Sans cadavre, trop de vivants ?

Kroun's

Jeune bulbe
Inscrit
11/8/10
Messages
64
Score de réaction
0
Bonjour,

Depuis Lundi, je n'ai manger aucune viande, mais je me retrouve souvent bien démunie lors d'une question qui revient très souvent :

"Si tu en manges plus, il aura trop d'animaux sur terre:"

Que répondre ?
 

falcon

Massacre des légumes
Inscrit
2/2/12
Messages
1 680
Score de réaction
0
Localité
Indre-et-Loire
Site web
routetransitionenergetique.wordpress.com
Que ce sont les hommes qui reproduisent les "animaux de bouche" (sic).

Moins de demande -> moins d'animaux

Aucun demande -> très très peu de bovins, ovins,etc... et plutôt dans des parcs naturels.
 

Cépafo

Évéganéliste
Dictateur repenti mais toujours psychotique
Inscrit
2/9/08
Messages
8 187
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.happycow.net
Kroun's":1729n4yr a dit:
Bonjour,

Depuis Lundi, je n'ai manger aucune viande, mais je me retrouve souvent bien démunie lors d'une question qui revient très souvent :

"Si tu en manges plus, il aura trop d'animaux sur terre:"

Que répondre ?

"Pas du tout, on arrêtera juste des les produire en sur-nombre et de déforester la planète pour nourrir ce sur-nombre artificiel destiné à la sur-consommation d'un nombre réduit d'humains privilégiés".
 

lelfe

Fait crier les carottes
Inscrit
7/7/10
Messages
2 591
Score de réaction
1
Site web
lesquestionscomposent.fr
Kroun's":zndx8m7f a dit:
Bonjour,

Depuis Lundi, je n'ai manger aucune viande, mais je me retrouve souvent bien démunie lors d'une question qui revient très souvent :

"Si tu en manges plus, il aura trop d'animaux sur terre:"

Que répondre ?

On m'a dit parfois la meme chose, parfois le contraire, à savoir que si on mange pas d'animaux, y en aura plus.
j'ai réuni quelques unes de ces contradictions dans cet article.

Que fera-t-on des vaches quand on ne les mangera plus? Pourquoi le végétarisme est un choix de santé alors que sans viande on meurt? Sommes-nous des lions, d’autres animaux ou des créatures mi-anges créées à l’image de Dieu? Epicure mangeait-il au Macdo? Les questions composent… Débuts de réponse ici. Une petite liste non exaustive des contradictions viandesques.
 

Fushichô

Consus
Inscrit
22/1/11
Messages
15 027
Score de réaction
3
Localité
Australie
Franchement, réfléchis un peu, un KFC à cet époque, c'est un pur anachronisme, voyons ! Les USA n'avaient pas été encore inventés, donc l'État du Kentucky non plus, donc le KFC non plus.
Par contre, il y avait un MFQ (Montezuma Fried Quezalcoatl). ^_^
 

Brigande

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/11
Messages
1 628
Score de réaction
0
Localité
à proximité de Perpignan
Site web
shoobidoo.over-blog.com
Il ne mangeait pas au Quick, c'est barbare (belge)
nan, il allait plutôt au PFF (Péloponnèse Fried Fish)
 

Julie

Mange de la salade
Inscrit
4/2/12
Messages
376
Score de réaction
0
Localité
Auvergne
Pour compléter..lorsqu' un chasseur me dit ça. Je lui répond que le nom donné au gibier sont en fait des annimaux qui occupaient l' espace avant l' homme. Et que c'est l'homme qui a agrandi son territoire, modifier l'environnement en déboisant a outrance pour développer de l' habitat et des champs de cultures pour nourrir essentiellement des animaux destinés a la nourriture humaine..!
Alors c'est un comble Mr le Chasseur que de considérer les animaux comme envahisseurs de notre soi disant territoire (un territoire volé sans se soucier du sort de ses animaux) !. Ces animaux disposent de si peu de territoires aujourd'hui qu'ils ne peuvent pas faire autrement que d' être a proximité de nos habitations et de nos champs de cultures. C' est aussi un comble de considérer qu' ils se reproduisent de plus en plus, alors que nous humains nous le faisons sans presque jamais nous poser de questions ?
 

