Bienvenue sur Végéweb !

Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Tout ce qui tourne autour de la philosophie végétarienne

Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Ludo214 » 09 Sep 2018, 17:20

Chaque individu français tue en moyenne 7500 vies. Soit 1 vie pour 7500. On se retrouve alors dans le paradoxe du tramway.

Une variante du problème du dilemme du Tramway se pose comme le choix entre agir pour sauver 7500 personnes et en sacrifier une, ou ne pas agir et laisser les 7500 mourir.

Du coup, un anti-speciste (utilitariste), a le devoir morale de tuer un humain, voir l'humanité.

Comment faire pour résoudre ce dilemme ?
Ludo214
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
26%
 
Messages: 13
Inscription: 05 Sep 2018, 20:48
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede HaricotPrincesse » 09 Sep 2018, 17:44

En supprimant toute vie sentiente sur Terre : ça évitera des souffrances et des morts pour les vies ultérieures.

C’est l’utilitarisme poussé à son paroxysme.

H.
Nous sommes deux : Haricot (qui signe H.) et Princesse (qui signe P.)

« On est quand même malins : on a adopté une cause où manger est un acte militant. :^^: » – P.
Avatar de l’utilisateur
HaricotPrincesse
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
46.5%
 
Messages: 2198
Inscription: 20 Juin 2016, 18:42
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Noldo » 09 Sep 2018, 17:51

Au moins il n'y aurait plus de souffrances, plus d’injustices et plus d'exploitation. :pouces:

DirtyBiology avait fait une vidéo sur ce thème:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Avatar de l’utilisateur
Noldo
Broute de l'herbe
Broute de l'herbe
Rang en cours à
21%
 
Messages: 71
Inscription: 19 Juil 2018, 18:18
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede HaricotPrincesse » 09 Sep 2018, 18:14

Oui, c’est cette vidéo qui a inspiré ma réponse. Mais, comme je l’avais déjà postée deux fois, je me suis abstenu cette fois-ci. ;)

H.
Nous sommes deux : Haricot (qui signe H.) et Princesse (qui signe P.)

« On est quand même malins : on a adopté une cause où manger est un acte militant. :^^: » – P.
Avatar de l’utilisateur
HaricotPrincesse
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
46.5%
 
Messages: 2198
Inscription: 20 Juin 2016, 18:42
Localisation: Bruxelles
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Pommier » 09 Sep 2018, 19:43

Comment résoudre ce dilemme ?
Un antispéciste qui commer des meurtres ne donne pas une bonne image au mouvement. ;)
Participez au Veggie Challenge
https://vegan-pratique.fr/veggie-challenge/
Pommier
Avale du tofu
Avale du tofu
Rang en cours à
4%
 
Messages: 316
Inscription: 01 Juin 2018, 15:21
Présentation
Genre: Non spécifié (par défaut)

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Excalibur » 09 Sep 2018, 19:57

Pas besoin d'avoir une bonne image si tout le monde meurt cela dit, un problème de réglé de plus.
Avatar de l’utilisateur
Excalibur
Massacre des légumes
Massacre des légumes
Rang en cours à
5.8%
 
Messages: 1587
Inscription: 15 Sep 2014, 20:57
Présentation
Genre: Femme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Xav » 09 Sep 2018, 22:20

Ludo214 a écrit: Du coup, un anti-speciste (utilitariste), a le devoir morale de tuer un humain, voir l'humanité.


Sur la base de quelle connaissance de l'utilitarisme fondes-tu un pareil raisonnement ?

Il faut arrêter de balancer n'importe quoi sur l'utilitarisme.
"Nous, animaux humains, si démunis, égoïstes, violents, intéressés, et dont la chétive allure ne soutient pas la comparaison avec celle d'un tigre sibérien ou d'un grand perroquet bleu" (A. Badiou)
Avatar de l’utilisateur
Xav
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
93.6%
 
Messages: 1449
Inscription: 15 Juil 2012, 01:49
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Ludo214 » 09 Sep 2018, 22:48

“Sur la base de quelle connaissance de l'utilitarisme fondes-tu un pareil raisonnement ?”

