Chaque vegan est un représentant du véganisme

  • Auteur de la discussion Zeas
  • Date de début

Zeas

Jeune bulbe
Inscrit
11/4/18
Messages
49
Score de réaction
0
Pourquoi ? Je ne suis pas sur de bien comprendre ton message...
Qu'est ce que tu appelles "échec" ?

Il n'est aucunement ici de faire culpabiliser qui que ce soit ou de demander à qui que ce soit d'être irréprochable niveau santé etc !! C'était initialement surtout un post pour partager ma nouvelle "motivation" à prendre soin de moi. Je ne demande à personne d'en faire de même et suis désolé si mon message initial a été perçu ainsi, loin de moi l'idée de m'être une pression sur chaque vegan car il représente la cause (je me rend compte que le titre est en effet dans ce sens :confus: ).

Je ne prône d'ailleurs pas le "véganisme pour la santé".
 

Beelittle

Broute de l'herbe
Inscrit
13/10/17
Messages
252
Score de réaction
0
Pour moi l'activité sportive est primordiale d'abord pour être bien physiquement (j'entends par là diminuer le risque de soucis de santé) et mentalement. A la base pas pour promouvoir mon alimentation. Quand je fais du sport je pense "quel bonheur !" ou "cool, je me débouche les artères :p ", pas "je vais donner une bonne image". Je trouve même que c'est dangereux de faire du sport non pas pour soi mais pour l'image qu'on donne...

Par contre quand quelqu'un me dit que j'ai l'air sportive, que j'ai la forme ou un truc du genre, si c'est un inconnu et que le contexte s'y prête bien je glisse discrètement le pas de viande/pas de poisson/pas de laitages/quasi pas d'oeufs. Sans dire que c'est LE "régime" idéal bien sûr, juste que ça n'empêche pas du tout d'être en forme.
Je pense que c'est parce que j'ai eu tellement de remarques à une période où j'ai eu des soucis de santé assez conséquents, comme quoi c'était lié à mon végétarisme de l'époque (alors qu'aucun rapport...) qui me rendait faible, malade, et qui faisait même pousser des tumeurs tant qu'à faire... que maintenant je ne peux pas m'empêcher d'être la preuve qu'on peut manger différemment et faire du sport comme tout le monde (et même plus!) sans aucun soucis.
 

Zigzag

Broute de l'herbe
Inscrit
9/7/18
Messages
178
Score de réaction
12
Merci Zeas!!
Ne te sens pas responsable d'une pression que je suis seul à m'infliger.
Quant à la santé, j'ingurgite des aliments véganes certes mais dégoutants,et j'ai tendance à trouver que la santé angoisse beaucoup trop (on ne s'est jamais autant inquieté et jamais aussi bien porté). Je serai végan même si c'était malsain (tant qu'on n'en meure pas^^) . Mon post concerne surtout le sport.
Par échec j'entends donc échec sportif.
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 167
Score de réaction
8
Personnellement, oui, je ressens maintenant ce besoin de montrer que je suis en bonne santé, ayant toujours été très mince (1m76, 60 kg) comme tous les membres de ma famille. On se talonne pour savoir qui est le plus lourd ; j'ai même détenu la palme avec 62 kg pendant 3 ans. C'est un vrai problème et une source d'inquiétude, j'aimerais bien être "plus en forme". Je me suis donc remis à l'escalade, en plus de la marche et du vélo et ça fait un bien fou.

Presque inconsciemment, je recherche à être plus musclé et à avoir le teint le plus foncé possible, une belle peau, etc. Marre de cette image du végé-zombie carencé, faible et blafard.

J'ai hâte que le documentaire de Cameron "The Game Changers" sorte (automne 2018) pour qu'on puisse avoir un vrai reportage sur le véganisme chez des personnes ayant une forte activité physique (sport, armée, etc). On a besoin d'exemples concrets pour répondre aux contradicteurs carnistes et virilistes.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Une chose que l'on oublie aussi souvent c'est que l'on ne peut pas aussi facilement déterminer l'état de santé d'une personne. Dans une société où règne l'obésité, une personne qui est plus mince que la norme, paraîtra carrément maigre.
En plus, un homme musclé qui à l'air "viril" n'est pas forcément en bonne santé. Je connais très bien des personne musclés qui deviennent malade dès lors que le froid arrive.
La question que l'on doit avant tout se poser : par quoi détermine ton qu'une personne soi en bonne santé ?
 

VinzetJu

Jeune bulbe
Inscrit
19/6/18
Messages
27
Score de réaction
0
Hey ! Salut à toutes et à tous !
Pour nous, c'est un TOUT. Un ensemble qui n'est pas dissociable : quels intérêts avons-nous à respecter l'environnement, la planète et les animaux en étant végétariens ou vegan et à côté de s'essouffler au bout de 5mn d'activité physique ?
C'est une alimentation tellement riche, un mode de vie tellement sain que pour nous, faire une activité sportive à côté, c'est "normal".
On conçoit que ce ne soit pas le cas pour tout le monde, tout le monde étant différent. Mais quand tu vois une belle assiette bien garnie de bons fruits, légumes, légumineuses qui te donne envie, tu as aussi envie d'aller te dépenser. Tout ça pour quoi ? Te sentir bien dans ta peau, dans ta tête. Le sport y participe aussi grandement d'ailleurs.
Donc pour nous, c'est vrai que c'est un ensemble et le sport est une suite "logique" au véganisme !
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 182
Score de réaction
5
Localité
Un peu partout dans le monde
Si on est dans une optique purement santé (même si on peut être en très bonne santé en etant omni), peut-être mais, franchement, je ne vois pas le lien entre veganisme, végétalisme ou végétarisme et sport.
Et encore moins ce que ca vient faire au niveau d’être un-e représentent-e du veganisme au niveau individuel.

