Comment choisir un bon couteau de cuisine ?

Davidoff

Jeune bulbe
Inscrit
14/1/18
Messages
3
Score de réaction
0
hello les ami(e)s,

Avez-vous des idées sur un bon modèle de couteau de cuisine ? Je souhaite acheter un bon produit une fois pour toute et j'en ai aucune idée.

Si vous en utilisez au quotidien, dites-moi vos modèles préférés.

Merci d'avance.
 

Xav

Massacre des légumes
Inscrit
15/7/12
Messages
1 729
Score de réaction
21
Localité
Paris
Pour couper, éplucher, manger, j'ai un laguiole non pliable. Assez esthétique. Je l'ai depuis un bout de temps. aucune altération de la lame ou du manche.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 826
Score de réaction
59
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Le couteau à pain : pour couper le pain. Ne prends pas une lame trop courte, surtout pour les pains ronds.
l'épluche-légumes : pour éplucher les légumes. J'en ai 2 : celui à lame perpendiculaire me sert plutôt pour les légumes allongés (carottes, concombres,..) et celui à lame parallèle au manche me sert pour les fruits/légumes en boule (navets, pommes,...)
Un grand Santoku (avec les alvéoles): que j'utilise plutôt pour couper les gros légumes, les potirons...
1 couteau style japonais damassé que j'utilise beaucoup pour trancher les légumes, le tofu,... style santoku mais un peu moins large et sans alvéoles. Je l'aime d'autant + qu'il est entièrement en inox. C'est celui que j'utilise le + souvent.
En photo : http://www.hgs-shop.com/WebRoot/Store10 ... BIG_ml.jpg

Je n'aime pas les couteaux "d'office" mais je pense acheter prochainement un "bec d'oiseau" pour sculpter un peu mes légumes, faire des découpages "de fête"

A côté de ça, pense que tu devras aussi investir dans une planche à découper (parce que couper directement dans les assiettes ou sur du verre, ça émousse les couteaux) et dans une pierre à aiguiser.
Car pour certains trucs un peu mou (tomates mûres, nori maki,...) tu as besoin d'une lame très aiguisée pour couper sans écraser. <br /:><:br /> — Le 14 Jan 2018, 22:47, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br /> (oublié de préciser que le couteau damassé a une lame de 13 cm, ce que je trouve parfaitement complémentaire d'un santoku standard de 18cm)
La plupart de mes couteaux m'ont été donnés/trouvés/hérités donc je dis pas que c'est forcément le mieux, mais je m'en sers bien :)
Mais j'aimerais bien essayer le Nakiri, traditionnellement utilisé pour les légumes, pour voir si c'est réellement + pratique. (Quelqu'un en a ?)

Attention :
- si tu achètes un couteau japonais et que tu es gaucher : certains sont prévus/aiguisés pour droitiers
- si tu es maladroit, évite la céramique parce que ça casse quand ça tombe par terre.
- si tu n'aimes pas faire la vaisselle : les couteau en métal non-inox peuvent rouiller si tu les laisses trainer dans l'eau
- certains couteaux ont une partie non-vegan : manche en corne ou parfois le petit truc entre la lame et le manche, en corne
 

theleme

Broute de l'herbe
Inscrit
1/1/18
Messages
172
Score de réaction
1
Tigresse":3c2q2eew a dit:
Je n'aime pas les couteaux "d'office" mais je pense acheter prochainement un "bec d'oiseau" pour sculpter un peu mes légumes, faire des découpages "de fête"
J'en ai un mais à lame droite (3€ en boutique asiatique). C'est à dire une lame très peu haute (elle démarre à 8mm au manche pour 8 cm de long). Je l'utilise pour éplucher les fruits et légumes ronds et pour les travailler lorsqu'ils ne sont pas trop gros. Un couteau beaucoup utilisé chez moi.

Tigresse":3c2q2eew a dit:
Mais j'aimerais bien essayer le Nakiri, traditionnellement utilisé pour les légumes, pour voir si c'est réellement + pratique. (Quelqu'un en a ?)
J'en ai acheté un (6€, marque Kok Kom, en boutique asiatique), c'est Le couteau pour couper, trancher tous les légumes. Sa lame rectangle et large lui donne un guidage parfait pour faire des petites tranche fines ou à l'inverse attaquer un gros légume, et la forme de sa lame, bien haute, sécurise la coupe. Il ne "dérape pas" et les doigts sont plus en sécurité. Avec ça je coupe par exemple des juliennes d'une finesse impossible à obtenir avec la meilleure mandoline pro. Autre avantage et non des moindres, je l'utilise comme une "pelle à légumes", en le poussant sur l'avant (comme ça ce n'est pas le fil de la lame qui racle la planche) : je ramasse toutes les tranches ou les dès que je viens de faire pour les déposer dans la casserole ou saladier. C'est un de mes incontournables qui est toujours sur mon plan de travail.

