Sujet pouvant faire Polémique

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
J'passe vite fait donc j'fais une réponse vite faite désolé...
Pour ce que j'affirme sur le fait qu'il y ait moins de perdrix et tout ça.
Il est bon aussi de parler avec des chasseurs, des associations de chasse, assos de marcheurs, ... en fait tout ceux qui se baladent dans nos campagne. Cumulé à nos observations, ça permet de se faire une idée... peut être que ce n'est pas la représentation de toute la france, mais c'est le même constat en poitou charente en rhone alpes.
Si par chez vous y'a un max de perdrix ... dites moi où....
Après c'est juste une constatation : plus de Perdrix lachées que de perdrix tuées (par la chassent) et y'en a de moins en moins ...
Après s'il n'y avait jamais eu de chasseur peut être que le monde serait envahie de perdrix ... peut être ;-)

"Date limite" j'suis passé aux gallinacés sauvages, en réponse à une remarque.
Et il est faut qu'une perdrix d'élevage sont quasiment toutes tuées dès qu'elles sont lachées. C'est le cas quand le laché est fait quelques jours avant la chasse.
Mais certaines associations (car il est faut de toutes les mettre dans le même sac) font des lachés "intelligents" ... c'est à dire qu'ils les lachent au début de l'été ... ce qui laisse 2, voire 3 mois pour que le gibier s'adapte.
Et ça fait une différence.

"Framboise" : ... je te rappelle juste qu'il est prouvé que les plantes sont sensible au fait qu'on leur parle, entendre la musique, etc .... Pourtant elles n'ont pas d'oreille, de cerveaux, ... et pourtant !!!!
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
Snarf":1mno4p23 a dit:
Pour ce que j'affirme sur le fait qu'il y ait moins de perdrix et tout ça.
Non ce n'était pas ça ma question. Je t'avais demandé sur quoi tu te bases pour affirmer que sans l'intervention des chasseurs il n'y aurait plus de perdrix.

Snarf":1mno4p23 a dit:
Il est bon aussi de parler avec des chasseurs, des associations de chasse, assos de marcheurs, ... en fait tout ceux qui se baladent dans nos campagne. Cumulé à nos observations, ça permet de se faire une idée...
Je pense maintenant savoir d'où tu tiens cette idée... :whistle:

Ai-je vraiment besoin de d'expliquer pourquoi l'avis de chasseurs sur leurs propres pratiques n'est pas une source fiable ?


Snarf":1mno4p23 a dit:
Après s'il n'y avait jamais eu de chasseur peut être que le monde serait envahie de perdrix ... peut être ;-)
Il y a juste un détail que tu as oublié dans ton hypothèse. Il existe des prédateurs qui se chargent de ce travail. La nature n'a pas attendu les chasseurs pour se réguler.

En l’occurrence, la perdrix a un paquet de prédateurs:
https://www.perdixnet.org/fr/bqxepxf_yr ... la-perdrix
 

framboise

Avale du tofu
Inscrit
21/3/15
Messages
948
Score de réaction
0
Localité
IdF
HaricotPrincesse":2kcf6h01 a dit:
Hello, Snarf ! :salut:

Snarf":2kcf6h01 a dit:
je te rappelle juste qu'il est prouvé que les plantes sont sensible au fait qu'on leur parle, entendre la musique, etc.
Peux-tu nous faire part de ces preuves ?

H.
Plus rapide que moi Haricot ;)
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Snarf":3avxu9an a dit:
Dans ce cas là, faut adopter des "Coucou de Rennes", elles sont bonnes pondeuses et ont plein de chair ... du coup les coqs ne sont pas broyés, comme tu dis ;-)
Pas broyés, en effet : égorgés après quelques semaines.

Ils payent donc de leur vie pour deux aliments qui ne sont pas nécessaires : la viande et les œufs.

H.
 

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
http://tpe-effet-musique.e-monsite.com/ ... sique.html
https://www.cadenceinfo.com/le-pouvoir- ... lantes.htm

Après encore une fois je ne suis pas là pour polémiquer, convaincre, ou je ne sais quoi ... juste essayer de comprendre la pensée végane, pour me faire un avis, évoluer, ...

