Sujet pouvant faire Polémique

Onverrabien

Jeune bulbe
Inscrit
23/3/18
Messages
1
Score de réaction
0
Coucou, (merci de ne pas me ban avant d'avoir tout lu)

j'ai récemment discuté avec un Végan qui croyais dure comme faire a ces Idées, rien de mal mise a part que quand on lui donné des explication sur la vie, au lieu de nous contredire en nous donnant des arguments contre, Il nous a insulté. par exemple : "L'être humain n'est en aucun cas supérieur il est juste plus évoluer. Mais après avoir convertis les quelque milliards de personne qui vivent sur la terre tu compte t'attaquer aussi aux animaux carnivore ? Eux aussi ils tuent pourtant personne ne leur dis rien et tu sais pourquoi ? Déjà parce que nous ne parlons pas leur langage et secondo c'est des carnivores, si ils n'ont plus de viande à manger ils meurent. Nous on est des omnivore, c'est quasiment la même chose sauf que on peut aussi manger de l'herbe." ce qu'il a répondu "En tant qu'humain, nous ne nous battons pas pour notre survit. " ce qui n'a aucun sens parce que l'on se bat évidement depuis des millions d'années pour faire survivre l’espèce.

Il m'a dit que si je venais avec de tel propos sur un forum Végan ou Végétarien, je me ferais ban directement, moi je lui ai répondu que non !
Qu'en pensé vous extrémiste ou embrigadé ou autre ?

Je respecte les Végétariens et les Végans, chacun ses idées je suis juste contre de comment faire passer les idées. Par exemple en faisant un salut Nazi en pleine rue je suis pas sur que ça aidera a plus ce faire tabasser (et ce n'est pas forcement parce que des gens n'aiment pas les animaux ou qu'ils ne les respecte pas qu'ils les viennent tabassé des Végans, moi ça me soulerais qu'on vienne faire un salut Nazi juste devant mon Nez)
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
Je n'ai rien compris.

C'est quoi le sujet polémique?
- Est-ce que c'est le fait qu'il y ait des véganes qui ne soient pas sympa? Il y a des véganes qui n'aiment pas débattre, d'autres que ça saoule, d'autres qui sont exécrables dans la communication, d'autres qui aiment bien ça... comme partout.

- Ou est-ce que c'est le fait d'amener l'argument des animaux carnivores? C'est une réthorique courante qui n'a aucun lien avec ce que tu veux défendre : J'imagine que tu es opposé à l'infanticide (tuer ses enfants), "alors va expliquer aux lions qu'ils ne devraient pas tuer les lionceaux dans la nature"? Cette remarque est complètement débile et du même niveau que le "alors va expliquer aux lions qu'ils ne devraient pas tuer les gazelles dans la nature".

Ma morale et mon mode de vie ne sont pas calqués sur les comportements des lions.

Est-ce que je trouve ça bien que les lions tuent parfois leur progéniture? Non. Est-ce que je trouve ça bien que les lions tuent parfois des animaux? Non. Est-ce que je trouve ça bien que les lions tuent parfois des humains? Non. Et alors? Qu'est-ce que je peux y faire de son comportement? Et surtout : est-ce que ça pourrait justifier de quelque manière que ce soit que moi je tue mes propres enfants, des animaux ou des humains?

Il n'y a rien de polémique ici.
 

NicolasJ

Broute de l'herbe
Inscrit
9/11/17
Messages
173
Score de réaction
0
Tu ne te feras pas ban directement.
Tu seras d'abord contredit, puis comme tu continueras d'argumenter sans réfléchir a tes arguments, on te tournera en ridicule, et a partir de ce moment là tu risques de passer aux insultes et tu seras banni.

Je plaisante bien sûr, je suis certain que tu es quelqu'un de raisonnable. Puisque c'est le cas, je vais répondre a tes arguments en essayant d'etre le plus pertinent possible.


Si on prend la théorie de l'évolution, aucune espèce n'est plus évoluée qu'une autre, ca n'a pas le moindre sens.
Pour ce qui est de la supériorité, c'est un concept purement humain, alors il faut que tu definisses ce que ca signifie: sur quel critère tu te bases pour en juger et pourquoi ce critère la est pertinent pour discriminer entre les individus (en tuer certains et protéger les autres). S'il suffisait que je m'estime supérieur à toi pour justifier que je te tue et que je te mange, je ne pense pas que tu serais longtemps d'accord avec le concept.

