Réflexion / impressions sur les vaches

Catherine Rivière

Jeune bulbe
Inscrit
5/6/22
Messages
25
Score de réaction
7
Localité
Bruniquel
J'ai toujours été sensible à la cause animale, de certains points de vue. Pas question pour moi de posséder des animaux domestiques enfermés comme oiseaux en cage, poissons en aquarium, insectes dans un terrarium etc. Pas questions d'aller au zoo, spectacles aquatiques, cirque avec des animaux, etc, non plus.

Depuis janvier dernier, je me suis aperçue qu'en fait, progressivement, je devenais anti-spéciste, et hop tout à coup, il m'est apparu comme une évidence, comme une cohérence avec moi-même de devenir végétarienne (1er pas vers le végétalisme).

Il y a quelques jours, j'ai vu simplement dans un film, des vaches qui marchaient pour aller au près. Il m'est apparu tout à coup que leur démarche n'était pas naturelle, à cette pauvre espèce créée, après de multiples sélections génétiques, pour être les plus productives possibles en viande, en lait.

Et je les ai vues avec autant d'horreur, que l'on regarde dans des films dystopiques, des humains clonés et élevés pour fournir des réserves d'organes de rechange à des populations de nantis, souhaitant accéder à l'éternité. Accepterions-nous d'être un de ces clones ? Alors, pourquoi élever des vaches (ou autres animaux), pour les faire se reproduire et au final, les manger ?

Je voulais tout simplement faire part de mon impression ici. Si, ce peut-être un argument parmi d'autres, pour tenter de convaincre en douceur des spécistes encore septiques...
 

Nono11

Broute de l'herbe
Inscrit
22/2/16
Messages
111
Score de réaction
69
Oui je suis d'accord! Finalement les gens en mode "les espèces vont disparaître si on ne les élève plus" ... ben tant mieux en fait (bizarrement les nombreuses especes qui disparaissent á cause de l'expansionnisme agricole (en partie dû á la production de viande, comme en amazonie) ça les chagrine moins.

Mais oui je m'étais faite la même reflexion en voyant un jour des cochons nains. Je n'ai pas de connaissances particulieres en cochons mais on voit á quel point ils sont selectionnés pour maximiser la masse, avec des ventres qui trainent carrément á terre. La comparaison avec "l'équivalent sauvage"(sanglier) est assez choquante :

1656102127762.png

J'ai pas réussi á inclure d'image de sanglier, je vous laisse regarder par vous même.


Mais d'ailleurs il y a pas que les animaux á viande... Si tu regardes certaines races de chiens ça peut aussi être assez choquant
 

Gegelevege

Jeune bulbe
Inscrit
24/6/22
Messages
21
Score de réaction
4
Localité
France
D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du fait d'élever des cochons génétiquement modifié pour la science, et ainsi avoir des organes de cochons génétiquement modifiés pour humains (il y a eu des essais).

Qu'est-ce que l'humain ne ferait pas, l'animal n'est ni plus ni moins qu'une merde un serviteur, un objet, un esclave, une bête de laboratoire quelle honte !
 
Dernière édition:

Nono11

Broute de l'herbe
Inscrit
22/2/16
Messages
111
Score de réaction
69
D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du fait d'élever des cochons génétiquement modifié pour la science, et ainsi avoir des organes de cochons génétiquement modifiés pour humains (il y a eu des essais).

Qu'est-ce que l'humain ne ferait pas, l'animal n'est ni plus ni moins qu'une merde un serviteur, un objet, un esclave, une bête de laboratoire quelle honte !

Ouais j'en ais entendu parler... :/
Je peux choquer mais limite je trouve ça presque moins pire que de tuer des cochons pour les manger lorsqu'on peut s'en passer. Lá au moins c'est pour "sauver des vies" alors que les gens qui mangent des animaux (et qui on la possibilité de s'en passer), c'est juste pour le plaisir gustatif, la tradition ou que sais-je ce qui me semble être moins valable comme motif. Mais bon les deux cas restent tristes...

Je suis étonnée par ta photo, nono, je pensais que les cochons nains étaient sélectionnés pour être mignons, comme animaux de compagnie. Pas pour qu'ils engraissent le + possible.

Oui je croyais aussi, j'avais découvert les cochons nains en regardant des photos de ces cochons dans un sanctuaire, ça m'a surprise aussi. Apres peut être sont-ils plus petits tout en étant plus massifs? Ou peut être les porcelets nains sont plus petits que les porcelets normaux? Jsp mais si tu recherche des photos de cochons nains adultes ça donne ça en général. Apres encore une fois je m'y connais pas en cochons.

EDIT : Tigresse, il me semble que souvent les gens qui prennent pour la compagnie craquent pour des porcelets puis une fois adulte se rendent compte que c'est moins mignon et plus dur á entretenir et abandonnent. Donc ça m'étonnerai pas que le critère de sélection s'applique avant tout aux porcelets
 

Gegelevege

Jeune bulbe
Inscrit
24/6/22
Messages
21
Score de réaction
4
Localité
France
Je suis partiellement d'accord, car on ôte la vie d'un cochon pour sauver la vie d'un humain, mais je crois que la personne qui a subi la greffe est morte, après reste à savoir si pour les gens la vie humaine est supérieure à celle animale.

Tandis que quand on mange on peut s'en passer et ça ne sauve personne, ça donne juste du plaisir gustatif à des omnis ou carnivores. Il y a des alternatives je veux dire pour l'alimentation. En soi, l'instinct fait qu'on préfère sauver une vie humaine mais ça dépends le point de vue.
 

