Bienvenue sur Végéweb !

[Monde] Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Décrivez ici vos bons plans pour manger végé à l'étranger !

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Jezebel » 03 Aoû 2012, 10:24

Alors l'année dernière je me suis retrouvée Dalian (et c'est pas une petite ville, enfin c'est super touristique). On a pas réussi a trouver un seul supermarché dans les quartiers de la ville que l'on a exploré, ni où se tenaient les éventuels marchés (à part là où ils vendaient du poisson vu que c'est une ville côtière).
Les convenient stores sont plein de pain de mie au lait, de lait, de chips à la viande et de saucisses sous blister, etc, bref, rien pour moi sauf le chocolat et le coca et autres sodas. Quand on demandait aux resto s'ils avaient des plats sans viande ou sans poisson etc, on nous répondait non de la tête, probablement parce que'ils ne comprenaient pas ce qu'on disait et ne voulait pas d'embarassement (culture de la face très forte)
J'ai quand même réussi à trouver à manger: une fois des nouilles, probablement cuites dans un bouillon suspect comme la plupart des nouilles ici, des galettes vendues par des marchands ambulant. Normalement pas d'oeuf dans la pâte mais aucun moyen d'être sûr. Restaurant japonais qui après moult tergiversation arrive à me proposer des sushi à base de légume (y'avait rien de végé ds tte la carte en fait). Aucune garantie que le riz n'a pas été cuit dans du dashi et à l'arrivée les sushi contenait l'espèce de mayonnaise japonaise qui j'en suis sûre n'est absolument pas vegan.
Donc, oui, j'ai réussi à trouver à manger, je préfère ne pas penser trop près à ce que j'ai ingurgité, en revanche. En dehors de ça, ça nous a pris à chaque fois un temps fou pr trouver, on parle en nombre d'heures dans la journée.
Je n'ai pas cédé à la facilité et mon compagnon (qui est omni) m'a soutenu autant qu'il a pu. Mais n'empêche que ça a quand même eu un certain impact sur notre séjour (de 4j) et qu'on se demande à présent si on peut bouger dans le reste de la Chine, justement à cause de ça.
Aussi prendre en compte qu'on est pas forcément tout seul (et pas forcément avec d'autres végés, parce que c'est plus facile de se rabbattre sur un repas de fortune quand on est 2 ou plus à être ok avec ça) et que si acheter des fruits ou des légumes sur un marché (encore que je le ferais peut être pas si je ne peux pas les laver, en fait) est ok pour moi ça n'est pas forcément le cas de mon compagnon qui lui peut préférer le resto.

Bref, fin du racontage de vie, tout ça pour dire qu'il vaut peut être mieux éviter de faire des blanket statements du genre "tout le monde peut le faire sans (trop de) problème" et "c'est pas la fin du monde". Nous ça nous a en partie gâché notre séjour en tout cas et ça n'était certainement pas simple.
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
7%
 
Messages: 7140
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Fushichô » 03 Aoû 2012, 10:35

OK. Je pensais pas qu'il pouvait être si difficile de trouver un endroit où acheter des fruits et des légumes. Mais je maintiens que c'est pas la fin du monde. Chiant, galère, gâcheur de séjour, tout ce que tu veux, oui, mais galérer 1 journée, 4 jours ou 3 semaines pour bouffer, ça reste pas la fin du monde, je persiste et je signe.
猫の聖闘士
Fushichô
Floodérateur suprême
Floodérateur suprême
 
Messages: 15017
Inscription: 22 Jan 2011, 15:50
Localisation: Australie
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede lelfe » 03 Aoû 2012, 10:40

lelfe vient de faire le tour du monde, et pas dans des 4* ou dans des endroits dont elle connaissait la langue, et apparemment elle a toujours réussi à manger vegan, si je ne m'abuse.


Oui toujours, c'est arrivé que ce soit un peu monotone comme nourriture (mais la plupart du temps ce n'était pas le cas), mais je n'ai jamais été obligée de manger de la viande ou d'autres produits animaux. Parfois en Inde j'ai mangé des trucs contenant un peu de lait par inadvertance, et une seule fois on m'a offert un chaï que je n'ai pas pu refuser (j'en ai bu un peu, c'était offert de bon coeur, les gens parlaient pas anglais, etc). Mais sinon globalement c'est facile. Le plus galère ce fut la bolivie, les autres pays d'amérique du sud ne m'ont pas posé de problème, l'Asie du sud-est mon estomac s'en souviendra :cuistot: l'Inde super à part deux ou trois petits accidents, le japon la bouffe est chère donc j'ai pas hyper bien mangé mais ça pose pas de difficulté d'être végane, Australie et Nouvelle-zélande rien à dire... (si, on s'est un peu ruinés en malbouffe végane chère et inutile mais tellement bonne, genre mayonnaise et saucisses, qu'on arrivait pas à trouver en Amérique du sud).