Tu ne vis pas des millions d'années en arrière que je sache, donc c'est sur le présent qu'il faut se questionner sur le sens du mot survie. En l'occurence, personne ne se lève le matin pour se faire cuire un oeuf en se disant "je participe à la survie de l'espèce".
On peut aussi ajouter le fait que nous utilisons actuellement un système qui s'appelle l'agriculture, qui par son principe même permet de s'extraire du concept de survie en décidant a l'avance de nos ressources alimentaires futures.
Or il se trouve que sur une même surface on est capable de produire 150 kilos de boeuf à 200kcal les 100g ou bien 3000 kilos de soja à 450kcal les 100g, en polluant deux ordres de grandeur en dessous (a calories egales). Si tu t'inquiètes de la survie de l'espèce humaine, il serait pertinent de prendre en compte ce genre de considerations agronomiques.


Pour ton dernier point: j'ai l'impression que tu as été victime de ce concept nouveau que les mechants vegants portent, qui s'appelle la contradiction. C'est un peu choquant au début, parce que l'ego en prend un coup, mais ca se soigne naturellement. Je suis vraiment désolé que ces véganes - ces nazis - t'aient attaqué en te parlant de non violence, de respect des autres individus et de justice. Ca a du faire bobo à ton petit coeur... :(
Si tu pouvais être gentil et lui dire à ce méchant végant de passer sur le forum; on va le redresser vite fait bien fait !
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
Cela dit il y a aussi des véganes qui traitent les gens de criminels, d'assassins et de violeurs parce qu'ils mangent de la viande. Je ne sais pas trop ce qui a été dit par le végane que l'auteur a rencontré mais il peut aussi s'être fait véritablement insulté.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 702
Score de réaction
8
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Y a pas que les animaux carnivores qui tuent leurs jeunes.
Par exemple : Les hamsters aussi mangent (parfois) leurs petits.

Pour ce qui est de la survie, j'ai l'impression qu' onverrabien mélange 2 échelles différentes :
- au niveau de l'individu : il y a de grandes disparités entre ceux qui vivent tranquille dans l'opulence et ceux qui sont réellement en situation de survie (avec de nombreux spécimens répartis entre ces 2 extrèmes)
- au niveau de l'espèce humaine : avec + de 7 milliards de représentants sur Terre, on ne peut vraiment plus parler de survie, mais plutôt de prolifération, au point de bouleverser de nombreux écosystèmes, de détruire de nombreux biotopes, de couvrir les terres de béton,....
 

yapuka

Fait crier les carottes
Inscrit
21/3/14
Messages
3 781
Score de réaction
0
C'est quoi : des explications sur la vie ?
C'est comme quand les anti mariage pour tous viennent dire que les enfants doivent être élevés par un homme et une femme qui vivent ensemble ou sinon c'est le début de la fin de la civilisation, on va tous mourir, c'est horrible ?
 

samfor

Jeune bulbe
Inscrit
2/5/18
Messages
3
Score de réaction
0
Site web
chez-samfor.forumactif.org
Onverrabien":28k6ra7s a dit:
...moi ça me saoulerait qu'on vienne faire un salut Nazi juste devant mon Nez.
Le conflit entre vegans et carnistes existent depuis plusieurs dizaines d'années.
Ce sont toujours les mêmes rengaines.
Ce qui change aujourd'hui, c'est le désastre sanitaire des populations carnistes.

La souffrance animale est évoquée à travers l'exemple du nazisme et ses camps de concentration.
Force est de constater une grande indifférence (ignorance?) des carnistes envers cette souffrance.

Mais il y a une justice:
les animaux finissent par tuer ceux qui les mangent.

Ce n'est plus une question d'idées, c'est un constat...

Voir cette vidéo:
https://youtu.be/7q2OPXR0JxE
 

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
Bonjour

je me permet d'écrire sur ce post (mais dites moi s'il n'est pas placé au bon endroit).