Donc (dites moi si je me trompe) l'idée"Végane" est (en résumant) "utilisons le végétal (plutot que l'animal) pour faire souffrir le moins d'être vivant possible". C'est ça ? Je fais cette conclusion après avoir visionné plusieurs fois la vidéo (moulte fois cité dans vos réponses), et l'interprétation que j'ai fait de vos réponses.

Du coup pleins de questions me viennent en tête... et si vous avez des réponses, je suis preneur !!!

- C'est le fait de parler de la musique et les végétaux qui m'a fait penser à celle ci: comment considérez vous l'utilisation du crin de cheval pour les archets des instruments à cordes (violons, alti, violoncelles, contre basse, ...). Mais aussi de l'utilisation de roseaux pour les anches de certains instruments à vent (clarinette, hautbois, ...) : n'est ce pas faire souffrir des être vivant pour quelque chose qui n'est pas vital ?
- je reviens sur le sujet des poux .... c'est un parasite, certes mais il ne risque nullement de nous mettre en danger, de nous apporter des maladies. Donc est ce utile de le faire souffrir ?
- Est ce que dans la philosophie végane on boit de l'alcool, des sodas, ... ce n'est pas utile (voir même mauvais pour la santé) et ça exploite et tue des être vivant (raisin pour le vin, cognac; canne à sucre, ... ) ; quid du sucre (qui est aussi futile et dangereux pour notre santé) qui est extrait de végétaux !!!
- Est ce que l'utilisation du plastique (ou dérivé) est plus préférable que le bois ? Je pense particulièrement pour les meubles ....

Merci de m'aider à me faire comprendre et avoir une opinion réfléchit.
 

Tcharls

Se gave de B12
Inscrit
14/2/12
Messages
4 842
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.facebook.com
Salut Snarf,

tu te poses beaucoup de questions, c'est cool :) mais dés que tu obtiens une réponse (parmi d'autres), tu en reposes plein d'autres, ça va trop vite ! Il faut aussi que tu comprennes par toi-même, non ? Alors je te conseille, si tu peux, d'aller sur vegfaq.org par exemple, ou de te balader plus longtemps sur ce forum, tu trouveras déjà plein de réponses à ces questions qu'on se pose quand on découvre le véganisme, l'antispécisme, tout ça. Quelques bases, pour démarrer ta réflexion. Après si tu veux, on pourra polémiquer !
Tu trouveras des choses intéressantes sur le mythe de la pureté, par exemple. Et sur la distinction vivant/sentient.
Et tiens, une petite vidéo sur le carnisme que j'aime bien : https://www.youtube.com/watch?v=g3Ir0qLW398

Pour ta question sur les poux, je serais tenté de répondre par l'absurde : un jour j'ai tué un poux (ou un moustique), je joue du violon avec un archet en crins, donc je peux bien payer quelqu'un pour tuer une vache et la découper en petits bouts : j'ai bon ?
Et toi, que penses-tu des meubles en bois ou en plastique ? et euh... quel rapport avec le fait qu'on tue des cochons et qu'on broie des poussins ?
Voilà pourquoi je te conseille de lire des trucs, déjà. Sinon tes questions risquent de passer pour des provocations.

Après, ici sur le forum tu trouveras toujours quelqu'un pour essayer de répondre au mieux, mais je précise aussi qu'on est juste une somme de personnes, pas toutes d'accord tout le temps, comme dans la vraie vie quoi ! et parfois il n'y a pas de réponse : on n'a pas encore de texte sacré avec toutes les réponses dans notre secte ;)
 

Noldo

Jeune bulbe
Inscrit
19/7/18
Messages
82
Score de réaction
0
Snarf":1so1rlkv a dit:
Donc (dites moi si je me trompe) l'idée"Végane" est (en résumant) "utilisons le végétal (plutot que l'animal) pour faire souffrir le moins d'être vivant possible". C'est ça ?
Tu associes le véganisme à la défense des êtres vivants ce qui est erroné. Tu ne pourras pas comprendre les idées véganes avec cette angle d'analyse. Il faut que tu comprennes la notion de sentience.

