Régime sans sucre

Beelittle

Broute de l'herbe
Inscrit
13/10/17
Messages
252
Je ne sais pas si le sucre en poudre est moins bon que le sucre raffiné, mais en tout cas je n'ai pas de coup de pompe quelques heures après avoir mangé des fruits, par contre c'est le cas si j'ai mangé un truc avec du sucre en poudre (je crois que ça a un truc à voir avec l'index glycémique et une chute brutale de l'insuline ou un truc du genre).
Généralement je me fais un petit plaisir le dimanche soir (gâteau amande chocolat ce soir :p ), je fais également un gâteau pour les collègues ou les amis de temps en temps mais ça reste très occasionnel, genre une fois par mois. Je n'achète que du sucre complet (muscovado). Hormis ça je ne mange pas de sucre en poudre, je cuisine tout moi-même donc pas de sucres cachés.
Le sucre blanc j'ai pas du en manger depuis belle lurette, j'ai très souvent peur des gâteaux des autres alors je les mange pas.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Merci pour ton lien Noldo, je vais voir ça pour me faire mon avis.
Ophélie Véron a également affirmer que le fromage rend accro https://antigone21.com/2014/01/23/comme ... le-b-a-ba/
Selon les témoignages que j'ai lu, les gens ont souvent beaucoup de mal à arrêter ces aliments <br /><br /> — Le 09 Sep 2018, 19:52, fusion automatique du message précédent — <br /><br /> Même si vous cuisinez vous même vous pouvez consommer du sucre sans faire exprès : j'ai vu que le vinaigre balsamique pouvais en contenir.
 

Beelittle

Broute de l'herbe
Inscrit
13/10/17
Messages
252
Même dans le vinaigre ? :mmm:
Bon du coup je viens d'aller vérifier, y'en a pas dans le mien, marque Auchan pour ceux que ça intéresse :p
 

Ragondine

Jeune bulbe
Inscrit
11/6/18
Messages
35
Localité
Nancy
il y a du sucre et du colorant dans le faux vinaigre balsamique, pour imiter le vrai :gné:

le vrai vinaigre balsamique est un vinaigre vieilli en fût de chêne, qui coûte très cher et s'achète en boutiques spécialisées, pas en supermarchés.

j'en ai du faux à la maison aussi et il est sucré et coloré au caramel de sulfites, il vient du Lidl! :uups:
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 678
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Les principaux reproches faits au sucre blanc sont :
- augmentation de l'index glycémique
- augmentation de l'appétit, de la sensation de faim
- favorise les caries, l'obésité, le diabète,...
- entretient l'attirance pour les aliments (très) sucrés.
- déminéralisant : comme il ne contient plus de minéraux, l'organisme pompe dans les réserves minérales pour le métaboliser
- dans le même ordre d'idée, il fragilise les os (fuite du calcium)
- "calories vides" : n'apporte que des calories dans la ration alimentaire, sans apporter d'autres nutriments, fibres, ... nécessaires. Du coup, soit on compense en mangeant davantage d'aliments parce que le corps essaye de trouver ces nutriments ailleurs, soit on ne compense pas et on a des carences.

Je ne dis pas que tout est juste, sourcé et expérimenté, mais c'est ce que j'ai lu à différentes reprises.
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Pommier":1dq0qcn7 a dit:
Ophélie Véron a également affirmer que le fromage rend accro https://antigone21.com/2014/01/23/comme ... le-b-a-ba/
Selon les témoignages que j'ai lu, les gens ont souvent beaucoup de mal à arrêter ces aliments.
C'est parfois difficile de se priver d'un aliment qu'on aime mais de là à parler d'une addiction. En fait la notion même d'addiction à des aliments est controversée dans la communauté scientifique.