J'aime les animaux, et la violence (gratuite) faite à leur égard me dérange et elle doit cesser.
Je suis issue d'une vieille france qui élève des cochons (pour les manger) avec un rituel qu'on peut trouver barbare, violent (saigner le cochon vivant par exemple) ... c'est vrai.
J'avoue que maintenant cette "pratique" serait très certainement changée ... pour passer à l'étourdissement.
Manière plus "douce" (si je peux employer ce terme).
Donc vous avez compris (je pense), j'aime les animaux (chat, chien, chevaux, ...) mais j'aime aussi manger de la viande.
Je vois aussi beaucoup de polémique, manifestations (violentes ou pas), ... faites par des gens qui se revendique véganes... Je respecte complètement cette philosophie et le désir de vivre de cette manière. Mais ...
Mais je ne la comprend pas complètement .
Pourriez vous m'éclairer, m'aider à comprendre svp ...
Car dès que j'entends "les animaux sont des être vivants", "les animaux ont une conscience", "respectons la vie" ... je ne peux m'empêcher (et sa bloque ma réflexion) de me dire : Tout (ou presque) est vivant : Les animaux (dont nous faisons parti) mais aussi les végétaux ...
Il est prouvé (par exemple) que les arbres communiquent entre eux pour s'aider, pour se soigner, se nourrir, se transmettre des infos sur d'éventuels danger, etc .... Pourtant je n'ai pas connaissance que la philosophie Végane interdise l'utilisation du bois, du papier, ...
Les légumes sont vivant aussi ... et pourtant c'est la base de l'alimentation végane.
L'herbe, les haies, ... sont vivant(e), pourtant les véganes ne s'interdissent pas de marcher dessus ou même de les couper !!!
Alors oui, les végétaux ne font pas de bruit quand on les arraches, les coupes, ... ils nous regardent pas avec des yeux tout mignon ... Mais ils sont vivant, comme vous et moi.

Pouvez vous m'aider a comprendre votre philosophie sur ce point de vue là (celui envers les végétaux) ?

Merci.
Snarf
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
snarf":2l724ez5 a dit:
Je suis issue d'une vieille france qui élève des cochons (pour les manger) avec un rituel qu'on peut trouver barbare, violent (saigner le cochon vivant par exemple) ... c'est vrai.
J'avoue que maintenant cette "pratique" serait très certainement changée ... pour passer à l'étourdissement.
Manière plus "douce" (si je peux employer ce terme).
Donc vous avez compris (je pense), j'aime les animaux (chat, chien, chevaux, ...) mais j'aime aussi manger de la viande.
Quelle que soit la méthode de mise à mort, ces cochons ne vivent que quelques mois pour finir dans ton assiette. Ils sont mis au monde, élevés et tués uniquement pour satisfaire tes papilles gustatives.

Pourquoi certaines espèces comme les chats méritent de vivre et que d'autres comme les cochons ne sont là que pour finir dans notre assiette ? Comment justifies-tu cet écart de traitement arbitraire ?

Tu dis aimer les chats, les chiens et les chevaux mais tu t’accommodes de l'exploitation des cochons et de leur mises à mort pour ton plaisir gustatif.



snarf":2l724ez5 a dit:
Car dès que j'entends "les animaux sont des être vivants", "les animaux ont une conscience", "respectons la vie" ... je ne peux m'empêcher (et sa bloque ma réflexion) de me dire : Tout (ou presque) est vivant : Les animaux (dont nous faisons parti) mais aussi les végétaux ... Il est prouvé (par exemple) que les arbres communiquent entre eux pour s'aider, pour se soigner, se nourrir, se transmettre des infos sur d'éventuels danger, etc .... Pourtant je n'ai pas connaissance que la philosophie Végane interdise l'utilisation du bois, du papier, ...
Les légumes sont vivant aussi ... et pourtant c'est la base de l'alimentation végane.
L'herbe, les haies, ... sont vivant(e), pourtant les véganes ne s'interdissent pas de marcher dessus ou même de les couper !!!
Alors oui, les végétaux ne font pas de bruit quand on les arraches, les coupes, ... ils nous regardent pas avec des yeux tout mignon ... Mais ils sont vivant, comme vous et moi.
El famoso cri de la carotte. :)

C'est un pseudo-argument récurrent des mangeurs de viandes pour essayer de relativiser les méfaits de l'exploitation animale.

Une petite vidéo expliquant vite fait le concept:

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=YP_N7saSXpU[/youtube]
 

Lutine

Massacre des légumes
Inscrit
21/7/14
Messages
2 391
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
homemadementvotre.wordpress.com
Ouah, quel post pertinent et qui pose des questions complètement nouvelles auxquelles on n'avait jamais pensé et auxquelles on ne sait toujours pas répondre... :rolleyes:

À ton avis, les animaux qu'on fait naître pour que tu les bouffes, ils mangent quoi ?
 