Les véganes ne considèrent pas que les végétaux sont sentients donc ils n'ont pas de problèmes à les consommer.

Le véganisme refuse l'exploitation animale sous toute ses formes parce que ce sont des êtres sentients et qu'il n'y a aucune raison de les exploiter puisqu'on peut s'en passer.
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Score de réaction
0
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Les articles que tu proposes sur les effets de la musique sur les plantes parlent de génodique, qui est une pseudoscience.

Les effets bénéfiques de la parole ou de la musique sont une idée reçue et je n’ai trouvé aucune publication scientifique à ce sujet qui, pourtant, serait très étudié si les effets étaient réels. Les seuls bénéfices sont ceux qui vont dans la poche de charlatans (et de médias attirés par le sensationnalisme).


Je plussoie Tcharls, qui te suggère de consulter vegfaq.org : tu y trouveras plein de réponses à tes questions.

H.
 

Snarf

Jeune bulbe
Inscrit
29/9/18
Messages
7
Score de réaction
0
ok, j'vais regarder ça ...

to be continued ;-)
 
A

Anonymous

Guest
samfor":10rew1tg a dit:
Onverrabien":10rew1tg a dit:
...moi ça me saoulerait qu'on vienne faire un salut Nazi juste devant mon Nez.
Le conflit entre vegans et carnistes existent depuis plusieurs dizaines d'années.
Ce sont toujours les mêmes rengaines.
Ce qui change aujourd'hui, c'est le désastre sanitaire des populations carnistes.

La souffrance animale est évoquée à travers l'exemple du nazisme et ses camps de concentration.
Force est de constater une grande indifférence (ignorance?) des carnistes envers cette souffrance.

Mais il y a une justice:
les animaux finissent par tuer ceux qui les mangent.

Ce n'est plus une question d'idées, c'est un constat...

Voir cette vidéo:
https://youtu.be/7q2OPXR0JxE
Le nazisme et la souffrance animale ? Je ne comprends pas. Je n'ai pas compris la phrase, mais j'espère qu'il n'y a pas de comparaison.
La justice c'est la nature qui au départ sans l'homme l'a donnée.
Et c'est la loi des plus forts. Il suffit de voir comment toutes les espèces vivent et survivent.

J'ai lu dans cette dicussion un sujet sur la chasse. J'ai vu un documentaire sur la Sologne. La Sologne est une partie où est concentrée les plus riches de France. Les propriétés sont clôturées par des fils et des barbelés. C'est la loi qui l'autorise, car c'est le principe des chasses privées. Une horreur.
Hors, les autres chasseurs, eux, régulent les espèces animales et sont interdits de chasse privée.
Pourquoi personne ne s'en prend aux ultra riches qui eux peuvent tuer en une journée une centaine de chevreuil par exemple ? Alors que les chasseurs "normaux" eux sont sollicités pour essayer de réguler tout un ensemble d'animaux nuisibles, et payent pour les terres, et les dégâts que causent certains animaux dans les cultures ? D'ailleurs si les anti-chasse veulent payer pour l'environnement ( talus, animaux nuisibles, maladies des animaux contaminés par
d'autres animaux ou par l'agriculture, sur-population d'une espèce...ect...) alors donnez plus que tous les "petits" chasseurs de votre poche et ayez leur connaissance de la nature.
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
0
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
iceberg":309pkfl1 a dit:
La justice c'est la nature qui au départ sans l'homme l'a donnée.
Et c'est la loi des plus forts. Il suffit de voir comment toutes les espèces vivent et survivent.
La nature n'est pas une entité pensante. Elle n'a pas inventé la justice. La loi du plus fort, c'est justement l'inverse de la justice. C'est l'inverse de "Ne pas faire à autrui ce qu'on ne voudrait pas qu'on nous fasse.", c'est l'inverse du fait d'utiliser son empathie. C'est juste le truisme que les plus forts ont la capacité d'écraser les plus faibles. C'est comme de dire que les cailloux peuvent rouler le long d'une pente à cause de la gravité. Ou qu'on va tous mourir un jour, et c'est naturel. Ou que la vie finira par disparaître sur Terre, et c'est naturel. C'est un pur constat, ça n'a aucun rapport avec la notion de justice.