Oui bien sûr, j’avais trouvé ce passage concernant le dilemme du tramway.

Le point de vue utilitariste affirme qu'il faut obligatoirement choisir la voie occupée par un seul homme. De ce point de vue, cette solution n'est pas seulement permise, mais elle est la meilleure option morale (l'autre option étant de ne rien faire).
(en) Emmett Barcalow, Moral Philosophy: Theories and Issues., Belmont, CA, Wadsworth, 2007



Dans la réalité, on a plusieurs choix : ne fais rien, convaincre, forcer…

De plus, on peut convaincre plusieurs personnes avec l’énergie dépensée pour forcer une personne à ne plus manger d’animaux. Ça dépend de la manière dont on positionne nos curseurs de moralité et du contexte.
Ludo214
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
26%
 
Messages: 13
Inscription: 05 Sep 2018, 20:48
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Xav » 09 Sep 2018, 23:59

Là tu cites un passage et la bibliographie d'une notice wikipedia consacrée au dilemme du tramway
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dilemme_d ... cite_ref-7
Encore faut-il rappeler qu'il n'est pas question dans le dilemme du tramway d'un auto-sacrifice humain destiné à sauver des vies animales, mais seulement de choisir d'éviter de sacrifier le plus de vies humaines possible.

Si le raisonnement utilitariste suppose que le nombre compte, il ne postule pas pour autant, même d'un point de vue antispéciste, que toutes les vies se valent. L'évaluation des intérêts à vivre implique de prendre en compte des qualités ou des capacités en fonction desquelles certains sujets, s'ils sont sacrifiés, ont plus à perdre que d'autres. L'égalité de l'antispécisme est une égalité de considération des intérêts (et en particulier de l'intérêt à ne pas souffrir). L'intérêt à ne pas souffrir est le même pour tous les êtres qui ont une capacité à souffrir. Mais les intérêts à vivre sont différents.

Ton raisonnement n'a rien à voir avec l'utilitarisme tel qu'il est employé en éthique animale. On est à la limite du troll (je suis gentil). Par contre, il a un rapport lointain avec ce manifeste par ailleurs très beau, radical et nihiliste (the end all suffering manifesto) qui est une illustration de la pente sur laquelle on peut se laisser glisser dans des phases de découragement militant : http://www.onlyonesolution.net/manifest.html
"Nous, animaux humains, si démunis, égoïstes, violents, intéressés, et dont la chétive allure ne soutient pas la comparaison avec celle d'un tigre sibérien ou d'un grand perroquet bleu" (A. Badiou)
Avatar de l’utilisateur
Xav
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
93.6%
 
Messages: 1449
Inscription: 15 Juil 2012, 01:49
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Ludo214 » 10 Sep 2018, 10:31

Merci Xav,

"On est à la limite du troll (je suis gentil)."

J'ai essayé de simplifier la problématique pour qu'elle colle au dilemme du Tramway. Le but ici est d'avoir des réactions éthiques & morales, donc oui c'est un TROLL totalement assumé ;-)

Merci d'avoir pris le temps de répondre, les réponses sont très enrichissante et je vais lire le manifeste E.A.S.
Ludo214
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
26%
 
Messages: 13
Inscription: 05 Sep 2018, 20:48
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Xav » 10 Sep 2018, 10:51

Ludo214 a écrit:Le but ici est d'avoir des réactions éthiques & morales, donc oui c'est un TROLL totalement assumé ;-)


d'accord
"Nous, animaux humains, si démunis, égoïstes, violents, intéressés, et dont la chétive allure ne soutient pas la comparaison avec celle d'un tigre sibérien ou d'un grand perroquet bleu" (A. Badiou)
Avatar de l’utilisateur
Xav
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
93.6%
 
Messages: 1449
Inscription: 15 Juil 2012, 01:49
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Balika » 10 Sep 2018, 11:15

Ludo214, il faut être précis dans le vocabulaire. Un Français ne tue pas que 7500 "vies", il en tue infiniment plus, de manière indirecte et non-consciente, à commencer par les bactéries et les plantes. La "sentience" ne concerne apparemment pas les insectes et probablement moins de 1% de toutes les espèces connues.

