Se lancer dans le crudivorisme (débutant)

Tristan

Jeune bulbe
Inscrit
18/6/14
Messages
4
Score de réaction
0
Bonjour :)

Je m'appelle Tristan, j'ai 22 ans, et je souhaiterais démarrer un régime crudivorien.
Je me suis renseigné en lisant les 10 pages de ce post journal-d-un-crudivore-debutant-t16391.html
Ainsi qu'en regardant cette présentation https://www.youtube.com/watch?v=IVJqFQY55Rs

Voici un bref résumé de mon parcous santé:

Positif
Il y a 2 ans, j'arrête la consommation de sodas. Il y a 5 mois, j'arrête définitivement le tabac. Il y a 3 mois, j'arrête la viande et le poisson.
Depuis, je me nourris de plats préparés bio au soja, tofu bio, légumes (cru ou conserve), fruits, pain (au céréales ou simple), pates, riz, fromage.

Négatif
-Souvent après avoir mangé mon plat bio et des légumes, je mange des féculents à cause d'une envie de me remplir le bide.
-Je scrute souvent le frigo à la recherche d'un aliment qui me satisferait, et ne le trouvant jamais, je me rabats sur des tartines de fromage (j'ai remarqué que je suis en fait à la recherche de fruits dans ces moments-la)
-Je pense que la surconsommation d'un aliment est nocif, or je mange du soja à chaque déjeuner et dîner depuis 3 mois (par crainte infondée de carence en protéine), et en plus je viens d'apprendre sur ce site que c'est un aliment à consommer avec précaution.
-Je trouve mes plats préparés bio trop gras, durs à digérer, et peu nutritifs (j'exagère, mais j'ai l'impression de manger du macdo végétarien).

Ainsi je souhaiterais me tourner vers un régime 100% crudivorien. J'ai une envie cellulaire (???), de "retourner" à une alimentation crue, tout ses bienfaits m'indiquant à quel point ce régime est adapté à mon être..
De ce que je comprend, c'est très dur, et pas seulement à cause de la détermination, mais de l'approvisionnement. C'est ce point qui m'effraie le plus. En effet, pour la détermination, j'espère tenir en faisant un pari (ce qui m'a fait arrêter la clope du jour au lendemain) ou avec un partenaire crudivore (une autre forme de compétition en fin de compte). Mais pour l'approvisionnement, j'ai peur ! L'argent va me contraindre si je veux me procurer certains aliments, ou pour la provenance bio. J'ai pris note des associations qui achètent en gros, mais ça ne suffit pas a attiser mes craintes :( Auriez-vous des idees à partager sur ce sujet ? ou juste de quoi me rassurer . :)

J'ai un autre problème, peut-être plus grave. Mon addiction la plus tenace est l'alcool. Je bois environ 1 fois par semaine jusqu'à enivrement. Est-ce compatible avec un régime crudivorien ? A priori, j'imagine que non. Quand bien même que oui, l'alcool combiné aux fruits provoquerait-il un trop-plein d'acidité ? Donnez-moi votre avis et n'hésitez pas à me mettre face à l'horrible réalité, avec des phrases du type: "Pas de crudivorisme possible pour les pochtrons, gamin !"

Merci de m'avoir lu,

Tristan
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
9
Salut et bienvenue à toi !

Tristan":2okkyzcc a dit:
Positif
Il y a 2 ans, j'arrête la consommation de sodas. Il y a 5 mois, j'arrête définitivement le tabac. Il y a 3 mois, j'arrête la viande et le poisson.
Depuis, je me nourris de plats préparés bio au soja, tofu bio, légumes (cru ou conserve), fruits, pain (au céréales ou simple), pates, riz, fromage.
Tu ne sembles pas être un amateur de la cuisine ;)
Il y a beaucoup de choses que tu peux tester pour varier un peu tes repas : légumineuses (lentilles vertes/corail, pois chiches/cassés, haricots blancs/rouges...), céréales (millet, boulgour, semoule, orge, quinoa, épeautre, avoine, sarrasin...).
Un végé n'est pas obligé de bouffer du soja tous les jours. Certain n'est mangent même pas du tout !

Je ne vais pas t'aider pour ton régime cru, j'y connais rien.