Une addiction ce n'est pas juste une forte envie. Voici quelques symptômes liés à une addiction. C'est un extrait d'un questionnaire ayant pour but d'évaluer l'addiction d'une personne à une substance:

5 - L'utilisation répétée de la substance conduit à l'incapacité de remplir des obligations majeures, au travail, à l'école ou à la maison

6 - Il existe une utilisation de la substance malgré des problèmes interpersonnels ou sociaux, persistants ou récurrents, causés ou exacerbés par les effets de la substance

7 - Des activités sociales, occupationnelles ou récréatives importantes sont abandonnées ou réduites à cause de l'utilisation de la substance

8 - Il existe une utilisation répétée de la substance dans des situations ou cela peut être physiquement dangereux

9 - L'utilisation de la substance est poursuivie bien que la personne sache avoir un problème psychologique ou physique persistant ou récurrent susceptible d'avoir été causé ou exacerbé par cette substance
Ces questions proviennent du questionnaire DSM-5: http://www.addictauvergne.fr/addictauve ... n-DSM5.pdf

On parle de ce genre de problèmes quand il est question d'une addiction. Je doute que les personnes qui aiment beaucoup le fromage souffrent de ce genre de symptômes.

Dans le même ordre d'idée, voici un court extrait de l'article que j'ai partagé plus haut:

«Quand des gens me disent : "Je suis dépendant du chocolat", je réponds : "La dépendance à la cocaïne ou au crack pousse à voler, à se prostituer, vous connaissez quelqu’un qui se prostitue pour un carré de chocolat ?"»
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Bon il est vrai que personne ne va se prostituer pour du fromage ou une fringales.
Mais ce qu'on peut dire c'est pas le goût même de l'aliment qui fait que l''on arrive pas à s'en passer mais des substances particulière (comme la caséine dans le fromage) qui nous rende la transition difficile.
Après si quelqu'un ce m'est à déprimer à faire de grosses crise juste à cause d'un aliment, il faut quand même dire que cela devient plus sérieux
 

jess

Se gave de B12
Membre du personnel
Végéweb
Inscrit
25/5/07
Messages
5 201
Localité
Ganges / Montpellier
Noldo":s8hapk5c a dit:
«Quand des gens me disent : "Je suis dépendant du chocolat", je réponds : "La dépendance à la cocaïne ou au crack pousse à voler, à se prostituer, vous connaissez quelqu’un qui se prostitue pour un carré de chocolat ?"»
On en reparlera le jour où un carré de chocolat coûtera aussi cher qu'un gramme de cocaïne ou de crack...


Sérieusement, le niveau d'addiction n'est pas le même, c'est sûr, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas addiction pour autant.
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 633
Si vous admettez que le niveau "d'addiction" n'est pas le même, alors à quel moment vous faites la différence entre une envie récurrente et une addiction ?
Parce que personnellement ça fait depuis que j'ai arrêté la viande que j'en ai régulièrement envie (idem pour les œufs mais moins), ce n'est pas pour autant que j'éprouve quelque chose d'aussi sérieux qu'une addiction.
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Pommier":14dapajb a dit:
ce qu'on peut dire c'est pas le goût même de l'aliment qui fait que l''on arrive pas à s'en passer mais des substances particulière (comme la caséine dans le fromage) qui nous rende la transition difficile.
L'article ci-dessous que tu as partagé me dérange à plusieurs niveaux:
https://antigone21.com/2014/01/23/comme ... le-b-a-ba/


Se baser sur une étude de 1981 comme argument principal c'est dérangeant. Si une étude publiée il y a 37 ans avait mis en lumière des problèmes liés à la caséine, on aurait sans nul doute des études plus récentes pour attester de ça.

En cliquant sur le lien mis dans l'article, on a juste un texte mentionnant qu'on trouverait l'équivalent de 200 nano gramme de morphine dans un litre de lait de vache:
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6267691

Ça revient à 0,0002 milligramme de morphine par litre. Avec une concentration aussi faible un impact sur l'organisme parait improbable.

Autre passage qui mérite d'être nuancé:
Selon le Comité américain des Médecins pour une Médecine Responsable (PCRM), le fromage est addictif, au même titre que le tabac ou l’héroïne.
Le PCRM n'est ni un institut de recherche, ni une université, ni un laboratoire. C'est un organisme à but non lucratif dont le but est de de promouvoir des idées pro vegan à Washington.