A noter que le fait d'utiliser son empathie pour prendre en compte les intérêts d'autrui, le fait qu'il existe des espèces sociales qui s'entraident, et même des espèces qui s'entraident les unes les autres, ça fait aussi complètement partie de la nature. Et c'est pourtant l'opposé de la loi du plus fort.

La justice, c'est le fait d'inventer et réfléchir à des règles sociales pour optimiser le bien être, la joie, le plaisir, les intérêts, et minimiser la souffrance, la mortalité, les torts de l'ensemble des individus qui composent la société (et par extension, ceux qui existent aussi, qui ressentent aussi, mais qu'on exclue encore de la société, parce qu'on est les plus forts et qu'on a le pouvoir de les nier.).
C'est le fait de poser des lois pour que ceux qui pourraient tuer les plus faibles s'ils utilisaient la force, arrêtent de tuer les plus faibles et décident au contraire de les aider, pour que tout le monde soit plus heureux. La justice punit ceux qui transgressent ces lois pour les dissuader de causer du tort à autrui.

Et le fait que ça ait fonctionné selon la loi du plus fort pendant des millions d'années (avec des espèces qui apparaissent, d'autres qui disparaissent, selon des fluctuations complètement chaotiques) ne donne aucune information sur le mode de fonctionnement qui optimiserait le bien être et minimiserait les torts vécus par l'ensemble des individus sensibles.
A priori, si on veut optimiser le bien être de l'ensemble des individus sensibles, il vaut mieux commencer par respecter les intérêts de tous les individus et agir pour trouver des solutions qui permettent de le faire. Plutôt que de prôner que les plus forts doivent continuer à martyriser les plus faibles.

iceberg":309pkfl1 a dit:
J'ai lu dans cette dicussion un sujet sur la chasse. J'ai vu un documentaire sur la Sologne. La Sologne est une partie où est concentrée les plus riches de France. Les propriétés sont clôturées par des fils et des barbelés. C'est la loi qui l'autorise, car c'est le principe des chasses privées. Une horreur.
Hors, les autres chasseurs, eux, régulent les espèces animales et sont interdits de chasse privée.
Pourquoi personne ne s'en prend aux ultra riches qui eux peuvent tuer en une journée une centaine de chevreuil par exemple ? Alors que les chasseurs "normaux" eux sont sollicités pour essayer de réguler tout un ensemble d'animaux nuisibles, et payent pour les terres, et les dégâts que causent certains animaux dans les cultures ? D'ailleurs si les anti-chasse veulent payer pour l'environnement ( talus, animaux nuisibles, maladies des animaux contaminés par
d'autres animaux ou par l'agriculture, sur-population d'une espèce...ect...) alors donnez plus que tous les "petits" chasseurs de votre poche et ayez leur connaissance de la nature.
Tu pars du postulat que l'affirmation des chasseurs "premiers écologistes de France" est vraie... Il y a énormément de choses à dire là-dessus. C'est un gros morceau.
Elevages de gibier (Qui représentent la majorité des animaux tués : Est-ce que ça a le moindre sens de parler de régulation ?), agrainage, lâchers de cochons, plomb déversé dans la nature, chasse aux migrateurs, chasse aux espèces menacées, les "nuisibles" qui sont désignés arbitrairement par des humains pour des intérêts économiques au lieu de chercher d'autres solutions, le massacre des prédateurs concurrents des chasseurs, le fait que les méthodes de régulation non létales (qui existent) sont refusées par les chasseurs (donc pas appliquées), le fait que toutes les actions "écologiques" qu'affichent les chasseurs pour se justifier n'ont aucun rapport avec leur loisir de massacre de masse...

