Bienvenue sur Végéweb !

Les limites de votre pratique du véganisme

Comment gérer son végétarisme avec les non-végétariens

Re: Les limites de votre pratique du véganisme

Messagede RhinestoneEyes » 31 Mai 2017, 10:03

- portez encore vos vieilles chaussures et ceintures en cuir animal ou les avez-vous jeté/donné/revendu ?
J'en avait pas avant de devenir végane, donc la question a été vite réglée ^^ mais si j'en avait eu, j'aurais jeté ou peut-être donné mais pas revendu. On ne fait pas commerce des produits animaux.

- vous asseyez dans un canapé ou un siège de voiture en cuir animal ?
Oui, pas vraiment le choix en fait, mais finalement ça arrive très rarement;
dans mon entourage personne ne possède ce genre de chose et tant mieux.


- acceptez de mangez à une table où les plats contiennent des produits issus d'animaux ?
Oui, je ne vis pas qu'avec des véganes. Heureusement ce ne sont pas de gros mangeurs de produits animaux.

- allez dans un restaurant proposant principalement des plats contenant des animaux ?
Oui, car pas de restos véganes dans ma région.

- achetez des produits d'une marque qui vend aussi des produits non-véganes ?
Oui, c'est beaucoup trop cher et contraignant d’acheter que des marques 100% véganes. Qui peut faire ça sérieux ? Parce que ça veut dire aussi boycotter les supermarchés, épiceries, boulangeries et coop bios qui vendent forcément des produits animaux.

- vivez en couple avec une personne non-végane ?
je suis en relation libre avec un zoophage mais si je devais construire un vrai couple avec engagement et amour réciproque (ce qui a peu de chances d'arrivé désormais) ça me déragerais.

Sinon mon plus gros obstacle à faire le moins de mal possible c'est le prix des cosmétiques certifiés.
Avatar de l’utilisateur
RhinestoneEyes
Mange de la salade
Mange de la salade
Rang en cours à
4%
 
Messages: 156
Inscription: 03 Oct 2014, 22:14
Localisation: Rennes
Présentation
Genre: Femme

Re: Les limites de votre pratique du véganisme

Messagede Cannel » 31 Mai 2017, 13:58

- Je porte mes chaussures non vegane jusqu'à usure complète. Je ne suis pas pour les jeter ce serait du gaspillage, les vendre je serais un peu mal à l'aise et les donner ce serait un peu le même cas de conscience bien que je l'aurais fait pour des personnes nécessiteuses.

- Je ne suis pas sûre de m'être retrouvée dans cette situation mais je pense que pour la voiture si déjà la personne me dépose quelque part car moi je ne suis pas véhiculée je ne vais pas dire non. Pour le canapé, voir s'il y a un autre siège, demander éventuellement une chaise.

- Oui j'accepte de manger à une table où il y a des produits animaux, je le fais d'ailleurs tous les jours au boulot. Tant que chacun respecte l'autre pas de soucis.

- C'est plus simple c'est sûre un resto vg, ça laisse le choix sur les plats. Mais je vais souvent avec ma famille dans des resto d'omni mais on regarde toujours le menu avant.

- La question des marques me posent vraiment question, je me rends compte que je fais pour certaines choses et d'autres non. En cosmétique en général je me tourne plus vers les marques entièrement végan, et je boycotte les filiale appartenant à des marques non vg comme L'oréal. Mais pour l'alimentation je vais en biocoop ou magasin classique donc il y a forcement des produits non vg, et pour les vêtements même si j'en achète rarement je vais parfois dans des magasins qui vendent des produits en cuir. Mais ça me file toujours un cas de conscience.

- Je ne me suis encore jamais installé avec quelqu'un mais j'ai toujours été en couple avec des omnis. Avant je me disais que ce serait vraiment rédhibitoire si on ne partage pas le végétalisme, mais maintenant je pense que si chacun se respecte je n'y vois pas d'inconvénients.


En ce moment je me rends compte que j'ai plus trop envie de tenter de convaincre le maximum de gens, de chercher absolument quoi faire pour pousser les gens dans ce sens. ça reste quand même un choix personnel, donc j’essaie juste de le vivre pour mes convictions et je vois bien que les gens changent autour de moi et viennent plus me dire 'tu sais ça m'a fait réfléchir'.
J'avoue aussi trouver difficile d'être tout le temps végétalienne en extérieur, c'est la galère pour se trouver à manger à l’improviste, et toujours des surprises une fois les achats fait en lisant les ingrédients.