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
je ne prétends pas poser des questions nouvelles et irréfutable.
Juste comprendre ;-)
Merci pour cette réponse et cette vidéo... qui est courte mais explicite.
Je comprends donc le coté "pratique", peut être même "écologique". Et j'en suis même d'accord.
Après ça ne justifie pas les propos du genre "ce sont des êtres vivants", "respectons la vie" ...
Je pense que des arguments tels que "quitte à consommer beaucoup de végétaux, autant que ça soit le moins possible. Donc ne consommons pas d'animaux qui consomment des végétaux ... privilégions "le circuit court"".
Là ok ...

Au sujet de : "Pourquoi décider arbitrairement que certaines espèces comme les chats méritent de vivre et que d'autres comme les cochons ne sont là que pour finir dans notre assiette ? Comment justifies-tu cet écart de traitement ?"

Pour moi y'a pas de raisons... et je ne suis pas choqué si ont vient me dire que le chat c'est bon. (J'en ai jamais mangé, mais un jour peut être). Je pense que l'Histoire nous amène à favoriser le cochon dans nos assiettes, peut être car y'a plus à manger que sur un chat, et que le chat était (et peut l'être encore) "utile" comme exterminateur de nuisible.

Une autre petite question qui me traverse l'esprit :
Pourquoi ne pas manger d'oeuf ?
J'peux comprendre en ce qui concerne les oeufs industriels (exploitations, non respect des bêtes, etc...), mais ceux que tu peux avoir chez toi, avec tes poules que tu bichonnes, que tu nourris, que tu protèges des renards et autres "vilaines bêtes" mangeuses de poules. Et éventuellement que tu finies par manger quand elle arrive en fin de vie (pour ne pas "gâcher" cette ressource "nourricière").
Une poule que tu as chez toi comme ont peut avoir un chat ou un chien ou tout autres animales "domestiques"...

Encore une fois je cherche à comprendre, pas à juger, ni à convertir, ou quoi que ce soit ... J'espère que vous l'aurez compris ;-)
 

Byza

Broute de l'herbe
Inscrit
5/4/18
Messages
222
Score de réaction
0
Localité
Ariège
J'peux comprendre en ce qui concerne les oeufs industriels (exploitations, non respect des bêtes, etc...), mais ceux que tu peux avoir chez toi, avec tes poules que tu bichonnes, que tu nourris, que tu protèges des renards et autres "vilaines bêtes" mangeuses de poules. Et éventuellement que tu finies par manger quand elle arrive en fin de vie (pour ne pas "gâcher" cette ressource "nourricière").
Une poule que tu as chez toi comme ont peut avoir un chat ou un chien ou tout autres animales "domestiques"...
Pour avoir une poule chez toi, tu es allé chez un marchand de poules pondeuses. Ce marchand ne vend que des poules pondeuses, pas de coqs - les mâles des poules pondeuses ne donnent pas assez de viande pour être intéressants à élever. Du coup, où sont passés les poussins mâles ? Broyés vivants. Acheter une poule pondeuse, c'est cautionner la sélection dont elle est issue.
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
Snarf":yebue3k8 a dit:
Après ça ne justifie pas les propos du genre "ce sont des êtres vivants", "respectons la vie" ...
Un végane connaissant un minimum son sujet ne formulerait pas ça de cette manière. Il semble plutôt que c'est l'image que tu te fais des arguments végane.

Es-tu familier avec la notion de sentience ? C'est essentiel si tu veux comprendre la façon de penser des véganes.
 

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
non je ne connaissais pas la notion de "sentience" ... j'vais me pencher là dessus.
Merci de l'info.
Et Non ce n'est pas l'image que JE me fais des propos de véganes. C'est du entendu !!! En vrai !!!
Avec un gars avec qui, il n'a pas été possible de discuter (bien dommage et raison pour laquelle je suis venu ici)
Sans rentrer dans les détails : quelqu'un qui "ralais, pestais, ... " devant une boucherie (où j'étais).
Mais, comme tu dis, c'est peut être quelqu'un qui ne "connaissait pas un minimum son sujet"