En fait, un des pays ou le véganisme est le plus difficile, c'est peut-être la France.

Sur mon blog:
http://lesquestionscomposent.fr/vegan-partout/
J'en parle aussi un peu là (avec des liens) :
http://lesquestionscomposent.fr/954/
et plus généralement sous le tag "voyages"

Cela dit, je ne suis jamais allé en Afrique, et j'ai l'impression que dans certains pays d'Afrique c'est plus difficile; une amie végétarienne m'a dit qu'elle avait du manger de la viande en Afrique du nord plusieurs fois. Je pense y aller un jour et je me ferai mon opinion...
Image
lelfe
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
72.7%
 
Messages: 2591
Inscription: 07 Juil 2010, 14:57
Présentation
Genre: Femme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Jezebel » 03 Aoû 2012, 10:43

J'ai jamais dit que c'était la fin du monde ^^ seulement que ça n'est pas aussi simple que de le dire. Quand c'est en plus la seule occasion de partir que tu as, j'avoue que ça reste quand même un peu en travers de la gorge ^^.

Autre chose, et c'est sans doute spécifique à la Chine, je n'achète plus de fruits et de légumes sur les marchés ou en tout cas le moins possible, à cause des scandales sanitaires (ie: légumes au plomb), donc encore une fois, même avec un marché à portée de main, j'y regarderais à 2 fois.

Enfin, j'ai bien conscience que mon "cas" est une exception mais on aura tous des expériences différentes et on ne peut pas faire des généralités du style; je l'ai fait donc c'est possible pour tout le monde. (je vais arrêter de radoter, promis :P)
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
7%
 
Messages: 7140
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Alter » 03 Aoû 2012, 11:16

Pour ma part, quand j'étais en Malaisie le mois dernier, et je me suis vite rendue compte que j'aurais des difficultés à manger 100% vgl sans ratés. Déjà le pain n'est pas toujours vgl. et celui qui était proposé au petit déj' dans toutes les guesthouses où je suis passée ne l'était pas... Alors quand il y avait des fruits, je faisais une razzia pour que ça me tienne au corps, mais quand il n'y avait que ça bah, j'ai dû faire avec... Pareil dans les épiceries, le seul pain que j'ai trouvé où il n'était pas inscrit œuf ou lait ou beurre, c'était une "baguette française", et les ingrédients n'étaient pas spécifiés ! Pour les petits déj locaux, la spécialité c'est le roti canai, c'est une sorte de galette ou de pancake et il est fait avec du ghee, je viens de le découvrir (et j'en ai mangé, pas envie de manger du pain indus dégueulasse qui en plus a des chances de contenir des produits animaux...).

Dans les endroits où les gens ne parlent pas anglais, c'est pas toujours facile de se faire comprendre. On se retrouve parfois bon gré mal gré, malgré des explications (aléatoires), avec des œufs dans l'assiette et c'est alors plus facile d'expliquer que ça on n'en mange pas. Et même quand on spécifie sans œuf, par expérience 4 fois sur 5 on en a eu. Alors après se pose la question de manger le plat ou de le renvoyer et de faire perdre l’œuf...

Et quand on se trouve dans un endroit bien reculé, qu'on ne peut pas cuisiner et que tous les plats de la carte sont dans une langue inconnue, ça donne des conversations... marrantes.

Pour ce qui concerne les plats a priori vgl, genre riz aux légumes, curry de légumes, soupe de nouilles, impossible de savoir si ça n'a pas cuit dans du bouillon de viande. Même si j'ai toujours demandé confirmation, les restaurateurs ne comprenaient pas forcément, ou ne voulaient pas s'embêter, et personne n'a jamais regardé sur son pot de bouillon maggi pour vérifier. Donc au final j'en sais rien et je préfère pas savoir ce que j'ai pu manger par accident.

