Sujet de débat

barbux

Évéganéliste
Père Castor
Inscrit
19/3/06
Messages
8 850
Score de réaction
2
Localité
Toulouse
Euhhhhh, tellement je trouve ça évident, je trouve pas d'exemple... Enfin ça se voit quoi ! Comment démontrer à une personne que l'eau ça mouille : jette lui un seau d'eau*. J'essaye de trouver un équivalent pour le cas de la conscience des animaux.

*Juste l'eau hein, pas le seau avec, ça peut faire mal.
 

RhapsAria

Broute de l'herbe
Inscrit
2/2/12
Messages
210
Score de réaction
0
Ma chienne Rhapsodie (un peu plus petite qu'un labrador redressée) qui ne salue pas de la même manière un adulte et un enfant, et qu'on ne me parle pas de différence de taille vu que je mesure 1,45mètre :
- un adulte qu'elle ne connaît pas = elle se cache derrière moi,
- un adulte qu'elle connaît (un de mes voisins qu'elle adore et qui ne lui a jamais donné à manger) ou ma mère et moi = fête totale, elle se dresse sur ses pattes de derrière et réclame un gros câlin,
- un enfant, qu'elle le connaisse ou pas, elle va le saluer doucement en restant à quatre pattes et reculer si elle sent de la peur.

Je ne sais pas si ça peut t'aider, sinon essaye de trouver des arguments sur des sites/blogs de comportementalistes, vu qu'ils essayent de soigner les troubles psychologiques des animaux de compagnie. Je ne pense pas qu'on puisse soigner un être dénué de conscience.
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
Je ne pense pas qu'on doive chercher à convaincre de ce genre de chose tellement évidente. Si on en arrive là, c'est que c'est déjà trop tard, il n'y aura pas de dialogue.

Donc autant lui balancer le seau à la gueule avec.
 

Titesieste

Fait crier les carottes
Inscrit
12/3/15
Messages
2 667
Score de réaction
8
Site web
www.instagram.com
Peut-être que le mot "conscience" est trop complexe à définir et que du coup ce n'est pas une bonne idée de l'utiliser car ça peut partir en quiproquo. Là où tu entends "avoir conscience de sa propre existence", d'autres comprennent peut être des choses les plus complexes.

A ta place j'essaierai de recentrer sur les sens, ressentir, les sensations (au final c'est un peu la même chose mais tu es sûr que tes interlocuteurs ne pourront pas l’interpréter de diverses manières).

Dans la conférence "101 raisons de devenir vegan" il prends l'exemple du feu, ça peut peut-être t'aider. Il explique : si tu prends la main d'un humain et tu le met au dessus du feu : il a mal, il hurle, il fait tout pour la retirer. Fais pareil avec une poule/vache/chien/chat/etc : ils auront tous la même réactions : hurlements, douleurs, essaye de se retirer du feu.
Enfin après c'est vrai que ça parait évident donc c'est toujours difficile de convaincre quelqu'un de quelque chose qui nous paraît couler de source.
 

mdavid

Jeune bulbe
Inscrit
19/2/15
Messages
13
Score de réaction
0
Ok bon alors je vais juste me concentrer sur le fait qu'ils peuvent ressentir la douleur en prenant l'exemple simple et évident d'un chien à qui on écrase la queue. Je pense que personne ne pourra contester ça. (enfin j'espère!)
Donc le fait que les animaux ressentent la douleur me semble déjà suffisant pour éviter de les faire souffrir (je pense aux abattoirs en particuliers) quand on a les moyens (en mangeant végétarien).
Après suivant la réaction je parlerai aussi des conditions de vie des poules et des vaches pour les œufs et le lait lorsqu'ils sont dans des élevages industriels.
 

barbux

Évéganéliste
Père Castor
Inscrit
19/3/06
Messages
8 850
Score de réaction
2
Localité
Toulouse
Titesieste":klhvai5k a dit:
A ta place j'essaierai de recentrer sur les sens, ressentir, les sensations (au final c'est un peu la même chose mais tu es sûr que tes interlocuteurs ne pourront pas l’interpréter de diverses manières).
Pour moi c'est pas du tout la même chose et la sensation n'implique pas forcément la conscience. Une plante à des sensations : des organes sensoriels qui entraînent des réactions suite à des stimuli. Mais ça n'implique pas qu'elle en a conscience. Ce sont des concepts qui sont tellement anima-centrés qu'il est difficile d'en discuter d'une manière généraliste.
 

Titesieste

Fait crier les carottes
Inscrit
12/3/15
Messages
2 667
Score de réaction
8
Site web
www.instagram.com
Oui maintenant que tu le dis, je me rends compte que le terme n'est pas bon là non plus.

Je trouve tout de même que le terme "conscience" est un concept trop complexe et qu'il peut entraîner des difficultés à débattre pour peu qu'il ne soit pas défini de manière stricte et acceptée de tous avant le débat.
 
Haut