Comme c'est un gros morceau, je te laisse des liens pour potasser tout ça :
https://reporterre.net/La-chasse-nuit-a ... aturaliste
https://blog.defi-ecologique.com/chasse-au-sanglier/
http://www.leparisien.fr/societe/pourqu ... 867905.php
http://www.snpgc.fr/communiques_presse.php
http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/mammi ... baubet.pdf
http://chasseursdefragny.over-blog.com/ ... 95078.html
https://www.google.com/search?q=%C3%A9l ... +sangliers
https://www.bfmtv.com/societe/la-fnsea- ... 14193.html
https://www.20minutes.fr/planete/233586 ... pres-etude

Les chasseurs ne chassent pas parce qu'il y aurait une nécessité écologique inévitable, qui les pousserait à tuer des animaux à contre-cœur, en étant très tristes chaque année de découvrir qu'on leur demande d'en tuer de nouveaux. (Au lieu de ça, ils font des manifs violentes quand des réglementations tentent de limiter la durée de chasse de certaines espèces, ou de protéger des espèces qui semblent menacées, et se mettent à hurler à la moindre petite limite légale qui pointe le bout de son nez, qui pourrait réduire leur loisir.)
Les chasseurs chassent parce qu'ils prennent plaisir à ça, ça produit une activité économique, ils ont besoin de faire un peu attention au nombre d'animaux qu'ils tuent pour en avoir assez à tuer l'année suivante, et ils ont besoin du soutien de l'opinion publique pour pouvoir continuer à le faire, donc ils justifient ça à coup de greenwashing. (C'est un peu facile de parler de "régulation nécessaire" pour justifier l'existence de la chasse, si la "surpopulation" est provoquée justement par des chasseurs qui veulent avoir des animaux à tuer...)

Alors oui, certains chasseurs sont moins pires que d'autres. Mais s'ils veulent "redorer leur image", il faudrait peut-être qu'ils commencent par faire eux-même le ménage dans leurs rangs, et fassent interdire tout ce qui est manifestement cruel, néfaste à la biodiversité, plutôt que de se servir des "gentils chasseurs propres sur eux" qui doivent permettre de justifier tout le reste aux yeux du grand public, et se serrer les coudes le reste du temps, non ? Et là, on pourra réellement se demander si ceux qui restent sont vraiment nécessaires, au lieu d'entretenir un système manifestement néfaste.

(Et sur ta dernière remarque, si l'entretien de l'environnement n'est qu'une question d'argent, sachant que ça bénéficie à tout le monde, alors ça concerne tout le monde. C'est la collectivité qui doit financer ça. Ca s'appelle "les impôts" et "le budget du ministère de l'environnement", par exemples. Et il n'y a absolument aucun besoin d'acheter un fusil ou payer un permis de chasse pour ça. Ni même de payer pour faire exister des élevages de gibiers.)
 
A

Anonymous

Guest
Pers0nne":2lmbr471 a dit:
A priori, si on veut optimiser le bien être de l'ensemble des individus sensibles, il vaut mieux commencer par respecter les intérêts de tous les individus et agir pour trouver des solutions qui permettent de le faire. Plutôt que de prôner que les plus forts doivent continuer à martyriser les plus faibles.

Donc c'est la "Justice". Je ne pense pas qu'un animal veuille ou ai pensé à optimiser le bien être de l'ensemble des individus sur cette terre. D'ailleurs je ne vois ce que la notion de justice vient faire ici. J'ai parlé de la nature sans l'humain. Et si l'on regarde la vie de chaque espèce animale, c'est bien compliqué d'y voir une notion de justice. L'humain veut toujours faire "penser" les animaux à son image. Et c'est bien là le problème.