Par contre, il semblerait que tu sois très compulsif niveau alimentation et que tu recherches un équilibre. J'espère qu'on pourra t'aider à ce niveau.
 

Assia

Mange de la salade
Inscrit
8/12/07
Messages
372
Score de réaction
0
Je ne sais pas pour l'alcool, mais en te lisant, je me suis dit que la dernière chose qui conviendrait à ta personnalité, c'est bien de se lancer dans le crudivorime. Si je puis me permettre, tu devrais plutôt commencer par mieux maîtriser la nourriture végé avant de te lancer dans un truc plus restrictif, dont l'intérêt est tout ce qu'il y a de plus discutable d'ailleurs. Enfin à ton âge, on peut faire n'importe quoi et rester en bonne santé, alors...
 
A

Anonymous

Guest
J'espère que tu vas pouvoir te lancer pour devenir crudivore. Il y a un membre du forum crudivore, si il passe dans le coin...
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 037
Score de réaction
175
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
bienvenue
Et si tu apprenais d'abord à faire la cuisine ? Parce que les plats préparés, même bio, c'est plutôt en dépannage, ou histoire de se faire plaisir, mais ça ne devrait pas être la base de l'alimentation ! Pas étonnant que tu ressentes cette impression de "junk food".
Ensuite, question budget, je ne crois pas que les fruits et légumes te reviendraient + cher que les plats préparés. Mais tu pourrais faire un potager. (ou au moins cultiver tes graines germées).

Pour passer au crudivorisme, Thierry lui-même, sur le site de vivre cru, recommande bien d' y aller PROGRESSIVEMENT !
Vas y par étapes... la première pourrait effectivement être de supprimer l'alcool
Et mets davantage de fruits et légumes à ta disposition : tu auras ainsi le choix d'en prendre lorsque tu scrutes le contenu du frigo.
 

Bedouze

Broute de l'herbe
Inscrit
11/5/14
Messages
104
Score de réaction
0
Tristan":29z6o92d a dit:
Je bois environ 1 fois par semaine jusqu'à enivrement. Est-ce compatible avec un régime crudivorien ?

Je dirais que ce n'est compatible avec rien, et surtout pas la santé...
 

Ravelle

Élève des carottes
Inscrit
20/8/14
Messages
1 125
Score de réaction
1
Coucou,

effectivement si tu envisages le crudivorisme sur du long terme, il faut mieux y aller progressivement.
Sinon tu peux faire la méthode barbare en finissant tous les aliments cuits qui pourraient te tenter chez toi et entamer une cure de 3 semaines-un mois. Il faut bien cette durée là pour une première car les premiers jours sont extrêmement désagréables : détox-> maux de tête, nausées, etc... J'ai fait et je referai plusieurs de cru de ce type "pour voir", c'est très intéressant pour se rendre compte des effets.

Je ne voudrais pas tirer de généralités de mon propre cas, mais en ce moment j'essaie de supprimer le gluten (je le digère très mal) et c'est déjà super difficile, ça agit de manière addictive et j'ai beaucoup de mal à m'en passer. J'ai déjà tenu 2-3 mois en cru complet mais je suis rapidement arrivé à des déséquilibres et des craquages à cause de la perte de repères totale.

Pour ce qui est de l'approvisionnement : manger bio c'est mieux, mais on peut faire du cru avec du non-bio, très honnêtement ça ne change pas grand chose pour du court terme (à long terme on sent peut-être la différence, mais légèrement). Si tu as du temps vers midi-13h et que tu habites une grande ville, tu peux faire des fins de marché : soit négocier des prix bas pour des produits pas super beaux, ou mieux encore, récupérer les fruits et légumes qu'iels laissent sur place gratuitement en partant : j'ai déjà récupéré 10kg de pommes une fois. (et c'est pas parce qu'iels n'en veulent plus que ce n'est pas consommables, on a souvent des bonnes surprises !)

Voilà sinon si tu as lu le topc tu dois savoir déjà pleins de trucs ;)
 

Tristan

Jeune bulbe
Inscrit
18/6/14
Messages
4
Score de réaction
0
Bonjour à tous :)


Merci de m'avoir lu, et de me faire part de vos avis.