Bref, c'est pas si facile d'être 100% vgl en voyage. Mais ça permet parfois de parler du refus de l'exploitation animale, donc au final c'est pas que négatif !
J'ai faim.
Alter
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
83.8%
 
Messages: 635
Inscription: 02 Fév 2011, 21:34
Présentation
Genre: Femme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Rose des vents » 03 Aoû 2012, 12:52

Bonjour,

Une personne parlait plus haut que c'est comme les allergies. Les gens font avec. Mais quand même les allergiques ne sont pas nécessairement vegan en plus ! Alors facile à dire...
Je voulais éviter les produits laitiers en Suisse et en France. Y'en a partout...tu veux une soupe aux légumes en épicerie et y'a de la crème dedans.

Je suis allée dans la campagne irlandaise reculée où tu peux trouver 1-2 pubs ou une minuscule épicerie plein de viande aux 15-20 km. Pour certains pubs, une option VG c'est du poisson alors imaginez vegan. On peut en prendre du temps à chercher et ça devient une source de stress...Je suis du même avis que Jezebel que ça peut gâcher un voyage. Je comprends pourquoi des vegans font preuve de souplesse malgré leur conviction. Je ne les juge aucunement.Imaginez que vous êtes vegan et intolérant au gluten...donc pas de pizza sans fromage, sandwich ou pâtes. Est-ce si facile dans ce cas? Ben non...

J'aime voyager et c'est une des raisons pourquoi je ne veux pas devenir végétalienne. Moi et mon conjoint, on se dit toujours en voyage : Mais comment font les végétaliens ?Mais à force de demander des plats vegan, les restaurants vont peut être s'ajuster du côté du végétarisme et offrir du vegan.
Blog - http://www.voyagesvege.com - Manger santé, voyager, explorer & cuisiner
Avatar de l’utilisateur
Rose des vents
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
7%
 
Messages: 57
Inscription: 18 Nov 2011, 03:49
Localisation: Montréal, Québec
Présentation
Genre: Femme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Fushichô » 03 Aoû 2012, 13:36

La référence aux allergies, comme je l'ai comprise, c'est "un allergique en voyage, il fait pas d'exception, il peut pas parce que sinon, ça déclenche son allergie, donc un vgl """doit/devrait""" faire pareil" (je mets "doit/devrait" avec plein de guillemets, je veux pas que ça soit perçu comme un ordre ou un jugement). Je m'en fous que des vgl fassent preuve de souplesse, mais dans bien des cas, ces entorses à l'éthique sont facilement évitables. Faire une entorse à ses convictions en France ou en Suisse, même dans un bled paumé, c'est quand même pas la même que dans un bled en Chine comme dans le cas de Jezebel ou dans les cas de lelfe ou d'Alter.

Je suis allé dans la campagne anglaise paumée avec rien de vgl dans les pubs. Mais il y avait tjs des jacket potatoes au menu (avais-je de la chance ?). Il m'a suffit de préciser sans beurre, et voilà.
Y avait pas de fruits/légumes/pain dans la minuscule épicerie dans les 20 km à la ronde ?

Le fromage, j'ai jamais aimé, j'ai tjs réussi à m'en sortir en France. Pizza sans fromage, un grand classique pour moi. Pour le reste des produits laitiers, si on prend tout prêt, ça peut effectivement facilement être la misère. Mais tu viens en France/en Suisse, tu parles français, donc dans les restau, faut vraiment pas que t'hésites à demander sans produits laitiers ni oeufs, discuter avec le/la cuisto/serveur-se ce qu'ils peuvent faire pour toi. T'as l'avantage de pas avoir la barrière de la langue, autant en profiter. ^^

J'aime voyager, mais je vois pas le problème à devenir vgl pour autant. Déjà ça empêche pas de l'être en dehors des voyages et de faire des exceptions si pas possible de faire autrement en voyage.
Et si pour l'instant j'ai voyagé que dans des pays occidentaux (donc bouffe similaire et pas la barrière de la langue dans la plupart des cas ; en Islande et en Allemagne, l'anglais et mon très faible niveau d'allemand ont été suffisants), ce qui fait qu'il est facile de rester vgl, le jour où j'irai en Asie (je suis pas attiré par l'Afrique), bah je me démerderai comme je pourrai, quitte à pas manger une journée ou deux si vraiment je trouve rien à me mettre sous les canines. Et peut-être que je ferai des erreurs involontaires en prenant un plat qui semble vgl, mais sans savoir si quelque part des produits animaux sont pas intervenus dans la préparation. Bah c'est pas grave, j'aurai fait ce que j'ai pu pour rester fidèle à mes convictions sans céder face à la première difficulté rencontrée (et quand on vit à Londres, ne plus avoir le choix entre plusieurs plats vg, c'est déjà une difficulté :p).
Ça m'emmerde aussi de pas pouvoir goûter les plats locaux, mais mon éthique prime sur mon palais.