Catherine Rivière

Jeune bulbe
Inscrit
5/6/22
Messages
25
Score de réaction
7
Localité
Bruniquel
Nono11, je compatis beaucoup, pour les cochons nains. Je ne savais pas, que ça pouvait être à ce point là. Pauvres bêtes. C'est ignoble. On n'est pas très loin du film Okja de Bong Joon Ho, qui à travers une fiction, sur une race de super cochon, sensibilise en fait sur la façon dont nous traitons les animaux d'élevage.

Les nombreuses sélections génétiques qui ont aboutit à la création de différentes races de chiens sont choquantes également. Je pense aussi aux races de chiens auxquelles on coupe la queue et les oreilles en pointe, pour "faire plus joli, plus racé", comme les boxers par exemple. Nous avions un boxer quand j'étais enfant, qui avait subi ce triste sort. Il a fallu que je grandisse pour mesurer que cette pratique était condamnable.

Gegelevege, oui, j'ai déjà entendu parler d'utiliser des cochons pour avoir des organes de "rechange" pour les humains.

Je commence à m'interroger, sur ce que nous pourrions, devrions faire des animaux d'élevage et de compagnie, dans un monde qui serait devenu anti spéciste (ça arrivera un jour, de + en + de gens prennent conscience de la cause animale). Pour ma part, je pense que nous devrions en prendre soin. Ils ne pourront pas retourner à la vie sauvage. Mon avis sur la question est que nous devons les nourrir correctement, en leur laissant le plus de liberté possible. Nous leur devons bien ça. Mais où ? Continuerions nous de les parquer dans des enclos, pour les protéger de la vie sauvage pour laquelle ils ne sont pas adaptés ? Je n'ai pas de réponse...
 

Gegelevege

Jeune bulbe
Inscrit
24/6/22
Messages
21
Score de réaction
4
Localité
France
c’est horrible, mais je pense que les animaux d’élevage ou autres ne pourront pas être gardé en vie personne ne voudra les élever bénévolement s’il ne rapporte rien surtout dans le monde dans lequel on vit malgré les prises de consciences
 

Catherine Rivière

Jeune bulbe
Inscrit
5/6/22
Messages
25
Score de réaction
7
Localité
Bruniquel
J'ai une pensée aussi, pour les abattages de troupeaux entiers, atteints de la maladie dite de la vache folle. Tout ça pour préserver l'humain... au détriment de ces animaux.
Message automatiquement fusionné :

c’est horrible, mais je pense que les animaux d’élevage ou autres ne pourront pas être gardé en vie personne ne voudra les élever bénévolement s’il ne rapporte rien surtout dans le monde dans lequel on vit malgré les prises de consciences
Je n'avais pas pensé à cela. On pourrait alors imaginer que l'élevage de ces animaux puisse être fait par des fonctionnaires du service public, dont ce serait la spécialité.

Mais bon, il y aurait une sacrée évolution des mentalités à faire...
 
Dernière édition:

crabe

Broute de l'herbe
Inscrit
17/3/15
Messages
132
Score de réaction
62
Localité
cydonia
Site web
discord.gg
J'aimais bien l'exemple du mouton et du mouflon, aussi: on voit bien le handicap infligé par la sélection d'individus génétiquement handicapés par la production de la ressource recherché (la laine surabondante), qui cause à l'animal beaucoup de souffrance (peau parasitée) et le condamne à une dépendance humaine pour survivre.
(vous pouvez accéder à l'article facebook sans vous connecter)

Pour la reproduction, je pense qu'elle est intégralement contrôlée pour la majorité des espèces d'élevage, et est calculée en fonction d'un taux de production de lait/viande/autre par rapport à la demande du marché, pour éviter les coûts d'élevage d'animaux excédentaires. Imaginons que la demande de POA baisse régulièrement de manière générale: le taux de production, donc de reproduction suivront automatiquement. Et comme la plupart des animaux d'élevage sont tuées dans les 3-4 ans suivant leur naissance, à l'échelle d'une société c'est très rapide : si la demande internationale pour des POA baisse jusqu'à zéro (utopie végane), la réduction du nombre d'animaux d'élevage suivra mécaniquement jusqu'à un seuil négligeable, sans qu'il n'y ait rien à faire.

Sur une note beaucoup plus anecdotique et idéologique (ne le prenez pas trop au sérieux): la notion de spécisme est, de mon point de vue, très floue, c'est ma conviction personnelle. L'exploitation des animaux génétiquement modifiés en vue de sauver des humains est un dilemme éthique délicat qui me semble assez complexe et théorique (type "dilemme du tramway").
La prise en compte du degré de cognition ("sentience") des animaux exploités me paraît être un critère déterminant pour savoir si on pourrait les utiliser à cette fin...et donc leur espèce d'appartenance. (et ici je serai en désaccord avec les antispécistes)

Imaginez qu'on puisse sauver des gens en élevant des daphnies ogm, serait-ce éthique? Perso, je pense que oui. Et si on augmente un peu le degré de cognition : des poissons ogm? C'est plus discutable, mais je pense que ce serait toujours une bonne chose. Des souris ogm, ensuite, serait-ce acceptable? etc, etc....l'utilisation d'animaux non humains pour sauver des humains est un sujet compliqué, je trouve.

EDIT: et surtout, un sujet diamétralement opposé à celui du véganisme alimentaire,de mon point de vue personnel ; la pertinence du véganisme est dans sa simplicité, sa facilité et son accessibilité, avec une absence d'utilité de la viande pour la santé si on se supplémente (=dilemme très facile). Là c'est le cas inverse : une nécessité vitale et un lourd dilemme!
 
Dernière édition:
Haut