Pnume

Broute de l'herbe
Inscrit
11/2/12
Messages
109
Score de réaction
0
Localité
Ile de France
C'est très présomptueux de s'imaginer que la nature à besoin de l'homme pour se réguler. Quand aux animaux d'élevage je ne vois pas comme un mal qu'ils disparaissent complétement. Leur évolution a été altérée pour correspondre aux besoin de l'homme. Des esclaves nés.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 276
Score de réaction
112
Localité
Marseille
Pnume":132mh42f a dit:
C'est très présomptueux de s'imaginer que la nature à besoin de l'homme pour se réguler. Quand aux animaux d'élevage je ne vois pas comme un mal qu'ils disparaissent complétement. Leur évolution a été altérée pour correspondre aux besoin de l'homme. Des esclaves nés.
+1 sur toute la ligne.
 

Julie

Mange de la salade
Inscrit
4/2/12
Messages
376
Score de réaction
0
Localité
Auvergne
Numa":mfgt9si1 a dit:
Pnume":mfgt9si1 a dit:
C'est très présomptueux de s'imaginer que la nature à besoin de l'homme pour se réguler. Quand aux animaux d'élevage je ne vois pas comme un mal qu'ils disparaissent complétement. Leur évolution a été altérée pour correspondre aux besoin de l'homme. Des esclaves nés.
+1 sur toute la ligne.

Je ne suis pas d' accord..Ces animaux auront le droit d' exister encore , sans quoi celà voudrait dire aussi que les chevaux, ânes ect.. ainsi que les autres animaux de compagnie (chats, chiens ect..devraient aussi disparaitre un jour)!
Que sait-on de leur évolution ? Comment prétendre réduire leur évolution a la seule condition de leur éxistence destinée actuellement au profit humain ?
Celà voudrait dire que des animaux qui ne détestent pas de vivre avec les humains risquent de disparaitre un jour parce-que des Végans aurons décidé qu' ils n'ont plus de raison d' exister !
Une vache aussi bien qu' un cheval peut aimer et apprécier la compagnie de l' homme !
Peut-être faudrait-il se poser la question suivante - certaines espèces sont faites aussi pour vivre avec l' homme, pourquoi réduire et considérer que toutes les espèces devraient vivre a l' état sauvage ?
Si un jour une loi du genre venait a être proposée "laissons disparaitre jusqu' a la dernière déscendance" tels espèces, je m'y opposerais avec force.. :anger:

Qui serions-nous pour décider a la place des animaux, y compris décider pour ceux qui depuis plusieurs générations auraient grand mal à survivre a l' état sauvage ?

ou alors argumentez les raisons de vos propos !!!!!!!
 

Pnume

Broute de l'herbe
Inscrit
11/2/12
Messages
109
Score de réaction
0
Localité
Ile de France
Julie":2n0wm8qe a dit:
Numa":2n0wm8qe a dit:
Pnume":2n0wm8qe a dit:
C'est très présomptueux de s'imaginer que la nature à besoin de l'homme pour se réguler. Quand aux animaux d'élevage je ne vois pas comme un mal qu'ils disparaissent complétement. Leur évolution a été altérée pour correspondre aux besoin de l'homme. Des esclaves nés.
+1 sur toute la ligne.

