Végétarisme, enfant et conjoint omnivore

veggiefit

Broute de l'herbe
Inscrit
6/3/16
Messages
257
Score de réaction
0
Site web
veggie-fit.com
Je pense que tu as beaucoup d'éléments de réponse avec les commentaires précédents :)
Voici ce qui me semblerait être une bonne alternative :

- lui expliquer clairement qu'il s'agit d'animaux qu'il mange, animaux qui ont été tués contre leur gré (on rentre pas dans les détails ni images hein), qu'il n'est donc pas obligé d'en manger
- en général les enfants savent mieux que les adultes ce dont ils ont besoin, et s'il mange de la viande c'est peut-être aussi tout simplement pour son aspect "fun" (on les met rarement devant une énorme côte saignante avec encore l'os...) et de ce côté là, tu peux lui proposer pleins d'autres aliments qui peuvent être fun ! Il y a déjà les simili carne en boulettes, en saucisses etc qui sont "marrantes" à manger, surtout pour les enfants.
- cela te permettrait de faire du 100% vg à la maison (sauf s'il te réclame ouvertement de la viande, je pense qu'auquel cas il est normal de respecter son choix) en lui proposant des alternatives vraiment sympa, et pas que du brocoli -j'exagere mais c'est pour me faire comprendre-
- et le laisser manger de la viande à la cantine dans la mesure où aujourd'hui on ne peux malheureusement pas y faire grand chose

Ça lui permettra de tester 2 alimentations, une à la cantine, l'autre à la maison, je n'ai aucun doute qu'il choisira la meilleure pour son organisme ! :)
 

VégéSève83

Jeune bulbe
Inscrit
12/6/20
Messages
14
Score de réaction
0
Ça me rassure de voir ce sujet et de vous lire car je suis également dans un cas similaire : Mon conjoint et mes deux filles (8 et 5 ans) sont omnis.
Moi, ça fait deux ans que je suis végétarienne et environ 6 mois que je me dirige vers le végétalisme.

A la base, j'ai décidé de ne rien imposer à personne et de continuer à cuisiner comme avant, avec juste une variante pour moi. Le truc, c'est que mes filles sont et ont toujours été très difficiles à table. D'office, il faut qu'elles râlent de ce qu'elles ont dans leur assiette.

Récemment, j'ai commencé à en avoir marre de continuer à donner mon argent pour acheter de la viande (mon conjoint et moi-même partageons les frais lié aux dépenses du ménage, la nourriture entre donc dans ce cas de figure). Étant donné que c'est moi qui cuisine, j'ai décidé de ne plus cuisiner de viande et de faire végé voir végan pour tout le monde. Pour mon conjoint, aucun soucis, ça ne le dérange pas de diminuer sa consommation de viande, il est d'accord sur le fait qu'on en mange de trop dans notre société de surconsommation. Pour les filles, c'est plus compliqué. Elles qui n'aiment rien ont trouvé une raison de plus de se plaindre de ce qu'elles ont dans leur assiette "Beurk, c'est végé, je veux pas manger ça, je veux de la viande !". Mais de toute façon, j'ai tellement l'habitude qu'elles râlent à table que ça ne change rien. Et puis elles savent que tant qu'elles ne sont pas capables de cuisiner elles-mêmes, elles doivent faire avec ce que je cuisine. A côté de ça, elles mangent de la viande à l'école le midi et je n'ai rien contre (même si là encore, je paie). Je trouve que c'est déjà tellement compliqué pour moi que je n'ai pas envie, en plus, de me battre pour qu'elles aussi mangent végé.

Je continue à ne pas vouloir imposer mon régime alimentaire aux autres. Mais chez moi, tant que c'est moi qui cuisine, il faut que les autres l'acceptent.

Là, j'essaie déjà de limiter l'arrivée de cadavre dans mon frigo, mais je n'arrive pas encore à empêcher les charcuteries d'y entrer hélas... Quand à ce qui est œufs, lait et yaourt, je ferme les yeux. Mon conjoint sait qu'il est hors de question d'acheter des œufs dans le commerce, mais j'accepte ceux qui viennent de la famille (ses parents, ma grand-même et ma sœur ont des poules qui sont bien chouchoutées).

Pour le reste, moi je suis passée aux laits et yaourts végétaux et les filles en consomment plus ou moins régulièrement, mais elles continuent à prendre du lait de vache dans leurs céréales, tout comme mon conjoint dans son café. Pour ce qui est des collations, j'en achète encore quelques-unes dans le commerce, mais j'essaie d'en faire régulièrement moi-même. Je suis pleine de contradiction, mais je faire des efforts :)

Une bataille à la fois j'ai envie de dire. Si j'arrive à leurs faire diminuer la charcuterie, j'aurais déjà l'impression d'avoir gagné quelque chose :YE:
 
Haut