Après je ferai bien plus attention aux propos que je pourrais entendre prochainement.
Après ont entend souvent (dans le médias) des "activistes" (si je peux employer ce terme) et pas des "simples pratiquant" (ne voyez aucuns mépris dans le terme "simple")... peut être que ça fausse aussi ma compréhension. <br /:><:br /> — Le 29 Sep 2018, 16:55, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br />
Byza":3s9hyr72 a dit:
J'peux comprendre en ce qui concerne les oeufs industriels (exploitations, non respect des bêtes, etc...), mais ceux que tu peux avoir chez toi, avec tes poules que tu bichonnes, que tu nourris, que tu protèges des renards et autres "vilaines bêtes" mangeuses de poules. Et éventuellement que tu finies par manger quand elle arrive en fin de vie (pour ne pas "gâcher" cette ressource "nourricière").
Une poule que tu as chez toi comme ont peut avoir un chat ou un chien ou tout autres animales "domestiques"...
Pour avoir une poule chez toi, tu es allé chez un marchand de poules pondeuses. Ce marchand ne vend que des poules pondeuses, pas de coqs - les mâles des poules pondeuses ne donnent pas assez de viande pour être intéressants à élever. Du coup, où sont passés les poussins mâles ? Broyés vivants. Acheter une poule pondeuse, c'est cautionner la sélection dont elle est issue.
Dans ce cas là, faut adopter des "Coucou de Rennes", elles sont bonnes pondeuses et ont plein de chair ... du coup les coqs ne sont pas broyés, comme tu dis ;-)

Mais on est d'accord ? Si on arrête d'avoir des poules chez nous, qu'on protège et tout et toue ... il n'y a plus de poules en france, voire même en europe ... et peut être même partout dans le monde.
 

framboise

Avale du tofu
Inscrit
21/3/15
Messages
953
Score de réaction
3
Localité
IdF
Pour la partie sur les plantes c'est vivant et compagnie, un végétal ne possède pas de système nerveux, pas de cerveau, pas de récepteurs à la douleur, les communications entre des arbres par exemple sont des réactions chimiques non conscientes. C'est ma façon "simple" (oui bon parce qu'il y a des limites évidemment), de faire le tri (si je peut le dire ainsi ^^).

Snarf":3iv0elir a dit:
Dans ce cas là, faut adopter des "Coucou de Rennes", elles sont bonnes pondeuses et ont plein de chair ... du coup les coqs ne sont pas broyés, comme tu dis ;-)

Mais on est d'accord ? Si on arrête d'avoir des poules chez nous, qu'on protège et tout et toue ... il n'y a plus de poules en france, voire même en europe ... et peut être même partout dans le monde.
J'ai envie de dire : et alors ? Dans nos régions il n'y a pas de poules sauvages, les races utilisées sont toutes créées par l'homme (et sacrément modifiées pour ça), donc en quoi ça serait un problème qu'il n'y en ait plus ?
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
Snarf":1n276pdo a dit:
Mais on est d'accord ? Si on arrête d'avoir des poules chez nous, qu'on protège et tout et toue ... il n'y a plus de poules en france, voire même en europe ... et peut être même partout dans le monde.
Est ce que tu essaies de sous-entendre que nous protégeons des animaux grâce à l'élevage ? Quelle bonne blague. :jcapote:

Nos poules sont des gallinacés domestiqués il y a des milliers d'années. Si ce genre d'espèces d'élevages disparaissent je n'y vois aucun problème.

Il existe de nombreuses espèces de gallinacés sauvage qui vivent sans la protection de l'homme: perdrix, faisan, grand tétras...

Ce que tu appelles "protéger" c'est ni plus ni moins que de l'exploitation.
 

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
"Non consciente" ??? Pas avec les mêmes moyen que les mammifères c'est sur ... mais peut on dire qu'elle ne le sont pas ?
Je ne sais pas. Je ne peux pas l'affirmer non plus (c'est vrai), mais est ce "sans conscience" qu'un arbre rejoint les racines d'un arbre coupé et "l'aide" à refaire des pouces, puis des branches, etc ... ?
Ce n'est que des réactions chimique ? Permets moi de m'interroger sur cette idée ... Et si on pousse l'idée au bout du bout : Tout est chimique et/ou électrique !!! Même chez les mammifères...

