Bienvenue sur Végéweb !

Un blog sur la végéphobie

Pour tous les sites qui vous intéressent ou qui font un lien vers ici...

Un blog sur la végéphobie

Messagede IV » 28 Oct 2010, 18:32

Le témognage de Magica serait intéressant à ajouter à ça, je crois qu'il est dans la partie coming-out mais je ne le retrouve pas, si quelqu'un a la force...
IV
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
94.5%
 
Messages: 1456
Inscription: 07 Mar 2008, 12:35
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede Jezebel » 28 Oct 2010, 18:46

IV a écrit:Le témognage de Magica serait intéressant à ajouter à ça, je crois qu'il est dans la partie coming-out mais je ne le retrouve pas, si quelqu'un a la force...

Hop!

Magica a écrit:Bon je me lance ...
Je suis désolée si mon post fait un peu son "je raconte ma life" , mais c'est la première fois que j'ose briser la glace en 10 ans de végétarisme et 8 ans de végétalisme et j'en ai gros sur la patate...

Je vis dans un petit village pomé dans les vignes au fin fond du sud de la France et question cadavre j'adorais ça, je ne mangeais pratiquement que ça et des frites. Jamais je me suis posée la question si c'était ou non un animal dans mon assiette. Puis un jour du mois d'avril, mon professeur de technologie au collège nous a proposé de nous montré un super reportage de M6 sur les abattoirs (des fois que ça emmène des vocations) , tout le monde dans la classe était ravi de voir les techniques d'abattage, moi dans mon coin je pleurais en silence ayant enfin pris conscience de ce que je mangeais. L'après-midi je rentre chez moi pour manger, dans mon assiette une pizza fromage-lardons. Je suis partie vomir dans les toilettes incapable de la manger ! (Alors que le matin même j'avais demandé à ma mère de m'en préparée une). J'explique à ma mère que j'ai vu un reportage sur les abattoirs et que je suis plus capable de manger un seul animal ! Elle se lève de table et me flanque une baffe mémorable ! Mon père à son tour se lève et me hurle de sortir de table. Je file au collège sans manger.Le soir arrive mes parents m'attendent. Ma mère une assiette avec une tranche de jambon dans la main : "Mange"
Moi : Mais je peux pas c'est du cochon, c'était un animal vivant à la base.
Ma mère : "Mange ou tu seras privée de télé"
Moi : Mais maman c'est un morceau de mort que tu me montres.
Ma mère : Et bien tu ne mangeras plus rien tant que tu ne remangeras pas de la viande.

Pendant une semaine j'ai été privée de manger à la maison. Je me levais la nuit pour essayer de manger en cachette malheureusement je me faisais souvent surprendre (et oui le planché grince pas pratique pour se glisser en cachette dans la cuisine :p).Une semaine après, j'avais perdu 4 kg, j'étais devenue très faible et j'étais tombée dans les pommes pendant le cours de gym.
Ma mère vient me chercher au collège et me dit dans la voiture : "très bien à partir d'aujourd'hui je ne considère plus comme ma fille, tu peux faire ce que tu veux, tu me fais une liste des courses dont tu as besoin pour manger, je t'achète ça et tu te démerdes, je ne veux plus te croiser dans la maison et ne m'adresse plus jamais la parole".

Un mois après ne plus l'avoir croisée dans la maison, un mercredi après-midi alors que je regardais la télé, elle m'appelle et me demande de l'accompagner. J'arrive dans une voiture, direction.... un psychologue.
La meuf me demande pourquoi je suis aussi rebelle et tout le charabia. Je lui explique calmement que je ne veux plus cautionner le massacre d'animaux sans défense. Elle me sort tout ce que vous avez déjà cité : "mais l'homme est fait pour manger de la viande depuis la nuit des temps," "tu vas être carencée"...
Pendant un an j'ai subit un véritable lavage de cerveau à base de 3 séances par semaine sur "la viande c'est le bien" , finalement j'ai tenu bon (d'ailleurs je sais pas comment j'ai fait XD) et la psy a fini par dire à ma mère que ça servait à rien, la crise d'adolescence partirait quand j'aurais atteint la majorité: donc mon végétarisme est un syndrome de ma crise d'adolescence o_O première nouvelle !

