Se faire interdire d'amener son repas

RoRo

Avale du tofu
Inscrit
7/1/08
Messages
898
Score de réaction
2
Localité
Gros-de-Vaud, Suisse
Essaie l'intolérance au lactose. Si le cuisto cuisine avec beurre et mayo. Un certif médical et c'est dans la poche.

Je trouve ça quand même allucinant. Même moi quand je vais faire mon service militaire on me prépart un menu végé.

Bon courage
 
A

Anonymous

Guest
D'après ce que je comprend, ce n'est pas "végé" qui pose problème, mais de ramener ton repas personnel. Si comme tu le dis les repas sont des moments forts pour les jeunes et que certain.e.s ont des troubles alimentaires, je comprend tout à fait que voir l'adulte ramener son repas soit source de question si tout le monde est obligé de manger la même chose. La directrice à peut-être peur que des ados anorexiques en profitent pour s'engouffrer dans la brèche et réclamer aux aussi de se nourrir uniquement de salade ou de leurs repas personnels. Là dessus, hors de toute question éthique, je la comprend. J'ai travaillé à plus petite échelle avec des enfants et j'ai aussi bien insisté auprès des parents pour que tout le monde mange le même repas préparé par moi.

Si vraiment ce n'est pas possible pour toi de négocier ce repas de midi, tu peux toujours manger de la salade et des frites, ce n'est pas un drame, l'équilibre alimentaire ne se fait pas sur un seul repas mais sur plusieurs jours, et même si tu as faim ça doit être possible de te prendre un en-cas non ?

Sinon il ne te reste qu'à changer de travail.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 163
Score de réaction
253
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Et juste amener le truc qui va compléter la salade et les frites, c'est pas possible ? Genre une portion de tofu grillé ? Genre compromis, quoi
Mais t'façons, manger des frites tous les jours, c'est looin d'être équilibré ! Et vraiment pas idéal pour les enfants qui ont des compulsions alimentaires.
 
A

Anonymous

Guest
Enfin, proposer des frites à des jeunes qui ont des troubles alimentaires, c'est vraiment pas idéal...
 
A

Anonymous

Guest
raf":1jpts0fw a dit:
Enfin, proposer des frites à des jeunes qui ont des troubles alimentaires, c'est vraiment pas idéal...

Dans les cas de néophobie la priorité c'est que la personne mange, et elle ne mangera que ce qu'elle aime/connait/ne rejette pas. Jusqu'ici, c'est le seul aliment qui a toujours mit tout le monde d'accord^^

(Mon fils est en pleine période là, et s'il y a bien un truc qu'il accepte volontiers, c'est les frites. Ou les oranges.)
 

olympe

Mange de la salade
Inscrit
2/10/09
Messages
328
Score de réaction
0
Localité
Chalon sur Saône (Bourgogne)
Je t'invite aussi à te renseigner auprès de l'inspection du travail, je pense pas qu'elle ai le droit de t'imposer de ne pas amener ton repas.Tu peux aussi te rensienger auprès de ton syndicat.
En plus, j'imagien que les repas sont pas gratuits: tu vas pas payer pour des trucs dégueus et contraire à ton éthique!
en plus, beurre et mayo à tous les repas, auniveau équilibre alimentaire, on eput franchement faire mieux!
Et l'argument durespect de tous cité plus haut est effectivement très juste. leur montrer qu'hallal c'est normal mais mas végé, c'est sectaire!

Dans tous les cas bon courage!
 

Doktor

Mange de la salade
Inscrit
29/12/13
Messages
496
Score de réaction
0
Localité
Blagnac (31)
De ce que j'ai compris, il n'y a pas spécialement que des jeunes avec des soucis d'alimentation compulsive. Juste que ça arrive d'en croiser. Donc je ne suis pas sûr qu'une argumentation basée entièrement là-dessus soit pertinente. Après je ne connais pas ce sujet spécifiquement donc je ne m'avancerai pas plus loin.
 

RoRo

Avale du tofu
Inscrit
7/1/08
Messages
898
Score de réaction
2
Localité
Gros-de-Vaud, Suisse
Essaie de proposer de faire des menus végé au cuisinier. Comme ça tout le monde sera content. Végé c'est hallal aussi :D
 

Raph

Jeune bulbe
Inscrit
22/2/14
Messages
40
Score de réaction
0
Localité
Rennes
Salut,

Est-ce que tu connais cette campagne? http://www.dietethics.eu/fr/manger-ensemble.php?lang=FR
Là tout de suite je ne retrouve plus le reste, mais il y a une affiche avec les aliments qui permettent de faire des repas qui conviennent à tou-te-s, c'est intéressant je trouve. Et il y a aussi un livret qui explique les alimentations végétales, comment avoir des apports nutritionnels suffisants et tout ça. D'après ce que j'avais lu c'est un outil qui est destiné à la restauration collective entre autres, tu penses que ça pourrait t'aider pour gérer ça à ton boulot?
 

Pitaya

Jeune bulbe
Inscrit
9/7/11
Messages
89
Score de réaction
0
Merci à tous pour vos retours de réflexions.
Il vrai que je préferes assumer mes choix plutôt que me justifier par un prétexte santé ou religieux puisque ce n'est pas le cas.

Nous prenons en charge des gamins à problemes, mais pas forcemment alimentaires. Un des jeunes du groupe est en surpoids mettant sa santé en jeu (loin de l'anorexie et il n'arréterai de consommer de la viande pour rien au monde).
 