J'ai quelques autres questions, en vrac :
- Que pensez vous des zoos (et pourquoi) ? N'aident ils pas à préserver certaines espèce que certains exterminent (de façon directe ou indirecte) ?
- Une beaucoup plus légère et de la vie quotidienne : comment un végane gère une présence de Poux sur la tête de son enfant (ou de la sienne) ? Car ce sont des bestiaux terrible tenaces .... et je suis preneur de toutes bonnes idées et pour ne pas utiliser les shampoings vendus en pharmacie. <br /:><:br /> — Le 29 Sep 2018, 22:35, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br />
Noldo":350trhjg a dit:
Snarf":350trhjg a dit:
Mais on est d'accord ? Si on arrête d'avoir des poules chez nous, qu'on protège et tout et toue ... il n'y a plus de poules en france, voire même en europe ... et peut être même partout dans le monde.
Est ce que tu essaies de sous-entendre que nous protégeons des animaux grâce à l'élevage ? Quelle bonne blague. :jcapote:

Nos poules sont des gallinacés domestiqués il y a des milliers d'années. Si ce genre d'espèces d'élevages disparaissent je n'y vois aucun problème.

Il existe de nombreuses espèces de gallinacés sauvage qui vivent sans la protection de l'homme: perdrix, faisan, grand tétras...

Ce que tu appelles "protéger" c'est ni plus ni moins que de l'exploitation.
Ce n'est pas pour donner du crédit aux chasseurs, mais avec notamment l'urbanisation, les perdrix sont des animaux en voient de disparition et le fait que des gens les chassent, et en élèvent pour ça (on peut discuter de la morale là dedans, j'en conviens) permettent qu'il en existe encore chez nous.
Les associations de chassent lâchent dans la nature bien plus de perdrix qu'il n'y a de bêtes tuées par les chasseurs. Et pourtant y'en a de moins en moins .... des perdrix.
Le grand tétra (comme le petit d'ailleurs), ne sont pas en meilleurs situations....
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
Snarf":1a3v4y02 a dit:
"Non consciente" ??? Pas avec les mêmes moyen que les mammifères c'est sur ... mais peut on dire qu'elle ne le sont pas ?
Je ne sais pas. Je ne peux pas l'affirmer non plus (c'est vrai), mais est ce "sans conscience" qu'un arbre rejoint les racines d'un arbre coupé et "l'aide" à refaire des pouces, puis des branches, etc ... ?
En admettant qu'on découvre que les végétaux sont sentients: ça ne changerait rien.

La manière de vivre qui cause le moins de souffrances demeurerait quoi qu'il advienne de ne consommer que des végétaux (cf. la vidéo de la page précédente).

Les véganes n'ont jamais eu la prétention d'être parfait mais de limiter autant que possible les souffrances inutiles qu'ils peuvent causer.



Snarf":1a3v4y02 a dit:
J'ai quelques autres questions, en vrac :
- Que pensez vous des zoos (et pourquoi) ? N'aident ils pas à préserver certaines espèce que certains exterminent (de façon directe ou indirecte) ?
Pourquoi lier les zoos et les programmes de préservation d'espèces menacées comme si c'était deux choses indissociables ?

La plupart des animaux parqués dans des zoos ne font pas l'objet d'un programme de préservation des espèces. Ils sont juste là pour le plaisir des visiteurs.



- Une beaucoup plus légère et de la vie quotidienne : comment un végane gère une présence de Poux sur la tête de son enfant (ou de la sienne) ? Car ce sont des bestiaux terrible tenaces .... et je suis preneur de toutes bonnes idées et pour ne pas utiliser les shampoings vendus en pharmacie.
Shampoing. S'agissant d'un parasite tu peux voir ça comme de la légitime défense.

De nouveau : les véganes n'ont jamais eu pour prétention d'être parfait mais de limiter autant que possible les souffrances inutiles qu'ils peuvent causer.



Snarf":1a3v4y02 a dit:
Ce n'est pas pour donner du crédit aux chasseurs, mais avec notamment l'urbanisation, les perdrix sont des animaux en voient de disparition et le fait que des gens les chassent, et en élèvent pour ça (on peut discuter de la morale là dedans, j'en conviens) permettent qu'il en existe encore chez nous.
Les associations de chassent lâchent dans la nature bien plus de perdrix qu'il n'y a de bêtes tuées par les chasseurs. Et pourtant y'en a de moins en moins .... des perdrix.
Le grand tétra (comme le petit d'ailleurs), ne sont pas en meilleurs situations....
Je suis curieux de savoir d'où tu tiens cette information que sans les chasseurs les perdrix n'existeraient plus chez nous. Partage tes sources s'il te plaît. J'ai hâte de lire ça.