C'est mon point de vue, ma façon de faire, maintenant, vous faites bien tous comme vous voulez/pouvez ! ^^
猫の聖闘士
Fushichô
Floodérateur suprême
Floodérateur suprême
 
Messages: 15017
Inscription: 22 Jan 2011, 15:50
Localisation: Australie
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Kahte » 03 Aoû 2012, 14:45

Disons que des pays où tu n'es déjà pas sure des légumes, comme la chine, la russie (oui j'ai des amies qui on eu des champignons de tchernobyl dans leur assiettes et sans jeux de mots, ils en rit encore jaune aujourd'hui...)etc c'est pas facile hein.
Pour un petit voyage, je pense prévoyance, pour des parcours aussi long que Lelfe , Jezebel (même si elle bouge pas :P), là c'est une question de conscience, et surtout de faire le moins de mal, on peut pas vous en vouloir de ne pas savoir ^^
Genre le bouillon au dashi, ou même le pain avec du lait , à un moment faut bien que vous mangiez hein ^^
Il y a une différence, entre faire avec, (avec une volonté de rester soit même et vegan) et ne rien faire pour s'en sortir (genre je mange n'importe quoi en m'en foutant).

Pour ma part il y a des pays où je ne pourrais pas aller, rien que parce que le bouillon avec un micron de viande me rends malade comme un chien. Pas envie de souffrir ^^ donc les voyages ça sera par amis interposés ^^ (dans des pays tropicaux ^^) En Europe il y a toujours un moyen de se faire envoyé des vivres par la poste ^^

Tiens justement voici les questionnements d'une végan en Bresse ^^

http://doyouspeakvegan.blogspot.fr/
L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli. proverbe africain.
Végéneutre
Image
Le retour des fraisdoudoux, Lutine et ses chaudoudoux.
Avatar de l’utilisateur
Kahte
Bisounours végéneutre
Bisounours végéneutre
 
Messages: 12499
Inscription: 11 Oct 2008, 15:29
Localisation: cachée sous ma couette !
Présentation
Genre: Femme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede DarkCobalt » 03 Aoû 2012, 17:26

Je suis 100% d'accord avec Fushi.
Ceci étant je sais bien que dans certaines zones du globe ce n'est certes pas une évidence et je n'émet strictement aucun jugement.
Quelle idée aussi d'aller dans des trous perdus avec des trucs bizarres aussi ! :P
Jezebel a écrit:Autre chose, et c'est sans doute spécifique à la Chine, je n'achète plus de fruits et de légumes sur les marchés ou en tout cas le moins possible, à cause des scandales sanitaires (ie: légumes au plomb), donc encore une fois, même avec un marché à portée de main, j'y regarderais à 2 fois.

Et ça se comprend mais ce sont les mêmes qu'ils utilisent dans les restaurants donc le souci reste le même non ?
Rose des vents a écrit:Bonjour,

Une personne parlait plus haut que c'est comme les allergies. Les gens font avec. Mais quand même les allergiques ne sont pas nécessairement vegan en plus ! Alors facile à dire...

Non pas facile. Je ne parle pas en l'air j'énonce un fait. Les personnes souffrant d'allergies alimentaires risquent leur peau. Doivent-ils s'abstenir de voyager pour autant ?
Pareil pour les vegans.
Quant au fait de consommer des produits dont on ne sait pas trop comment ils ont été cuits etc, je comprend parfaitement que chacun(e) fera se qu'il pourra, voudra, estimera et supportera :)
DarkCobalt
 

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede VenusiaDeSolaris » 04 Aoû 2012, 00:35

Née en Espagne il y a un peu plus de 40ans,j'ai trés tôt été habituée au lait végétal(chufa)introuvable en France avant les années 80.C'est pas original d'être VG dans les grandes villes de la côte Sud,Sud-Est,en grande surfaces,les produtis VG voisinent les autres quasiment comme en Angleterre,du coup pas la peine d'aller dans des magasins spécifiques comme en ici.
Du coup,j'me fais un stock de produits VG alimentaires et cosmétiques que l'on trouve pas ici(ou hypra cher)à chaque fois que j'y vais héhéhé !
"Quoi que vous fassiez ce sera insignifiant mais il est important que vous le fassiez"
(Mahatma Gandhi)