Elle a mit un an avant de pouvoir me regarder dans les yeux.(c'est-à-dire au moment où la psy lui a dit que je redeviendrais omni un jour ou l'autre...)
A Noël cette année là, elle m'a enfermée dans ma chambre le matin pour ne pas que je vienne jouer les oiseaux de mauvais augure. Elle ne voulait pas que je fasse tâche au tableau.
Pendant cette année là ma mère me préparait gentiment des plats ... pas si gentils que ça les plats... Haricots avec un peu de la sauce du poulet ni vu ni connu... Purée avec du jambon mixé bien mélangé que ça ne se voit pas...
heureusement qu'à l'époque j'avais pas confiance en ma mère et que je surveillais ce qu'elle faisait.
En bref c'est devenu la guerre entre nous, et comme à 15 ans je peux pas quitter la maison en claquant la porte, je subissais attendant avec une impatience non cachée de quitter la maison. Puis, après un concert de Moby, j'ai découvert le "végétalisme" , cela faisait déjà un an que je voulais arrêter de manger des œufs et du lait et dans le concert il y avait un stand où pleins de prospectus étaient distribués, le soir même je hurle à ma mère qui l'a pris comme une provocation : "JE SUIS VEGETALIENNE !"
Puis, elle s'est résignée. Mais dès que je tombe malade, j'ai le droit à "avec tes conneries de toutes manières c'est normal ."
En gros, mes analyses de sang sont NICKEL CHROME ! Mon frère est carencé dans tous les sens, ma sœur a une anémie et des carences dramatique en calcium et pourtant c'est moi qui me fourvoie dans mon alimentation ?
Au jour d'aujourd'hui, à chaque repas familial c'est THE sujet de conversation. Personne dans ma famille me comprends, je suis le vilain petit canard, mais ça j'ai l'habitude donc je n'en fais qu'une formalité !
Le plus dur dans l'histoire a été l'annonce à mes amis qui eux ne comprennent toujours pas. "oui mais l'homme est fait pour manger de la viande tu vas mourir trop tôt" Et ben bizarrement je suis toujours là et en pleine forme à ce que je sache...
Pendant toutes ses années, n'ayant pas le net, je n'avais aucuns moyen de m'extérioriser et de rencontré des gens comme moi. Du coup je me suis enfermée sur moi-même, aujourd'hui je m'insulte moi-même pour éviter les remarques désobligeantes. "Oui bon la chieuse arrive attention je bouffe que dalle" Bref... à vous lire c'est fou je me suis sentie mal... ça faisait des années que j'enfermais cette souffrance en moi... et vous, vous avez tout le soutien d'un forum derrière vous, ça me pesait d'en parler comme si j'étais étrange voire une extra-terrestre...
Je ne remercierais jamais assez l'ami qui m'a simplement donné l'adresse du blog de vgpower... Sinon aujourd'hui encore je serais dans l'ignorance en me disant qu'un jour je changerais le monde.
Voilà si mon post est trop "je raconte ma vie" , je peux le supprimer si ça embête quelqu'un , mais ça devait sortir, je devais en parler... merci à tous et bon courage :)
“the fate of every individual woman—no matter what her politics, character, values, qualities—is tied to the fate of all women whether she likes it or not.”
Andrea Dworkin
“No woman is free until every woman is free.”
Jezebel
Évéganéliste
Évéganéliste
Rang en cours à
3.8%
 
Messages: 7075
Inscription: 12 Mai 2010, 19:11
Localisation: Un peu partout dans le monde
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Un blog sur la végéphobie

Messagede IV » 28 Oct 2010, 20:05

Merci Jezebel! LA force était avec toi!

je ne sais pas si le blog est toujours actif, mais ce témoignage intéresse peut-être l'auteur.
IV
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
94.5%
 
Messages: 1456
Inscription: 07 Mar 2008, 12:35
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede IV » 28 Oct 2010, 20:07

Au passage, j'espère qu'elle va bien, Magica, on la voit plus ici :/
IV
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
94.5%
 
Messages: 1456
Inscription: 07 Mar 2008, 12:35
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede Nymphy » 28 Oct 2010, 21:57

Wow, c'est bien triste ce qu'elle a vécu... :s
And I know I make you cry
I know sometimes you wanna die
But do you really feel alive
Without me?
Nymphy
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
77.5%
 
Messages: 610
Inscription: 06 Juin 2010, 22:46
Localisation: Hainaut, Belgique
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede nasha » 28 Oct 2010, 22:08

C'est clair ! J'ai du mal a comprendre qu'on puisse agir comme ça envers sa propre fille !
Ma propre génitrice est gratinée, mais là, j'hallucine ! J'espère sincèrement qu'elle va bien maintenant.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière !
Blog Photo-Ecriture
Toutes les photos
Avatar de l’utilisateur
nasha
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
32.5%
 