Si la situation est compliquée pour ces animaux c'est à cause d'activités humaines. Que ce soit la destruction de leur habitat et aussi la chasse justement.
 

framboise

Avale du tofu
Inscrit
21/3/15
Messages
953
Score de réaction
3
Localité
IdF
Snarf":3s2r9yz1 a dit:
"Non consciente" ??? Pas avec les mêmes moyen que les mammifères c'est sur ... mais peut on dire qu'elle ne le sont pas ?
Je ne sais pas. Je ne peux pas l'affirmer non plus (c'est vrai), mais est ce "sans conscience" qu'un arbre rejoint les racines d'un arbre coupé et "l'aide" à refaire des pouces, puis des branches, etc ... ?
Ce n'est que des réactions chimique ? Permets moi de m'interroger sur cette idée ... Et si on pousse l'idée au bout du bout : Tout est chimique et/ou électrique !!! Même chez les mammifères...
Il est où leur cerveau ou leurs neurones ? Elles n'ont pas de récepteurs à la douleur, elles ne meurent pas (pas tout de suite) quand on les coupe en 2, seulement après plusieurs jours parce qu'elles n'ont plus d'apports en nutriments, eau, etc, c'est comme ça qu'on a des bouquets de fleurs en vase ou qu'on fait des boutures.
Je coupe une plante en 2 => rien, selon son organisation elle survit très bien, elle ne crie pas de douleur.
Je coupe un animal en 2 => j'ai vraiment besoin d'expliquer ce qui se passe ?
Alors franchement la variation du cri de la carotte en mode les plantes sont conscientes :facepalm:

(Et comme dit par les autres, si vraiment tu veut limiter les "souffrances" des végétaux, il vaut mieux une alimentation végétale directe XD)
 

DateLimite

Broute de l'herbe
Inscrit
17/5/18
Messages
214
Score de réaction
0
Localité
Côtes d'Armor - Bretagne - France - Europe - Terre
Snarf":2ew1y14e a dit:
"Non consciente" ??? Pas avec les mêmes moyen que les mammifères c'est sur ... mais peut on dire qu'elle ne le sont pas ?
Donc puisque les plantes souffrent peut-être, cela justifie de tuer les animaux qui souffrent de façon certaine ?
Autre chose : dans notre monde actuel, grâce à la B12, nous pouvons vivre sans produits animaux. Par contre, nous ne pouvons pas vivre sans plante.

Le 20 novembre 1979, les nouveaux statuts de la Vegan Society proposent une explication de cette définition11,12 :
« Une philosophie et façon de vivre qui cherche à exclure – autant que faire se peut – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s'habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l'usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humains, des animaux et de l'environnement […] »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Véganisme#Définition,_origines_et_terminologie

Snarf":2ew1y14e a dit:
Ce n'est pas pour donner du crédit aux chasseurs, mais avec notamment l'urbanisation, les perdrix sont des animaux en voient de disparition et le fait que des gens les chassent, et en élèvent pour ça (on peut discuter de la morale là dedans, j'en conviens) permettent qu'il en existe encore chez nous.
Les associations de chassent lâchent dans la nature bien plus de perdrix qu'il n'y a de bêtes tuées par les chasseurs. Et pourtant y'en a de moins en moins .... des perdrix.
Le grand tétra (comme le petit d'ailleurs), ne sont pas en meilleurs situations....
Tu es passé sans transition des poules domestiques aux gallinacés sauvages !
Petite remarque : si les perdrix diminuent, pourquoi les chasser encore ? Les chasseurs sont-ils vraiment les "premiers écologistes de France" :facepalm: ? En fait, les perdrix d'élevages sont quasiment toutes tuées dès qu'elles sont relâchées (par des chasseurs, prédateurs ou accident) car on ne peut pas réintroduire un animal d'élevage dans la nature sans préparation. Donc, pour remonter la population, il faudra trouver autre chose.

Il y a une différence essentielle entre les gallinacés sauvages et domestiques. Les domestiques, nous les avons créées en quelques millénaire. Donc nous pourrions le refaire si besoin (à condition d'avoir encore une souche sauvage).
Les sauvages ont été créés par la nature par des millions d'années d'évolution. Donc, impossible à refaire. Il est donc un peu paradoxal de s'inquiéter de la disparition de quelques dizaines d'espèces domestiques. Parce que, en même temps, ce sont des centaines d'espèces sauvages qui sont en train de disparaître. Par notre faute à tous.
 
Haut