Image
Avatar de l’utilisateur
VenusiaDeSolaris
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
96%
 
Messages: 1468
Inscription: 29 Oct 2011, 00:17
Localisation: Angers
Présentation
Genre: Femme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede penseur » 06 Aoû 2012, 07:47

Je prépare un tour du monde pour dans un peu moins d'un an et j'avoue aussi que le coté alimentation ne m'aide pas. Je me prépare déjà à devoir "tricher" et ça me plait pas!
"oublie que t'as aucune chance, fonce, on sait jamais, sur un malentendu çà peut marcher" JC Duss avec un D comme monsieur Duss

le poney c'est ma grande passion!
Avatar de l’utilisateur
penseur
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
0.5%
 
Messages: 302
Inscription: 25 Fév 2012, 12:50
Localisation: Rosenheim (Angelamerkel-Land)
Présentation
Genre: Homme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Jezebel » 06 Aoû 2012, 07:59

penseur a écrit:Je prépare un tour du monde pour dans un peu moins d'un an et j'avoue aussi que le coté alimentation ne m'aide pas. Je me prépare déjà à devoir "tricher" et ça me plait pas!


C'est pas nécessaire si tu as un minimum de controle sur tes repas, donc prévois plutôt des solutions d"hébergement qui te permettront de cuisiner. C'est une donnée supplémentaire à prendre en compte mais qui simplifie la vie au bout du compte. :)
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
7%
 
Messages: 7140
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Talis » 22 Fév 2014, 10:40

Quand je pars dans une grande ville, je me fais une liste de ses restos vg, avec quelques-uns en tête, pour les fréquenter en priorité.
Talis
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
86%
 
Messages: 43
Inscription: 10 Avr 2011, 23:58
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Queenybout » 24 Fév 2014, 16:05

Tiens, sympa que ce sujet refasse surface.

Pour ma part, c'est vraiment en fonction du pays et du type d'endroit dans ce pays (ville / campagne / désert...).

Petite anecdote de voyage:
Comme je faisait ma tambouille à l'hotel, en prenant avion, j'avais mis dans ma valise un petit réchaud à gaz (type camping gaz mais sans la bombone) et pour gagner de la place, j'avais mis une boîte de conserve de haricots vert dans le compartiment de la bombone.

Et vlan les contrôleurs débarquent en cabine et ils m'ont fait ouvrir la valise sur le tarmac....vous auriez vu leur tronche quand j'ai montré ma boîte de haricot... :mmm:
L'avion a pris 20' de retard à cause de moi.
Queenie y bout
Avatar de l’utilisateur
Queenybout
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
54%
 
Messages: 104
Inscription: 22 Jan 2014, 13:16
Présentation
Genre: Homme

Re: Végétalien(ne) en voyage, comment faites-vous ?

Messagede Invite10010 » 24 Fév 2014, 16:49

Pour ma part, j'ai pas beaucoup voyagé depuis que je suis vegan (Espagne, Allemagne et un peu en République tchèque avant d'être totalement végan).

Quand je peux, j'essaye d'être au point sur le vocabulaire des produits animaux dans la langue locale.

Heureusement pour moi quand j'étais en République tchèque, j'étais pas vegan mais végé, ce qui a facilité l'alimentation car ça parlait pas souvent anglais.

Maintenant je ne laisse plus rien passer, on prend les potentielles adresses de restos végans, on essaye d'être prêt-e-s pour parler en anglais et esperanto au cas où (même si en Catalogne ces deux langues ne servent presque à rien).

Quand on va chez des gens, on précise notre alimentation à l'avance (pas de mauvaise surprise ainsi).

Surtout (le plus important) on essaye de faire le plus possible notre bouffe, on prend toujours de quoi cuisiner à partir d'ingrédients basiques, du riz, des haricots, un oignon, une salade et voilà. Faut dire qu'on fait surtout du voyage avec camping sauvage et jamais d'hotel.

On a aussi essayé le sac à germer qu'on accroche sur le sac, ça a pas trop marché, mais certain-e-s y arrivent.
Invite10010
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Manger végé autour du monde