Sans lait animal, ni lait végétale

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Si je ne suis pas d'accord avec beaucoup de chose que dit David Green ELm tv, sa vidéo sur les laits végétaux m'a interpellé. Il déconseille fortement la consommation de lait animal (pour des raison de santé), mais ne conseille pas non plus de consommer des laits végétaux.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=8jOVtomN2Vw[/youtube]


Je veux bien croire qu'il est préférable de consommer des amandes entières plutôt que du lait d'amande, mais après tout ce n'est pas dangereux pour la santé. Je trouve l'aspect économique plus intéressant : les laits végétaux que l'on trouve en supermarchés sont chers (plus que le lait de vache) alors qu'ils sont principalement constituer… d'eau ! :confus:
Un lait végétale peut donc souvent être remplacer par de l'eau.

Est ce qu'il en a parmi vous qui ne consomme ni lait de vache ni lait végétale ? Si oui, pour quel raison ?
 

jess

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
25/5/07
Messages
5 205
Score de réaction
3
Localité
Ganges / Montpellier
J'ai déjà entendu cet argument. Honnêtement, je bois des laits végétaux par plaisir gustatif, absolument pas pour des raisons nutritives, donc je m'en fous un peu ^^
 

DateLimite

Broute de l'herbe
Inscrit
17/5/18
Messages
214
Score de réaction
0
Localité
Côtes d'Armor - Bretagne - France - Europe - Terre
Je ne comprends absolument pas l'argument : "les laits végétaux sont principalement constitués d'eau."
Cela me semble évident et pas du tout anormal, ils sont liquides, donc c'est de l'eau. Qu'est-ce qui pourrait les rendre liquide sinon : de l'huile, du mercure, de l'éther, de l'essence ? A ma connaissance seules ces 4 éléments peuvent être à l'état liquide dans des conditions habituelles.

Donc information essentielle : tout ce qui est liquide autour de vous, c'est presque toujours quelque chose dissous dans l'eau.
Autre information essentielle : presque tout ce que nous mangeons contient de l'eau, parfois énormément. Et c'est NORMAL, nous sommes constitués à 80% d'eau, les plantes et les animaux aussi ! http://www.doctissimo.fr/html/nutrition ... z_vous.htm
Si nous ne mangions que des aliments secs, nous devrions boire beaucoup plus. Donc l'eau dans les aliments fait partie de l'équilibre alimentaire.

Avec ce genre d'arguments, on peut dire aux consommateurs de lait de vache d'acheter du lait en poudre plutôt que du lait en bouteille.

Je suis un peu énervée sur ce coup-là. :anger:
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Effectivement je cherchais à dire la même chose que Tigresse
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 548
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Tous les laits végétaux ne sont pas au même prix, amande est par exemple très cher mais les amandes sont chères, soja est plus démocratique par exemple.
Comparaison d'une même marque en bio pour 1 L:
Amande : 2,35 EUR
Avoine : 2,05 EUR
Coco: 1,99 EUR
Riz : 1,79 EUR
Soja (bon zont pas soja en bio :><:) : 0,89 EUR (à titre comparatif, amande de cette même marque en non bio : 1,69 EUR)

Même marque, le litre de lait de vache bio : 1,59 EUR.
Même marque le litre de lait de vache non bio : 0,89 EUR

Même marque le litre d'eau : 0,29 EUR.

--> conclusion en non bio d'une même marque le lait de soja et le lait de vache sont au même prix !

J'en consomme peu, juste en cuisine. Un peu pour les mêmes raisons que Jesse mais inversement, j'aime pas trop ça (n'aimais pas le lait de vache non plus, donc jamais pris l'habitude de boire du lait tel quel).

P.
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 156
Score de réaction
1
C'est vrai que le prix des laits végétaux (sauf le soja, en général) est énorme. A volume égale, c'est souvent 2 FOIS plus cher que le lait de vache. Je comprends que ceux qui arrêtent le lait de vache soient blasés. Quand un français consomme 60 L de lait de vache en moyenne par an, ça lui coûtera 120 € par an de boisson végétale au lieu de 60 !

Je ne sais pas ce qui fait que le lait de riz est deux fois plus cher (c'est juste des plantes, bordel), il y a seulement 150 g de riz pour 1 litre de boisson (soit 0,30 € de riz + de l'eau). Je soupçonne que les producteurs appliquent allégrement la taxe "bobo bio-consommateur" ...

Le moins cher est de le faire, mais il faut être équipé et prendre le temps.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Dans une interview que j'avais lu, on disait que c'était la TVA qui fait que le lait de vache est moins cher que les laits végétaux.
Après il y a de plus en plus de personnes qui achètent les laits végétaux le prix devrait donc baisser.
Sinon quand on fait un gâteau on peut aussi simplement remplacer le lait par de l'eau.
Il y a beaucoup de peuples où on consomme traditionnellement ni lait animal ni lait végétal.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
C'est surtout le lait de vache qui n'est pas au prix réel. Les éleveurs sont largement subventionnés.
 