Je suis désolée mais je trouve ça très cliché, en fait, comme étalage de je m’éclate trop en faisant du sport et en étant végé (c’est sans doute que moi, j’en conviens).
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
4
Tu n'es pas seule Jezebel.
Ok, je m'éclate en faisant du sport, mais je ne m'éclate pas vraiment en étant végé.

Mes convictions font que je suis végé, mais je ne vais pas me mettre à faire une vidéo "what i eat in a day" car ça ne ferait pas rêver.

Malgré que ça devienne de plus en plus facile, être végé ça reste galère, souvent ce n'est pas l'éclate (surtout quand personne n'est végé dans son entourage).
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 182
Score de réaction
5
Localité
Un peu partout dans le monde
Voilà exactement, meme si là où je suis c’est facile objectivement.

Ca me fait penser à « femme riant avec salade » qu’on trouve dans les stock photos sur internet: je m’eclaaaate trop en mangeant des fruits et des légumes.
Enfin bon je sais pas, je trouve que ca sonne faux et cliché, comme forcé quoi, genre coolitude à fond les ballons.
Enfin manger « sain » (et ca veut dire quoi?) me donne pas envie de faire spécialement du sport en fait, et encore une fois où est le rapport avec la choucroute (crue!) ici?

Mais je crois que c’est le style communicationnel de Vinz&Ju (genre positive attitude) qui passe pas trop pour moi en fait :/
 

VinzetJu

Jeune bulbe
Inscrit
19/6/18
Messages
27
Score de réaction
0
Hello à vous Jezebel et kob27.
Je suis triste de lire vos messages parce que franchement :
- je m'ÉCLATE à manger végétarien tous les jours & pourtant j'habite dans une toute petite ville où il n'est absolument pas possible de trouver de restaurants végétariens ou vegan... Je cuisine tous les jours des bons petits plats et franchement je m'amuse beaucoup... Donc je trouve vos messages dommages
- en plus, manger végétarien/végétalien correspond souvent à une démarche "healthy" où on a envie de se faire du bien et de faire du bien à la planète donc faire du sport rentre complètement dans ce cadre là.
On en fait entre 7 et 9h/semaine, on mange équilibré et sain donc non ce n'est pas une campagne de communication style "YOUPI je mange des légumes", c'est notre vie en fait !
On essaie de véhiculer un message positif à travers le végétarien et le sport.
Vos remarques négatives n'aident personne en tout cas...
Notre positivité nous fait du bien à nous deux et à plus de 3 000 personnes qui nous suivent depuis maintenant près de 2 mois...
Je comprends pas vraiment votre démarche ni l'intérêt de vos messages
 

James64

Broute de l'herbe
Inscrit
14/11/17
Messages
296
Score de réaction
5
Dans l'esprit de beaucoup de gens, le veganisme doit continuer à faire ses preuves par rapport à la santé, donc faire attention à sa santé c'est bénéfique pour nous même et pour les animaux.
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 213
Score de réaction
15
Localité
Ganges / Montpellier
Perso, j'ai plutôt une certaine fierté à montrer que je suis en forme en étant végé MALGRE le fait que je ne fais aucun effort particulier : pas de sport, et pas d'effort en terme d'équilibrage nutritionnel non plus. Même si, objectivement, il faudrait que je fasse du sport.
Par contre, je suis pâle, c'est comme ça, c'est ma carnation, et ça me gonfle prodigieusement qu'on me dise que c'est parce que je suis végé...
 

HaricotPrincesse

Fait crier les carottes
Inscrit
20/6/16
Messages
2 547
Score de réaction
1
Localité
Bruxelles
Site web
haricotprincesse.be
Véganisme = mise en application (autant que possible) de l’objectif de ne plus exploiter les animaux.

L’activité sportive est complètement indépendante de ça. Donc je ne vois pas ce que ceci
VinzetJu":182pzjo6 a dit:
le sport est une suite "logique" au véganisme
VinzetJu":182pzjo6 a dit:
une démarche "healthy" où on a envie de se faire du bien et de faire du bien à la planète donc faire du sport rentre complètement dans ce cadre là
a à voir avec le véganisme – surtout le lien sport-planète :mmm: – bien que ce ne soit certes pas incompatible.

H.
 

chips

Avale du tofu
Inscrit
23/3/15
Messages
816
Score de réaction
19
VinzetJu":3quvgjsf a dit:
On essaie de véhiculer un message positif à travers le végétarien et le sport.
Vos remarques négatives n'aident personne en tout cas...
[…]
Je comprends pas vraiment votre démarche ni l'intérêt de vos messages
Les gens expriment leur ressenti et partagent leur expérience, il n'y a pas obligatoirement un but d'aider quiconque, ni même de but tout court.

Perso je hais le sport, et niveau bouffe les alternatives végé n'arrivent pas à la cheville de la "bonne viande" mais être vg m'a amené à tester de dizaines et dizaines de mets différents et à cuisiner d'avantage, ce qui est plutôt cool.
 
Haut