Je suis effectivement nul en cuisine: je ne sais faire aucun plat.
Par contre je peux accorder environ entre 30min et 45min par repas pour la préparation (je l'ai déjà fais pendant une durée de 3 mois).

kob27g j'aime toutes les légumineuses et céréales que tu me cites :bave: , ça me donne l'eau à la bouche tellement la dernière fois me paraît loin (je crois que jfais une overdose de soja....).

Je pense que je devrais effectivement me faire un stock de provisions afin de pallier à des faims soudaines, de plus un fruit / légume à déguster m'aiderait à mieux supporter l'attente de la cuisine en cas de grande faim. Je vais essayer d'appliquer tous les conseils que j'ai pu lire, en particulier sur ton post Ravelle.

Niveau budget, je crois que ma peur de me lancer dans cette aventure fausse mon jugement, parce qu'en vous lisant et en y pensant calmement, ça me parait faisable. En plus j'avais oublié le point sur le bio "facultatif", et ça me rassure encore plus.

Mon plan est bien de finir tout ce qu'il me reste, et de me lancer, ce serait vers la fin de semaine. Je suis très tenté par la méthode barbare, avec l'espoir que je tiendrais.

Du coup j'espère que tu te trompes Assia :p , et merci pour ton encouragement Clément63 :)

Je vous écrirais une fois que je commence, et je pense tenir un journal comme toi Ravelle, ça me fera une pression supplémentaire pour ne pas craquer.

Pour l'alcool, Bedouze, je suis actuellement en plein questionnement par rapport à cette habitude. Dans mon cas, il a parfois été d'une aide précieuse durant des épisodes clés de mon développement. Il m'a permis de libérer des émotions profondément enfouies en moi, de parler avec mon coeur. A l'époque, l'alcool fut essentiel dans ces démarches bénéfiques, et je ne peux nier mon histoire. Du coup je ne peux pas considérer l'alcool seulement comme destructeur, car il a parfois contribué à l'amélioration de ma santé mentale. Toutefois je ne pense plus en avoir besoin dans ce type de situations, comme avant, et j'essaie aujourd'hui d'atteindre le même comportement sans m'en servir. Du coup je pense que mon alcoolémie actuelle n'est qu'une addiction sans grand apport.....et je devrais sûrement arrêter !!! (si jamais il y a un combat entre mon régime et mon alcoolémie, j'espère que le crudivorisme gagnera......)

Voila, merci pour vos réponses et votre soutien,

Tristan
 

Vladimirov

Avale du tofu
Inscrit
12/4/14
Messages
751
Score de réaction
0
Moi je te conseillerais juste de ne pas te mettre la pression, et de ne pas être obsédé du 100 % cru. Je te dis juste ça car c'était mon cas pendant ma première période crue, et maintenant que je suis beaucoup plus détendue et moins stricte (ne serait-ce que les barrières qu'on s'impose dans la tête, sans forcément se restreindre), je me sens beaucoup mieux et ça a cessé d'être contre-productif. En tout cas, bonne aventure. :)
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
12 037
Score de réaction
175
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Je crois que le crudivorisme n'est pas à prendre comme un défi, mais plutôt comme une façon d'être à l'écoute de son corps, de ses sensations. Et j'ai l'impression que c'est l'aspect défi qui te motive. Je crains que tu en viennes à négliger les signaux de ton corps

Pour les recettes de cuisine, tu en trouveras plein sur le forum, sur des blogs, et il y a même des pdf téléchargeables. ;)
 

Tristan

Jeune bulbe
Inscrit
18/6/14
Messages
4
Score de réaction
0
Bonjour,

Merci pour ton conseil Vladimirov, j'essaierais de m'en rappeler en cas de trop grosse frustration... Je compte quand même essayer à fond le régime cru, mais il est probable que je craque et ça me permettrait de ne pas m'en vouloir pour mes écarts. :)

Tigresse, c'est le désir d'être plus à l'écoute de mon corps qui m'a poussé à améliorer mon régime alimentaire. L'idée du défi, c'est ce qui m'a stimulé au début de mon arrêt brutal de la cigarette. Je l'ai fais pour ma santé, mais ce qui m'a aidé à tenir dans les premières semaines, c'est la volonté. Et la mienne est amplifiée par ce genre de compétition.
Pour le crudivorisme, je souhaite pouvoir le devenir pour une très longue durée (à vie peut-être). Mais avec mon expérience de la cigarette, je pense qu'un défi m'aidera à lutter contre mon addiction à la nourriture cuite/transformée, jusqu'à ce que s'installe (ou se réinstalle) l'habitude de la nourriture crue.