Hikari

Jeune bulbe
Inscrit
10/1/15
Messages
52
Score de réaction
0
Je suis complètement sidérée par l'attitude de ta chef. On n'a pas le droit de t'imposer de manger sur place ET de t'imposer quoi manger. Y'a quand même des lois qui régissent le monde du travail hein. On ne peut pas toucher non plus aux convictions personnelles d'un employé, et dans la mesure où tu ne fais pas de propagande auprès des jeunes tu n'outrepasses pas tes droits. On pourrait sortir les mêmes arguments aux instits qui accompagnent en sortie scolaire et ça fait rarement débat pourtant.

Si tu as un devoir d'accompagnement des jeunes pendant leur repas, que c'est donc du temps de travail effectif et payé, on ne peut pas pour autant t'obliger à manger à moins que tu aies quelque chose qui te convient. Tu dois au minimum avoir un temps de pause durant lequel tu as la possiblité de prendre ton repas seule (même si c'est pas idéal on est d'accord). Et si c'est pendant une pause repas non rémunérée (donc pas du temps de travail), tu es absolument LIBRE de vaquer à tes occupations, de manger où tu veux et ce que tu veux. C'est indiscutable au niveau du Code du Travail.

Ta chef a peur que tu influences les jeunes, et toi a priori tu t'es déjà exprimée ouvertement sur tes convictions. Donc elle se douterait de quelque chose si tu commençais à évoquer des intolérances et des raisons de santé (tu peux amener des certifs, mais si elle chipote elle peut aussi demander à faire vérifier par un médecin du travail, bref vous pouvez vous e**erder l'une l'autre longtemps).

Moi je jouerais cartes sur table, j'exposerais posément mes arguments
- pourquoi les repas servis sur place ne te permettent pas de manger équilibré, ton inquiétude sur ta santé, les carences etc (la santé c'est vraiment un argument clé, à cette étape comme à la suivante, il FAUT le rabâcher)
- que tu comprends qu'il est impossible pour le cuisinier de prendre en compte tes besoins individuels, et que c'est pour ne pas déranger que tu apportes ton propre repas,
- que pour les jeunes, te voir avec une assiette incomplète (ou te voir manger seulement la moitié de l'assiette) c'est pas un bon exemple non plus, ça les incite pas à manger leur ration équilibrée
- que tu ne cherches vraiment pas à influencer, que tu veux juste pouvoir manger, et s'il le faut tu t'engages à ne plus du tout parler de ton vétéga*isme même si on te pose des questions.

Pourquoi pas trouver une solution pour que tu puisses manger l'accompagnement et apporter ton petit truc en plus (que tu manges devant eux ou pas devant eux). Ou apporter ton repas entier, en vous mettant d'accord sur le fait que tu ne parles pas du tout de ton végéta*isme et de simplement dire aux jeunes que tu as un repas spécial pour raisons de santé. Ca me semble réalisable comme concession des 2 côtés. Tu ne peux pas berner ton employeur, mais vous pouvez vous mettre d'accord sur le mensonge à donner. Si elle est pas stupide elle verra que tout le monde y trouve son compte : elle est libre de choisir la version que vous donnez aux jeunes, toi en échange tu ne parles pas du végé et tu peux manger tranquille.


Si malgré tout ça ne marche pas, alors là j'en parlerais aux délégués du personnel, aux syndicats, et surtout au médecin du travail (tu as le droit de demander une visite aux frais de ton employeur). Le fait de ne manger qu'une partie du repas servi génère pour toi des carences : les légumes d'un plat omnivore ça ne remplace pas un plat complet végé. Le médecin du travail pourra sûrement donner des conseils à l'employeur ou aider à trouver des solutions auxquelles vous ne pensez pas forcément. Et si ton employeur n'applique pas ce que préconise le médecin du travail, là tu peux saisir l'inspection du travail.

En tout cas, ne te laisse pas faire. Tu peux aussi choisir de te barrer si ça rend l'ambiance insupportable, c'est à toi de voir si ça vaut le coup de perdre ton poste et si tu retrouverais du travail facilement. Mais sache que tu es dans ton droit, et je pense qu'il peut quand même y avoir des solutions en vous concertant.

Courage !
 

Karim

Jeune bulbe
Inscrit
9/1/15
Messages
3
Score de réaction
0
Localité
Toulon 83000
Bah, à ta place, je serais bien em... C'est tellement important pour moi de choisir ce que je mange ! Je crois que si l'autre ne peut pas me comprendre ou m'accepter avec mes particularités et différences, et que mes explications restent vaine, je perds espoir... Je ne pourrais peut-être pas bosser là où tu bosses !
 

Nurja

Fait crier les carottes
Grande Assassinatrice
Inscrit
24/8/10
Messages
3 321
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Je compatis. As-tu trouvé une solution ?

My life
Je suis enseignante. Je pense que si les écoles dans lesquelles je travaille ne m'ont plus demandé d'accompagner des groupes en "classes vertes", c'est notamment à cause de mon végétalisme (et là, j'ajoute le "sans gluten").
 

PikaPika

Avale du tofu
Inscrit
11/8/22
Messages
701
Score de réaction
74
Localité
Nantes
Site web
www.meteo-climat-stats.com
Une honte, les nutritionnistes vendus, tu as le droit de manger ce que tu veux. Respecter les religions mais aussi les goûts et les CONVICTIONS, les végés devraient faire des menaces.
 
Haut