Si nous voulons l'intérêt de tous les individus, cela va être complexe. Que ce soit les animaux et les humains. La planète a des ressources, mais ce n'est pas infini.


iceberg":2lmbr471 a dit:
J'ai lu dans cette dicussion un sujet sur la chasse. J'ai vu un documentaire sur la Sologne. La Sologne est une partie où est concentrée les plus riches de France. Les propriétés sont clôturées par des fils et des barbelés. C'est la loi qui l'autorise, car c'est le principe des chasses privées. Une horreur.
Hors, les autres chasseurs, eux, régulent les espèces animales et sont interdits de chasse privée.
Pourquoi personne ne s'en prend aux ultra riches qui eux peuvent tuer en une journée une centaine de chevreuil par exemple ? Alors que les chasseurs "normaux" eux sont sollicités pour essayer de réguler tout un ensemble d'animaux nuisibles, et payent pour les terres, et les dégâts que causent certains animaux dans les cultures ? D'ailleurs si les anti-chasse veulent payer pour l'environnement ( talus, animaux nuisibles, maladies des animaux contaminés par
d'autres animaux ou par l'agriculture, sur-population d'une espèce...ect...) alors donnez plus que tous les "petits" chasseurs de votre poche et ayez leur connaissance de la nature.
Tu pars du postulat que l'affirmation des chasseurs "premiers écologistes de France" est vraie... Il y a énormément de choses à dire là-dessus. C'est un gros morceau.
Elevages de gibier (Qui représentent la majorité des animaux tués : Est-ce que ça a le moindre sens de parler de régulation ?), agrainage, lâchers de cochons, plomb déversé dans la nature, chasse aux migrateurs, chasse aux espèces menacées, les "nuisibles" qui sont désignés arbitrairement par des humains pour des intérêts économiques au lieu de chercher d'autres solutions, le massacre des prédateurs concurrents des chasseurs, le fait que les méthodes de régulation non létales (qui existent) sont refusées par les chasseurs (donc pas appliquées), le fait que toutes les actions "écologiques" qu'affichent les chasseurs pour se justifier n'ont aucun rapport avec leur loisir de massacre de masse...

Comme c'est un gros morceau, je te laisse des liens pour potasser tout ça :
https://reporterre.net/La-chasse-nuit-a ... aturaliste
https://blog.defi-ecologique.com/chasse-au-sanglier/
http://www.leparisien.fr/societe/pourqu ... 867905.php
http://www.snpgc.fr/communiques_presse.php
http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/mammi ... baubet.pdf
http://chasseursdefragny.over-blog.com/ ... 95078.html
https://www.google.com/search?q=%C3%A9l ... +sangliers
https://www.bfmtv.com/societe/la-fnsea- ... 14193.html
https://www.20minutes.fr/planete/233586 ... pres-etude

Les chasseurs ne chassent pas parce qu'il y aurait une nécessité écologique inévitable, qui les pousserait à tuer des animaux à contre-cœur, en étant très tristes chaque année de découvrir qu'on leur demande d'en tuer de nouveaux. (Au lieu de ça, ils font des manifs violentes quand des réglementations tentent de limiter la durée de chasse de certaines espèces, ou de protéger des espèces qui semblent menacées, et se mettent à hurler à la moindre petite limite légale qui pointe le bout de son nez, qui pourrait réduire leur loisir.)
Les chasseurs chassent parce qu'ils prennent plaisir à ça, ça produit une activité économique, ils ont besoin de faire un peu attention au nombre d'animaux qu'ils tuent pour en avoir assez à tuer l'année suivante, et ils ont besoin du soutien de l'opinion publique pour pouvoir continuer à le faire, donc ils justifient ça à coup de greenwashing. (C'est un peu facile de parler de "régulation nécessaire" pour justifier l'existence de la chasse, si la "surpopulation" est provoquée justement par des chasseurs qui veulent avoir des animaux à tuer...)

Alors oui, certains chasseurs sont moins pires que d'autres. Mais s'ils veulent "redorer leur image", il faudrait peut-être qu'ils commencent par faire eux-même le ménage dans leurs rangs, et fassent interdire tout ce qui est manifestement cruel, néfaste à la biodiversité, plutôt que de se servir des "gentils chasseurs propres sur eux" qui doivent permettre de justifier tout le reste aux yeux du grand public, et se serrer les coudes le reste du temps, non ? Et là, on pourra réellement se demander si ceux qui restent sont vraiment nécessaires, au lieu d'entretenir un système manifestement néfaste.