Cordialement,

Tristan
 
A

Anonymous

Guest
Le crudivorisme est une alimentation qui me parait plus compliqué à adopté que nul autre alimentation, c'est certain.

Je ne crois pas qu'elle soit adopté au mode de vie actuel.

Déja sa enlève pas mal de "drogue" ou de "came" du coup c'ets assez dur de s'en apsser, de par l'addiction, mais aussi par le fait qu'être pleinement conscient quand tu te fait chier, sa fait chier.

Que notre alimentation est carencé et que plus aucun aliment de donne assez de vitamine et tout le bordel nécessaire au corps.
Si vous saviez comment on fait pousser les fruits et les légumes en maraichage et arboriculture... Donc je rejoint Ravelle sur l'alimentation bio, voir demeter (Mais sa à un coup)

Voila, après c'ets mon expérience

Donc essaye toi aussi, expérimente, et si ta des truc intéressant que tu observés je serais ravie d'y lire ;)
 

Cibinette

Jeune bulbe
Inscrit
12/6/14
Messages
15
Score de réaction
0
Comme toi je me suis posée des questions sur ma manière de manger et comme toi la question de la santé a été un déclic. J'ai sauté le pas à la brutale, tout arrêté du jour au lendemain et 100% cru pendant 1 mois.
Mais nous sommes tous differents:. Contrairement aux témoignages précédents je n'ai eu aucun symptôme de détox et très peu de difficultés à renoncer à mon alimentation précédente . C'est plus facile pour moi aussi car :je ne fume pas, ne bois pas avec excès bref aucune addiction.

Une idée qui m'a aidée est que le régime alimentaire idéal n'existe pas : on peut manger pas sain et déséquilibré même en étant crudivore ou végétalien, ou végétarien ou omnivore. Ton corps est ton guide, mais il faut lui donner un cadre afin qu'il ne te porte vers tout et n'importe quoi.
Ensuite une aide précieuse est venue des smoothies et des jus de légumes ( pour ça effectivement les explications de Vivre cru sont précieuses).personnellement t ça a coupé tout envie de grignotage.
Le plaisir est maintenant dans ce que je mange au quotidien, le reste me fait pratiquement plus envie.
Les jus c'est un tel plaisir et ça permet d'intégrer des légumes qui sont parfois difficiles à intégrer comme ça.

Mon but n'était pas de devenir crudivore, régime alimentaire presque impossible à tenir quand on a une famille ( sauf à préparer deux repas, mais la c'est une autre histoire). Je trouve normal au début d'être un peu obsédé par la chose et de suivre un peu à la lettre du fait de la perte de repères. Mais ill est important de ne pas s'enfermer et garder son libre arbitre, ça vient avec le temps et l'écoute du corps. Bref bonne exploration et au plaisir de te relire.
 

Tristan

Jeune bulbe
Inscrit
18/6/14
Messages
4
Score de réaction
0
Bonsoir,

Yola, j'apprécie ton point de vue, et je te tiendrais au courant de ma progression :)

et Cibinette merci de me partager ton expérience, c'est encore un plus à prendre en compte pour mon aventure ^^

Bonne soirée à vous,

Tristan

 

Corsini

Jeune bulbe
Inscrit
5/12/21
Messages
1
Score de réaction
0
Localité
Cotonou/ BENIN
Bonjour moi c'est corsini. Je commence par m'intéresser à l'alimentation vivante. Je l'intègre peu à peu dans mon alimentation mais j'ai toujours besoin de conseils pour m'améliorer. Que pensez vous des huiles pressés directement à froid ?
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 731
Score de réaction
202
Localité
Paris
Les derniers messages sur ce sujet datent de 2014 donc je ne suis pas sûre que tu es beaucoup de réponses car les membres actifs sur le forum en ce moment ne sont pas forcément crudivores. C'est un forum d'abord orienté végétarisme/végétalisme.
Moi je peux te dire que je consomme de l'huile (l'huile d'olive a souvent la mention "1ère pression à froid, les autres je ne sais pas) mais je ne suis pas crudivore donc ça n'a probablement pas beaucoup de valeur pour toi.
 
Haut