Vu ce qui est mis en avant pour affirmer que le fromage serait addictif, je ne vois pas comment porter du crédit à cet article Pommier.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Petit bilan après ces quelque jours sans sucre : Etant donné que je consomme beaucoup de fruits et que au sens générale je ne consomme pas beaucoup de sucre raffiné je n'ais pas eu vraiment de fringales. Etant donné que j'était seule dans ma chambre étudiants il n'y avait pas non plus de problème de pression sociale. Donc pas de sucre pendant une semaine, c'est un défi un peu trop court pour moi, faudrait que j'essaye de passer par exemple un mois comme ça.
Pour le petit déjeuner je n'ai que consommé des fruits (d'ailleurs c'est ce qui donne beaucoup d'énergie pendant la journée). Le midi et le soir j'ai manger des légumes que j'accompagnais souvent de féculent. A la fin du défi j'ai consommé un jus de fruits contenant du sucre ajouté.
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Bon : toujours pas de réponse concrète sur les dangers intrinsèques du sucre blanc (et pas des autres).

Tout ce qu’on voit sont des trucs qu’on trouve en tapant « dangers sucre blanc » sur n’importe quel moteur de recherche mais, dans les résultats, rien n’est sourcé.

Pour moi, on en est toujours aux questionnements faits dès le début de ce sujet : « Quels sucres et pourquoi ? »

H.
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Perso je ne me focalise pas sur le sucre blanc raffiné. C'est les sucres ajoutés dans leur ensemble que je préconise de limiter autant que possible.

Il n'en demeure pas moins que le sucre blanc raffiné est une bombe calorique qui n'apporte aucun nutriment. Ça me semble largement suffisant comme argument pour avoir envie d'en consommer le moins possible (voir de l'abolir).
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
En regardant les articles de Wikipédia, j’ai vu :
En outre, le sucre complet contient quarante fois plus d’éléments minéraux que le sucre roux de betterave et vingt fois plus d'éléments minéraux que le sucre roux de canne.

Cependant, l'apport en minéraux par le sucre, qu'il soit blanc ou roux, reste très minime au regard des portions de sucres réellement consommés et des apports nutritionnels conseillés pour ces minéraux, et ces types de sucre ont les mêmes effets sur le métabolisme.
Et celui sur les effets sur la santé dit :
[L’Organisation mondiale de la santé] conseille de ramener sa consommation de sucres dits « libres » (les sucres ajoutés, ainsi que ceux présents naturellement dans le miel, les sirops et les jus de fruits) à moins de 10 % de l'apport calorique quotidien, voire moins de 5 % si possible.
Et il n’y a rien d’autre spécifiquement sur le sucre blanc. La consommation excessive de sucre, qu’il soit blanc ou autre, est donc à éviter (on le savait déjà) mais les alternatives sucrées ne sont pas meilleures, contrairement à ce que disent les affirmations probablement copiées-collées qu’on voit à tant d’endroits.

H.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Haricot, au delà des preuves scientifiques on a bien tous fait l'expérience d'avoir consommer une fois dans notre vie trop de sucre raffiné (par exemple avec le chocolat, des muffins, ect.) et d'avoir eu mal au ventre après. Preuve que ce n'est pas terrible.
Mais je ferai quand même une différence entre les sucres raffiné et ceux dont tu trouve dans les fruits et dans les céréales. Les régimes high carb (comme la starch solution de John MacDougal) ne sont pas mauvais.
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
On a bien tous fait l’expérience d’avoir consommé une fois dans notre vie trop de [insérez ici ce que vous voulez, même de l’eau] et d'avoir eu mal au ventre après. Preuve [strike]que ce n'est[/strike] pas terrible.

H.
 

Watermelon

Se gave de B12
Membre du personnel
Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 493
Localité
Paris
Moi, j'ai surtout eu l'expérience d'avoir trop mangé et d'avoir eu mal au ventre. Rien que ne m’ait jamais permis d'accuser le sucre en particulier.
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Ça m’est déjà arrivé avec de l’eau très fraiche quand il faisait chaud. Mais ça peut arriver aussi avec trop d’eau tempérée (et, en grande quantité, ça peut même causer un coma ou la mort).

Est-ce pour autant qu’il faudrait diaboliser l’eau ?

H.
 
Haut