La problématique est-elle donc de tuer le moins de vies (d'individus, au sens scientifique) possible dans l'absolu ou d'évaluer ce qu'il est acceptable de tuer (plantes, insectes, etc) en fonction de critères comme la "sentience" ?

Un végane préfère simplement, dans le cadre de son alimentation, tuer des plantes (et inévitablement des insectes, voire des petits mammifères, via l'agriculture) que des animaux conscients et sensibles (d'une manière similaire à nous, car étant eux-même aussi (ou étant "proches") des mammifères).

Si on reprend le dilemme, vaut-il mieux tuer un seul humain ou 10 chimpanzés ? Ou 100 vaches ? Ou 10 000 thons rouges ? Ou un milliard de lombrics ? Sur quels critères se baser ?

Il n'est pas nécessaire de tuer ceux qui oppressent les animaux, à proprement parler, pour que la situation change. Il y a des alternatives (qui certes, laissent des victimes, le temps que). Pour simplifier, si tu vois quelqu'un en train de battre un chien, tu n'es pas obligé de le tuer pour sauver le chien, en gros.
“L’élevage est la première cause de destruction des écosystèmes”
- Science of the Total Environment
Avatar de l’utilisateur
Balika
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
27.1%
 
Messages: 917
Inscription: 29 Nov 2016, 12:01
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Ludo214 » 10 Sep 2018, 13:55

On pourrait aussi inclure l'impact sur les vies humaines du milliard qui crève la faim ainsi que les guerres pour les ressources. Du coup, même en changeant l'évaluation de la valeur d'une vie en fonction de l'espèce on arrivera toujours à un nombre supérieur de vie équivalent à l'humain tué.

Pour le cri de la carotte, si c'était important rien ne nous empêche de manger que des fruits ou trouver des alternatives « qui ne tuent pas la plante ».

Il existe des cas ou la vie végétale est plus importante. On peut aussi mettre en perspective la vie d'un arbre par rapport à la vie d'une mouche. Exemple : 100 000 arbres contre la vie d'un homme.

Il s'agit effectivement d'optimiser notre impact sur le monde. :^^:

Merci beaucoup pour vos réponses constructives !

J'aime bien l'expression « il n'est pas nécessaire » pour parler d'un meurtre. C'est le petit effet pervers de la question. :YE:
Ludo214
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
26%
 
Messages: 13
Inscription: 05 Sep 2018, 20:48
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Xav » 10 Sep 2018, 18:26

J'avoue avoir du mal à distinguer ce qui relève ou non du trollage dans tes messages.
"Nous, animaux humains, si démunis, égoïstes, violents, intéressés, et dont la chétive allure ne soutient pas la comparaison avec celle d'un tigre sibérien ou d'un grand perroquet bleu" (A. Badiou)
Avatar de l’utilisateur
Xav
Élève des carottes
Élève des carottes
Rang en cours à
93.6%
 
Messages: 1449
Inscription: 15 Juil 2012, 01:49
Localisation: Paris
Présentation
Genre: Homme

Re: Faut il tuer des humains pour sauver des vies.

Messagede Ludo214 » 11 Sep 2018, 14:41

Bonne question, je ne sais pas non plus !!! :^^:

D'après vos réponses l'idée n'était pas si bête.

J'avais un peu réfléchie à la question, car on me l'a posé dans un débat carniste vs végane, j'ai attaqué sur la stupidité de la question. Un peu comme Balika "vaut-il mieux tuer un seul humain ou 1000 chimpanzés ?" qu'est-ce que cette question est censée prouver ? Que les véganes sont des extrémistes, pré à poser des bombes ? :mur:

J'ai voulu cacher l'origine de la question pour obtenir d'autre solution au problème. :zen:
Ludo214
Jeune bulbe
Jeune bulbe
Rang en cours à
26%
 
Messages: 13
Inscription: 05 Sep 2018, 20:48
Présentation
Genre: Homme

Suivante

Retourner vers Philosophie