Messages: 960
Inscription: 11 Fév 2009, 16:45
Localisation: Gap, Hautes Alpes
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede Nymphy » 28 Oct 2010, 22:44

J'espère aussi... :(
And I know I make you cry
I know sometimes you wanna die
But do you really feel alive
Without me?
Nymphy
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
77.5%
 
Messages: 610
Inscription: 06 Juin 2010, 22:46
Localisation: Hainaut, Belgique
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede _Fabien_ » 29 Oct 2010, 18:10

Révoltant... j'espère qu'elle a su mieux s'entourer depuis.
_Fabien_
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
60%
 
Messages: 240
Inscription: 09 Avr 2010, 08:22
Localisation: Lyon
Présentation
Genre: Homme

Un blog sur la végéphobie

Messagede Léna » 29 Oct 2010, 21:43

Le problème avec le terme de végéphobie ou les manifestations type "végé pride", c'est qu'on passe du statut de militant pour les animaux à celui de militant pour soi, pour le respect de notre végétarisme en tant qu'idendité (et non plus en tant qu'idéologie).

Concernant le témoignage, j'aurais pas envoyer la même personne consulter :-°
Avatar de l’utilisateur
Léna
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
47.3%
 
Messages: 489
Inscription: 29 Jan 2010, 06:47
Localisation: Toulouse
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Un blog sur la végéphobie

Messagede lelfe » 29 Oct 2010, 22:56

Léna a écrit:Le problème avec le terme de végéphobie ou les manifestations type "végé pride", c'est qu'on passe du statut de militant pour les animaux à celui de militant pour soi, pour le respect de notre végétarisme en tant qu'idendité (et non plus en tant qu'idéologie).

Ils expliquent justement dans le blog pourquoi ce n'est pas exactement vrai.
Image
lelfe
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
72.7%
 
Messages: 2591
Inscription: 07 Juil 2010, 14:57
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede Nymphy » 30 Oct 2010, 09:53

Je suis d'accord avec toi Léna.
And I know I make you cry
I know sometimes you wanna die
But do you really feel alive
Without me?
Nymphy
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
77.5%
 
Messages: 610
Inscription: 06 Juin 2010, 22:46
Localisation: Hainaut, Belgique
Présentation
Genre: Femme

Un blog sur la végéphobie

Messagede Agnese Pignataro » 30 Oct 2010, 15:27

En fait, ce blog est géré par les organisatrices et organisateurs de la Veggie Pride. Parce que le concept de « végéphobie » est souvent difficile à comprendre, nous avons mis en tête du menu (en haut à droite) trois définitions - qui renvoient à trois textes de réflexion - dans lesquelles il apparaît clairement le lien entre la végéphobie et l'oppression des animaux.


Concernant l'idée selon laquelle la Veggie Pride défendrait tout simplement le droit individuel à avoir sa propre identité et ferait l'impasse de la question politique, vou pouvez lire aussi « La Veggie Pride n'est pas un événement identitaire » (Brunella Bucciarelli, Marco Reggio).

Ciao,

Agnese
Agnese Pignataro
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
28%
 
Messages: 14
Inscription: 23 Oct 2010, 15:44
Genre: Non spécifié (par défaut)

Un blog sur la végéphobie

Messagede janic » 30 Oct 2010, 16:14

Le cas de Magica (que je viens de lire) est caractéristique puisqu'il souligne l'importance de la culture dans une société. Remettre en cause celle-ci (en cette occurence le végétarisme) c'est provoquer une réaction normale de protection, c'est aussi pointer un doigt acccusateur sur l'incohérence de cette culture et de ceux qui s'y conforment. En fait, c'est comme si Magica avait accusé ses parents de l'avoir trompée et par retour de s'être trompés eux-mêmes. Inadmisible dans une société où consommer de la viande c'est accéder aussi à un certain statut social, du genre "les pauvres n'ont pas les moyens de s'acheter de la viande, nous oui!" Remettre en question cet aspect, c'est aussi remettre en question ce statut, et c'est très difficile à accepter.
ce phénomène se répette lorsque vous avez des enfants et que vous vous voyez accusé de mettre en danger la vie de ceux-ci en les "obligeant" à ne pas manger de viande (comme si l'inverse n'était pas vrai). C'est donc un combat quotidien à tous les niveaux de la famille et de la société. Mais la persévérance est récompensée au fil du temps.
Troll spotted !
Avatar de l’utilisateur
janic
Utilisateur banni
Utilisateur banni
 
Messages: 3885
Inscription: 09 Oct 2010, 09:25
Localisation: Troll City
Présentation
Genre: Homme

Précédente

Retourner vers Liens