Je ne suis pas d' accord..Ces animaux auront le droit d' exister encore , sans quoi celà voudrait dire aussi que les chevaux, ânes ect.. ainsi que les autres animaux de compagnie (chats, chiens ect..devraient aussi disparaitre un jour)!
Que sait-on de leur évolution ? Comment prétendre réduire leur évolution a la seule condition de leur éxistence destinée actuellement au profit humain ?
Celà voudrait dire que des animaux qui ne détestent pas de vivre avec les humains risquent de disparaitre un jour parce-que des Végans aurons décidé qu' ils n'ont plus de raison d' exister !
Une vache aussi bien qu' un cheval peut aimer et apprécier la compagnie de l' homme !
Peut-être faudrait-il se poser la question suivante - certaines espèces sont faites aussi pour vivre avec l' homme, pourquoi réduire et considérer que toutes les espèces devraient vivre a l' état sauvage ?
Si un jour une loi du genre venait a être proposée "laissons disparaitre jusqu' a la dernière déscendance" tels espèces, je m'y opposerais avec force.. :anger:

Qui serions-nous pour décider a la place des animaux, y compris décider pour ceux qui depuis plusieurs générations auraient grand mal à survivre a l' état sauvage ?

ou alors argumentez les raisons de vos propos !!!!!!!

Dans l'intérêt de qui? De l'homme ou de l'espèce en question?

Ça fait un petit moment que l'évolution des animaux d’élevage n'a plus rien de naturelle.

Tu aimerais naître dans un corps délibérément handicapé pour satisfaire les besoins de quelqu'un d'autre? Une condition qui dès ta naissance te rend dépendant du bon vouloir d'une autre espèce?

Et nous serions éternellement contraint d'entretenir la perpétuation de ces espèces? Notre responsabilité envers nos enfants handicapés?

Des espèces disparaissent tout les jours parce qu'elle ne sont pas apte à survivre(je ne parle pas de celle qui disparaissent à cause des activité humaines). Pourquoi en serait t'il différent pour ces espèces?
C'est cruel mais c'est comme ça. On vis dans un monde où les êtres vivants doivent se bouffer les un les autres pour survivre. Il faut vraiment avoir un esprit tordu pour concevoir un monde comme ça :p
 

Julie

Mange de la salade
Inscrit
4/2/12
Messages
376
Score de réaction
0
Localité
Auvergne
Pnume,
Ne mélangeons pas tout.
Tout d' abord que veux-tu dire par "handicapé" concernant ces animaux d' élevage ?
Les conditions d' élevages sont handicapante pour eux. Mais hors de ses conditions d'élevage ce sont des animaux qui peuvent s' épanouir.

Penses-tu qu' ils n'auraient pas la possibilité d' évoluer en vivant dans de bonnes conditions avec l'homme ? Penses-tu que ça serait totalement inutil pour eux ?
Penses-tu qu' ils n'auraient rien a nous apprendre ? Penses-tu que nous n'aurions rien a leur apporter ?
Oui peut-être pour des personnes comme toi. Si c' est le cas alors je comprends et je respecte ton point de vue.
Mais pour des personnes comme moi, pensons que ces animaux dans de bonnes conditions de vie qu' ils soient proche ou loin des humains ont leur raison d' exister.

Pour aller un peu plus loin, je pense que si certaines de ses espèces en viennent un jour a disparaître ça ne sera pas a l' homme d' en décider, mais il sera mettra en place une sélection naturelle ou une volonté dans leur comportement qui leur permettra soit de disparaitre définitivemnt de la terre soit de s' éloigner physiquement de l' homme.
 

Julie

Mange de la salade
Inscrit
4/2/12
Messages
376
Score de réaction
0
Localité
Auvergne
C' est me semble t' il un sujet sérieux ! non ?
Cépafo, tu n' es pas correcte...tu nous balances un bout de phrase non construite, que veux-tu dire au juste ?
 

Cépafo

Évéganéliste
Dictateur repenti mais toujours psychotique
Inscrit
2/9/08
Messages
8 187
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.happycow.net
J'étais très sérieux et mes phrases sont construites, visiblement pas claires pour tout le monde, mais construites.

