un plat italien végétalien pour hyper fauchés

cigale zozefine

Jeune bulbe
Inscrit
21/8/12
Messages
14
Score de réaction
0
là, ça va sembler bizarre de dire que c'est vraiment très très bon. et je conçois qu'on n'aime pas. c'est un truc qu'on se faisait avec mon jules d'il y a presque 40 ans, en italie, quand on n'avait vraiment pas un sous pour vivre !

de nouveau des patates, de bonnes grosses à cuire entières avec la peau et à l'eau. et aussi, et là c'est impératif, des oignons rouges, les plus gros possible. du sel, du poivre, de nouveau de l'origan et pas d'autre herbette (éventuellement, pour une petite fantaisie, du thym ou du romarin en plus, en petite quantité - mais bon, c'est pas orthodoxe ;-))), de l'excellent vinaigre en grande quantité (pas la petite bouteille minusse de vinaigre qui fait le trou dans le plancher - mais pas non plus de vinaigre balsamique. du vrai bon vinaigre quoi), de l'huile (aussi de bonne qualité et pas mal). c'est tout... on s'en tirait avec 500 lires à deux !

cuire les patates et les oignons séparément dans l'eau : les laisser entiers, enlever seulement la peau extérieure des oignons. beaucoup d'eau et grandes casseroles. pas saler (et de manière générale, ne pas saler les eaux de cuisson : ça pollue, c'est du gaspillage et vaut mieux saler après la cuisson, histoire de maîtriser la quantité de sel, because l'hypertension qui guette). les patates sont cuites avant les oignons, sisi. pour les oignons idem que les patates, le couteau doit entrer facilement dans la chair.

ensuite, dans l'assiette, ouvrir une patate, ouvrir un oignon, et là-dessus, huile, sel, poivre, origan et beaucoup de vinaigre. enfin, pas trois gouttes, quoi. car la patate et l'oignon rouge sont un peu sucrés. mettre du vinaigre sur ces légumes un peu sucrés et encore chauds, ça sublime les goûts. et l'origan par-dessus, c'est parfait.

c'est bon pour les fauchés, ça ravigore, fait le poil lustré et la fesse rose, un gelato à l'eau là-dessus et la vie sourit.
 
Haut