Donc je suis vgl chez moi et j’essaie un max de l'être à l'extérieur, je ne prendrais pas un plat avec du fromage ou des œufs comme ça mais je trouve déjà chouette de trouver des steak végétaux ou autre effort pour le végétarisme donc je prends parfois même si c'est pas forcement vgl.
Végétarienne depuis novembre 2012 - Vers le véganisme depuis mars 2014

Cannel et ses colocs Fifi Foin d'acier, Ice Berg & le petit dernier Gusgus et les filles Ginny et Luna
Avatar de l’utilisateur
Cannel
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
83.6%
 
Messages: 1369
Inscription: 08 Déc 2012, 18:33
Localisation: 94 proche Paris
Présentation
Genre: Femme

Re: Les limites de votre pratique du véganisme

Messagede Skud » 31 Mai 2017, 14:14

Balika a écrit:- portez encore vos vieilles chaussures et ceintures en cuir animal ou les avez-vous jeté/donné/revendu ?


Yep, je les remplace au fur et à mesure. Toutes mes pompes en cuir animale sont morte (sauf les chaussures de sécurité). Etant contre le gaspillage je me voit mal jeter ou même donner pour en racheter d'autres.

Le prochain truc que je vais changer c'est mon portefeuille en cadavre qui après 4 ans de services tire le nez.

Balika a écrit:- vous asseyez dans un canapé ou un siège de voiture en cuir animal ?


Oui.

Balika a écrit:- acceptez de mangez à une table où les plats contiennent des produits issus d'animaux ?
- allez dans un restaurant proposant principalement des plats contenant des animaux ?
- achetez des produits d'une marque qui vend aussi des produits non-véganes ?

- vivez en couple avec une personne non-végane ?


Oui, très souvent. Je pars du principe qu'il faut rester en société. Mon frigo contient également pas mal de cadavres avec mes colocs carnites. Ma copine est également carniste et bouffe sa barbac devant moi au resto, ça ne me pose pas de problèmes.

Concernant la marque, cela m'est sûrement arrivé. Il faut soutenir (un peu) ces marchés et ne pas les boycotter. On vie dans un monde de consumérisme, et c'est dans les groupes agro industriels qu'il y a de l'argent. La demande créer l'offre mais l'inverse marche également.

Balika a écrit:- etc



Tiens j'ai une question pour le etc.
Qu'en est-il des préservatifs que vous achetez ?

Pour ma part ce sont encore des durex (qui contiennent du lait), le prix des véganes me rebutait un peu. Pareil concernant le fait de devoir encore et toujours commander sur internet...

Mais bon je réfléchit de plus en plus à également passer sur du végane car il y a de plus en plus de marques et de prix attractifs (cf le site condozone.fr ).

Ah et j'ai également une corne à boire, que j'utilise toujours. :red:
Pour l'abolition du véganisme ! #TeamRéformiste

Si vis pacem, para bellum. Sed primum SMASHING et SMASHING²!

Image
Avatar de l’utilisateur
Skud
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
80.1%
 
Messages: 1341
Inscription: 20 Jan 2015, 11:43
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Les limites de votre pratique du véganisme

Messagede Balika » 30 Sep 2017, 10:26

J'avais tenté d'acheter des préservatifs véganes, mais le prix m'a rebuté et je ne trouvais pas ceux que je voulais. On verra la prochaine fois. Effectivement, ça peut être un détail, la quantité de POA contenue dedans étant extrêmement infime.

Concernant les restaurants, j'ai décidé que je ne donnerai plus d'argent à des restaurants vendant de la viande dite "halal/casher" et que j'allais dénoncer leurs pratiques d'abattage dégueulasses. C'est juste pas possible de laisser faire ça (même si tout abattage est condamnable). Ce type d'abattage très répandu, alors qu'il ne concerne l'alimentation que de 7% de la population, se marie à merveille avec le productivisme aveugle et sans scrupule. En Ile-de-France, par exemple, 100% des abattages seraient "halal".

Selon une enquête de l'OABA auprès de 225 abattoirs français en 2006, moins de 12% des mammifères tués de manière rituelle sont étourdis. Immonde.

Article L214 sur le sujet : https://www.l214.com/abattage-rituel
“L’élevage est la première cause de destruction des écosystèmes”
- Science of the Total Environment
Avatar de l’utilisateur
Balika
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
44.1%
 
Messages: 1053
Inscription: 29 Nov 2016, 12:01
Présentation
Genre: Homme

Précédente

Retourner vers Avec les non-végétariens