Byza

Broute de l'herbe
Inscrit
5/4/18
Messages
222
Score de réaction
0
Localité
Ariège
Balika":p4b0zk73 a dit:
Le moins cher est de le faire, mais il faut être équipé et prendre le temps.
C'est plus une question d'équipement que de temps. Ma trayeuse à soja, elle fait le lait toute seule en 20 minutes. Mais quand on consomme un litre de lait par jour, l'investissement est rentabilisé à moyen terme. Je pense aussi que les industriels se font plaisir sur les prix des produits transformés bio (que ce soit le lait, le seitan...)
 

NicolasJ

Broute de l'herbe
Inscrit
9/11/17
Messages
173
Score de réaction
0
Le soja bio se négocie autour de 1€ le kilo, donc les coûts de production d'une bouteille d'1 litre de lait de soja bio doivent se situer autour de 0.25€ (embouteillage et processus de stérilisation compris). Là-dedans, il doit y avoir 2 centimes de subventions.

Le lait bio sortie de ferme a des coûts de production d'environ 0.65€ le litre, mais se vend autour de 0.45€ (0.20€ de subventions). On peut probablement rajouter 10 centimes pour la bouteille prête à être commercialisée, ce qui fait donc 0.55€ par bouteille de lait bio (0.75€ si on considère les subventions).

Si les bouteilles se vendent au-dessus des 1.55€, les marges sont très élevées dans les deux cas (>1€, >66%).

Bien plus élevées que pour lait non bio à 0.90€, où la marge minimum observée doit se situer autour de 0.45€ pour un coût de production (subventions comprises) de 0.45€.
Une bouteille de lait de soja non bio couterait probablement moins de 0.15€/litre à produire, donc devrait coûter autour de 0.60€ avec la même marge que pour le lait de vache.

Les laits d'avoine et de riz devraient être encore moins chers.

Je soupçonne que les producteurs appliquent allégrement la taxe "bobo bio-consommateur"
Les producteurs ET les distributeurs.
Mais clairement oui.
 

Mascha

Avale du tofu
Inscrit
27/7/11
Messages
734
Score de réaction
0
Localité
Le Québec
Site web
lacuisinedemascha.blogspot.com
Personnellement, je consomme des laits végétaux enrichie pour leurs valeurs nutritives, en particulier le calcium. J'ai peur d'une éventuelle carence en calcium, et comme l'eau du robinet ne contient pratiquement pas de calcium au Québec, les laits végétaux m'aident grandement à en consommer à chaque jour. :)
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Est ce que tu t'es déjà renseigné sur ce que l'OMS appel le paradoxe du calcium ? Les pays où on consomme le plus de produits laitiers sont ceux où il y a le plus de fractures. Le lait ne solidifie en rien les os.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 121
Score de réaction
0
Le calcium reste important mais il devrait être apporté par d'autres sources que le lait de vache.
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 548
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
On prend souvent comme exemple – réducteur – le fait qu’il y a nettement moins de fractures de la hanche au Japon (où la consommation de produits laitiers est quasi inexistante) qu’en Suède (où on en consomme énormément). Mais corrélation ne veut pas dire causalité : une autre possibilité est que, la Suède étant un pays bien moins ensoleillé que le Japon, il y a un déficit en vitamine D dans la population.

Par contre, ça semble bien montrer que la consommation de produits laitiers n’est pas suffisante pour prévenir l’ostéoporose.

En regardant ce fameux rapport de l’OMS (à partir de la page 112 [p. 126 du PDF]), on lit des choses intéressantes.
On observe les taux de fractures de hanche les plus élevés chez les femmes blanches qui habitent un climat tempéré, des taux un peu plus faibles chez les femmes des pays méditerranéens et asiatiques, et les taux les plus bas chez les femmes d’Afrique. Les pays en transition économique, comme Hong Kong (région administration spéciale de Chine), ont vu les taux de fracture ajustés sur l’âge s’élever notablement au cours des quelques décennies écoulées, tandis que, dans les pays industrialisés, ces taux semblent se maintenir à un niveau constant.
Le mode de vie semble donc fort peser sur l’incidence des fractures.

Certes, le rapport dit bien :
Le paradoxe (que les taux de fractures de hanche soient plus élevés dans les pays développés où l’apport de calcium est plus élevé que dans les pays en développement où l’apport de calcium est plus faible) appelle évidemment une explication. A l’heure actuelle, l’ensemble des données indique que l’effet néfaste des protéines, en particulier les protéines animales et non pas végétales, pourrait être plus important que les effets positifs de l’apport de calcium sur le bilan calcique.
mais ça reste spéculatif.

En revanche, il semble confiant sur l’importance de la vitamine D, du calcium et de l’activité pour les personnes agées, avec un effet néfaste de la consommation d’alcool et d’un poids faible (tableau 18).
Parmi les arguments possibles, la consommation de fruits et légumes et celle de soja est évoquée comme favorable, au contraire de celle de sodium (= le sel).

Moins d’activité physique, moins d’exposition au soleil, plus de consommation de sel, de produits animaux (au détriment les fruits et légumes), etc., ça ressemble plus à une conjonction de facteurs liés à un mode de vie « industrialisé » qu’à, simplement, la consommation de produits laitiers.

