11/17
Messages
173
Score de réaction
1
CrystalJones, non l'alcool a bruler ou ménager et le vinaigre blancbe necessitent pas d'étape de clarification. La clarification a un intérêt pour tout ce qui ne nécessite pas d'etape de distillation (vins, cidre, autre alcools bruts, et derivés comme le vinaigre). Pour des produits industriels où il y a distillation, il n'y a pas de clarification.
 
Haut