Tigresse":3c2q2eew a dit:
A côté de ça, pense que tu devras aussi investir dans une planche à découper [...] et dans une pierre à aiguiser.
Cent fois d'accord avec la planche : indispensable !
et mille fois pour la pierre à aiguiser :
- On peut avoir dans sa cuisine les meilleurs couteaux du monde, ils ne resteront pas aiguisés longtemps. Les lames aiguisées à vie, les céramiques, c'est du pipo : un couteau s'émousse à l'utilisation, c'est mécanique, il ne peut pas en être autrement.
J'ai eu par le passé de superbes couteaux japonais très chers, qui coupaient magnifiquement, mais après un certain temps, et malgré une utilisation soigneuse, ils se sont émoussés.
Du coup 1, j'ai acheté une pierre à aiguiser dite japonaise (plate et large), j'ai parcouru les vidéo d'apprentissage (il en existe des dizaines) et j'ai appris.
Du coup 2, mes couteaux japonais coupaient à nouveau parfaitement
Du coup 3, poussé par la curiosité, j'ai acheté en boutique asiatique d'autres petits couteaux dont la forme et la taille des lames me paraissaient adaptées à mes usages (voir au dessus), tout inox et manche bois, qualité irréprochable pour le prix -entre 3 et 10€-, je les aiguise moi même... et je m’aperçois qu'ils coupent au moins aussi bien que les dispendieux Japonais de marque prestigieuse. L'acier de ces modestes couteaux s'affute extrêmement bien et leur usage est super agréable.

A mon avis pour cuisiner agréablement, il faut trouver les deux ou trois couteaux qui nous conviennent (et pour ça pas d'autres solutions que d'en acheter quelques uns et tester soi même ceux qui vont bien à ses usages et à sa main), et surtout acheter une pierre et apprendre à s'en servir.
Pour ma part j'ai offert mes beaux couteaux japonais à plusieurs amis qui lorgnaient dessus, et je ne conserve que mes couteaux à deux balles, super adaptés à mes usages et tranchants comme des rasoirs. J'en ai 5 ou 6 différents et je les affute deux fois par mois environ -cela me prend un quart d'heure pour les faire tous-

PS : je garde aussi un petit couteau office (lame 10cm bien solide) NON affuté qui me sert d'outil à tout faire sans aucun risque de se couper... et finalement je l'utilise beaucoup aussi :cool:
 

theleme

Broute de l'herbe
Inscrit
1/1/18
Messages
172
Score de réaction
1
Beau design ! un bel outil de cuisine.

Personnellement j'ai renoncé aux couteaux céramique parce qu'on on ne peut pas les affûter à la maison (il faut les confier à un coutelier disposant d'une meule diamant). Toutefois si tu n'affûtes pas toi même c'est un bon choix car le fil dure plus longtemps que sur les lames acier.
Attention toutefois à la lame, ce n'est pas un couteau tout-terrain, la céramique est cassante. J'en ai cassé deux: le premier est tombé au sol, avec le second j'ai fait un peu levier avec la lame en coupant un légume dur (potimaron).
Mais si tu en prend soins il devrait être un bon élément de tes outils de coupe. :)
 

Beelittle

Broute de l'herbe
Inscrit
13/10/17
Messages
252
Score de réaction
0
Pour les couteaux tout dépend vraiment des habitudes de chacun. Moi je ne jure que par les couteaux office avec lesquels je fais tout. J'ai également un grand couteau (couteau de chef je crois) pour les très grandes courges.
Je trouve l'office très maniable et j'ai tout appris avec. Alors que les plus grands couteaux, j'ai tendance à être moins à l'aise et donc un accident est plus vite arrivé (sachant que j'ai la fâcheuse habitude de me couper régulièrement les doigts).
J'ai longtemps eu des couteaux en céramique mais je m'en sert souvent 1/2h par jour et du coup ils s'usaient trop vite car pas possible de les aiguiser chez moi. Maintenant j'ai des couteaux en inox et une pierre à aiguiser, c'est plus durable. Je n'ai que des Opinels (gamme Intempora), surtout pour l'aspect local (je suis des Alpes).

Comme dit plus haut la planche à découper est très importante aussi (je suis adepte du bois version xxl), et également l'économe auquel on ne pense pas toujours. Depuis que j'ai investi dans un vrai bon économe (pas si cher du tout en fait) je sors beaucoup moins les couteaux pour éplucher. J'épluche les courges crues comme on coupe du beurre mou... mais attention à bien avoir conscience que ça coupe autant qu'un couteau. Il m'a fallu perdre un bout de doigt pour m'en rendre compte :confus:
 

FlorisMart

Jeune bulbe
Inscrit
2/4/21
Messages
3
Score de réaction
0
Localité
Le Havre
Je dirais qu'un couteau multifonction est assez utile et polyvalent comme première achat. J'ai acheté un couteau japonais Santoku. Les Japonais sont vraiment les pros de tout ce qui coupe ! J'aimerais couper mes carotte au katana avec un peu de pratique pour devenir un maitre ninja coupeur de sushi ! (sushi vegan bien sûr !)

J'ai trouvé un bon site qui traite le sujet de manière assez générale, cadeau ! https://avis-couteau-japonais.fr/
 
Dernière édition:
Haut