H.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Je n'ai pas non plus dit que le lait et le seul coupable des problèmes osseux, mais je dit simplement que prendre des suppléments en calcium ou des produits enrichies et inutile.
Après comme tu le dit toi même, il faut faire du sport, prendre de la vitamine D...

— Le 01 Sep 2018, 09:50, fusion automatique du message précédent —

John McDougall à également écrit un article sur le lait qui rejoint ce que je dit https://lastarchsolution.wordpress.com/ ... promesses/
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 548
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Je ne remettais pas en cause tes dires. Après tout, tu as bien écrit : « Le lait ne solidifie en rien les os. »

En effet, les produits laitiers seuls ne semblent pas être une prévention efficace contre l’ostéoporose, et ne sont même pas nécessaires, puisqu’il y a plein d’endroits où on n’en consomme pas et où il y a peu d’ostéoporose. (Il serait d’ailleurs étonnant que l’humain soit le seul mammifère qui ait besoin de lait après sevrage.)

H.
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
kob27g":aoq0v1xl a dit:
Le calcium reste important mais il devrait être apporté par d'autres sources que le lait de vache.
Effectivement ce ne sont pas les alternatives qui manquent. Aliments riches en calcium :

Lait de vache : 113 mg / 100 g
Tofu : 350 mg / 100 g
Persil : 250 mg / 100 g
Amandes : 250 mg / 100 g
Epinards : 168 mg / 100 g
Cresson : 210 mg / 100 g
Farine de soja : 154 mg / 100 g
Brocolis : 76 mg / 100 g
Haricots blancs cuits : 60 mg / 100 g
Figues sèches : 64 mg / 100 g
Haricots verts : 60 mg / 100 g
Orange : 52 mg / 100 g
Algue wakamé : 1300 mg / 100 g

L'industrie laitière a martelé pendant des années qu'il faut boire du lait pour le calcium et c'est devenu une idée reçue dans nos pays. C'est un des mythes à déconstruire.

L'intolérance au lactose est assez répandue dans les pays occidents bien qu'on essaie de nous accoutumer au lait de vache dès la plus tendre enfance. Dans les pays où ils consomment peu de produits laitier la proportion de population intolérante au lactose atteint des sommets.

Ce qui est tout a fait normal vu qu'on a aucune raison de consommer du lait (d'un autre animal de surcroît) une fois sevré.




https://beexfit.com/lhistoire-de-lintol ... u-lactose/
https://www.e-sante.fr/en-dehors-lait-p ... ualite/572
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 179
Score de réaction
0
Localité
Un peu partout dans le monde
Le tofu ca depend complètement de comment il a été caillé. Si c’est au chlorure de magnésium, ce qui est très courant, alors l’apport en calcium est proche de zéro.

Il n’est pas si facile d’avoir ces apports sàs produits enrichis, parce qu’on n’ingère pas autant de nourriture végétale et c’est un tort de croire qu’on va tout avoir sans suppléments surtout avec des modes de vie differents à travers le globe.

Virginie Messina et Jack Noris, 2 dieteticien vegan et réputés recommandent au contraire les produits enrichis et je pense qu’on peu leur faire confiance, beaucoup de vegan se réfugient dans la pensée magique concernant l’alimentation qui se suffirait à Elle-même (ca n’est pas le cas).
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
Tu as une source à partager Jezebel ? J'aimerai savoir pourquoi ils recommandent de consommer des produits enrichis.

Il semble qu'il n'y a pas de consensus scientifique clair sur l'apport journalier en calcium nécessaire. Les recommandations varient beaucoup d'un organisme à l'autre:

1'000 mg/jour au Canada
860 mg/jour pour l'EFSA (Agence Européenne de sécurité des aliments)
700 mg/jour en Grande Bretagne
500 mg/jour minimum pour l'OMS

Ostéoporose et fractures des os
Les fractures dues à la fragilité des os touchent les personnes âgées. Une consommation suffisante de calcium (500 mg par jour ou plus) et de vitamine D dans les populations au taux élevé d’ostéoporose aide à réduire le risque de fracture, comme le font aussi l’exposition au soleil et l’activité physique qui renforcent les os et les muscles.
http://www.who.int/dietphysicalactivity ... ummary/fr/



Au passage, la liste d'aliment que j'avais mise avant est loin d'être exhaustive. Il y a beaucoup d'autres végétaux et épices qui apportent du calcium:

prunes, oignon, ail, chou vert, lentilles, pois chiches, haricots rouge, pistaches, cacao, lait de coco, graines de sésame, rutabaga, thym, aneth, basilic...


L'eau contient aussi du calcium. Mesure de l'eau du robinet de mon immeuble en 2017.
Calcium (Ca) : [mg/L]
Minimun : 55.3
Maximum : 68
Moyen : 62


En bref il n'y a pas de valeur recommandée qui fait l’unanimité et le nombre d'aliments qui contient du calcium est pléthorique.

beaucoup de vegan se réfugient dans la pensée magique concernant l’alimentation qui se suffirait à Elle-même (ca n’est pas le cas).
Ce que tu dis là est vrai pour la B12 mais je doute que ça s'applique aussi au calcium.
 
Haut