J'ai donné deux exemples d'espèces animales tellement détournées par l'homme que leurs membres en sont clairement handicapés (je t'invite à lire les articles de mon précédent post). Poulets avec des corps disproportionnés, vaches avec des hublots, un flux laitier génétiquement augmenté... Ça fait des années que les hommes modifient génétiquement, par croisement, les animaux qu'ils domestiquent, jusqu'à les rendre handicapés à la seule fin d'être plus productifs. Ces espèces-là n'ont pas vraiment de quoi survivre naturellement et sont bien évidemment vouées à une souffrance (avoir un flux laitier ou un corps disproportionné) créée par l'homme. Le débat n'est pas si simple quant à savoir s'il faut maintenir ce type d'espèces artificiellement en vie...
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 204
Score de réaction
30
Localité
Un peu partout dans le monde
On peut ajouter certaines espèces de mouton. Destinés à la production de toujours plus de laine, ils n'ont d'autre choix que d'être tondu par l'humain sans quoi le poid et la chaleur est un vrai calvaire pour eux. Ils ont été tellement sélectionnés et manipulés qu'on a réussi à obtenir que leur peau fasse des plis afin d'en accroître la surface et ainsi augmenter les rendements.
Bien sûr, l'espèce de mouton n'a signé aucun contrat dans l'affaire.
Survivre à l'état sauvage? Ca me parait compromis.

Quand à évoluer aux côtés de l'humain, ça me parait fallacieux, sachant que la domestication ne s'est pas faite toute seule et que l'on a provoqué la situation. Je doute que les ancêtres des vaches, moutons, etc, soient venus d'eux même se mettre dans une grange pour apprendre à nos côtés.

Dans l'ensemble je rejoins Pnume, même si je n'exclue pas la possibilité de créer des sancturaires pour accueillir certains de ces animaux (mais ça pose encore des problèmes).
 

Julie

Mange de la salade
Inscrit
4/2/12
Messages
376
Score de réaction
0
Localité
Auvergne
Bonjour a tous,
Alors je crois qu' il faudrait peut-être recadrer le sujet dans les contextes appropriés.
Ne confondons pas les animaux exploités dans ce que l'on appelle des laboratoires industriels, avec les animaux certes exploités mais qui vivent dans en milieu rural et dans des conditions de vie autres. Par ailleurs les manipulations génétiques sont spécifiques aux animaux des laboratoires industriels.

Je vis en milieu rural ou nous sommes entourés d' animaux d' élevages qui vivent la plupart du temps dans les prairies, d' animaux sauvages et d' animaux de compagnie.
Par conséquent dans mes posts précédents je parlais de ces animaux là ! Je parlais du sort qu' il leur serait réservé si l'on venait "peut-être" un jour a décidé que ces animaux n'ont plus de raison de vivre avec l' humain ?

Donc je reformule ma question, que savez-vous de ces animaux concernant les étapes de leur propre évolution lorsqu' ils vivent dans de bonnes conditions ?
Je rajouterai que lorsque les animaux ne seront plus exploités par l' homme, vaches, moutons, chevaux ect...auront aussi la possibilité (dans une population bien sûr plus réduite, quoi que ce soit encore un suget a développer !) de s' épanouir avec l' accompagnement et la compagnie de l' homme.
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 204
Score de réaction
30
Localité
Un peu partout dans le monde
Mais pourquoi diable certains animaux auraient ils absolument besoin de l'humain pour "s'épanouir"?

Quant aux manipulations, elles ne sont pas du seul fait de labo, il me semble que l'INRA travaille au développement de nouvelles espèces plus rentables grâce à des croisements et des sélections (sans parler de ce qui est fait par les éleveurs eux-mêmes) et ça, ça ne se passe pas dans un labo.
Ce qu'il y a à l'oeuvre avec les animaux d'élevage c'est aussi un véritable eugénisme qui les a rendu totalement dependant de l'humain pour leur survie, du moins c'est le cas pour certaines espèces (je ne sais pas en quelles proportions).

Ces animaux, appelés "de rente" (ça en dit long) ne sont vu que comme des produits (le veau est d'ailleurs appelé "sous-produit du lait" dans le jargon). Il faut arrêter de se leurrer sur les beaux élevages avec les animaux en liberté (liberté qui n'empêchera pas que la plupart d'entre eux subissent plusieurs mutilations à vif)

Donc tous ici, nous parlons de ces animaux d'élevage, je ne crois pas qu'il y ait eu confusion à quelque moment que ce soit.
 
Haut