(Et sur ta dernière remarque, si l'entretien de l'environnement n'est qu'une question d'argent, sachant que ça bénéficie à tout le monde, alors ça concerne tout le monde. C'est la collectivité qui doit financer ça. Ca s'appelle "les impôts" et "le budget du ministère de l'environnement", par exemples. Et il n'y a absolument aucun besoin d'acheter un fusil ou payer un permis de chasse pour ça. Ni même de payer pour faire exister des élevages de gibiers.)
Alors pourquoi personne ne demande à payer les dommages, les locations des terres et les frais que causes certaines espèces sur le territoire ?
Je ne pense pas que ceux et celles qui travaillent à plein temps et qui gagnent moins de 1000 euros par mois et ayant des enfants voudront payer pour cela.
Je n'ai jamais dit qu'un chasseur n'aimait pas la chasse. J'ai parlé des très riches en Sologne, tel que Dassault, Doux, Bic, Peugeot, ect... des ministres, des députés qui possèdent d'immense propriété et qui sont les pires. Ils possèdent des terres qui sont clôturées avec des fils barbelés donc les animaux sont de toute façon condamnés et ils peuvent ainsi en tuer autant qu'ils veulent. C'est joué d'avance. Et c'est eux qui nous gouvernent ou qui détiennent les marchés économiques et financiers. Et personne n'est capable de s'en prendre à eux.Ce n'est pas eux qui vont aller à des battues pour réguler les populations de certains nuisibles. Ce n'est pas eux qui vont aller voir les agriculteurs pour connaître ce que certains animaux
ont fait comme dégâts dans leurs cultures. Ces personnes là s'inquiètent-elles des personnes qui travaillent pour eux ou qui font parti des classes moyennes ou pauvre de ce pays ?

On peut être anti-chasse mais certains chasseurs, même s'ils aiment la chasse font aussi pour la nature. Il faut peut-être réfléchir qui fait quoi et qui est qui.


Pour finir, je soutiens que lorsqu'on a de l'argent, on peut faire tout ce que l'on veut, car tout s'achète dans le monde actuel.

Il existe beaucoup de personnes encore à l'heure actuelle qui achètent des animaux en barquettes et qui ne s'en offusquent guère. Par contre ils vont aller "emmerder" ceux qui tuent des animaux.
 
A

Anonymous

Guest
DateLimite":18nr9pkc a dit:
La chasse est interdite dans le canton de Genève depuis 40. Apparemment, aucune catastrophe écologique n'y a eu lieu. https://www.aspas-nature.org/communique ... t-va-bien/
C'est très bien.

à part la chasse, il faudrait se demander comment et pourquoi on détruit tous les talus, les bois, ect...Ce sont des lieux qui habritent les animaux. Et maintenant on rase tout pour en faire, pour la plus part du temps, du maïs. Mais quand les maïs sont coupés, où peuvent aller ces animaux ?

Tout est fait pour l'agriculture et le rendement. Parce qu'il faut que les hommes vivent et même temps il faudrait protéger tous les animaux. Et l'homme, contrairement à l'animal a besoin d'argent pour vivre.

Les villes s'agrandissent et nous voudrions avoir plus de nature pour les animaux.

Il y a de plus en plus de maladies chez les renards, les lapins, les chevreuils et les sangliers. Les abeilles ont pratiquement disparues. On revoit des moineaux, mais les papillons des dunes, les salamandres, (et d'autres) ont aussi quasiment disparus.

Il y a du bon dans la chasse. Il y a des cons dans la chasse. Et ailleurs aussi. Car ce ne sont pas les chasseurs qui sont pour la disparition des talus, des bois, des lieux pour que les animaux puissent vivrent.

Et nous construisons de plus en plus pour vivre. Donc nous détruisons la nature pour y construire nos maisons, nos routes, nos parcs de loisirs, nos centres commerciaux, nos voies de transport ECT... pour notre confort à nous les humains.
 
Haut