Nils Holgersson

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Guest
Peut-être avez vous regardé le dessin animé ?

J'ai lu le livre "Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède".

C'était une commande reçue en 1902. Selma Lagerlöf l'a écrit pour enseigner la géographie de la Suède. Elle a ainsi parcouru son pays.

C'est beaux, poétique, et seuls les animaux parlent.

Un beau voyage sans quasiment aucun humains.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Je l'avais vu tout petit (étant pile dans la bonne tranche générationnelle), mais j'en garde un souvenir très diffus.

Avec le recul je vois en premier lieu un enfant (masculin blanc) qui chevauche une oie comme un cheval, et cette dernière semble ne être heureuse. (et passe toute l'histoire avec un collet autour du cou)
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Ha je me souvenais pas que c'était un mal, vaguement qu'il s'était échappé (ou que c'était le gamin qui l'avais libéré ?), par contre je me souviens bien petit me dire sans arrêt "mais enlève-lui cette corde !", je m'attendais à le voir marcher dessus et se tordre le cou. ^^
 
A

Anonymous

Guest
Nils s'est joué d'un tomte (sorte de lutin) et est devenu minuscule. Son jars voulait voler avec les oies sauvages et Nils s'est accroché à son cou. Le jars n'a jamais eu de corde au cou. Nils a pris conscience de sa "méchanceté" quand il était humain avec les animaux; à travers ce voyage il va comprendre les animaux, la nature.
 

V3nom

Moulin à graines
Inscrit
17/2/12
Messages
10 174
Score de réaction
0
Localité
Tours (37)
Bah elle sort d'où sa corde au cou dans le film ?
 
A

Anonymous

Guest
Page 22 à 25 du livre.

Non le jars n'était pas attaché dans la ferme. Et Nils n'a pas eu besoin de corde. Il a dû se cramponner au jars pour pouvoir rester dans les airs avec lui.

Dans le livre en tout cas. Je ne me rappelle pas tout du dessin animé. ,
 

Xav

Massacre des légumes
Inscrit
15/7/12
Messages
1 723
Score de réaction
18
Localité
Paris
C'est surtout un livre qui était destiné à imposer la nation comme cadre mental parmi les jeunes générations suédoises. Il s'inscrit dans le corpus des "tours de la nation" qui fleurissent un peu partout en Europe, et même en Amérique latine, à partir du XIXe siècle. En France, on connaît bien Le tour de France par deux enfants.
Sa fonction mise à part, le livre est en effet charmant et imaginé par une écrivaine de talent (ce qui n'est pas le cas de tous les tours de la nation).
 
A

Anonymous

Guest
Je suis d'accord. C'était une commande par "l'état" Suédois. Selma l'a écrit pour cela. C'est joliment écrit.
Mais Une instruction pour les élèves.

Merci !
 
Haut