Chiens d'aveugles

  • Auteur de la discussion tom
  • Date de début

tom

Élève des carottes
Inscrit
8/9/06
Messages
1 343
Score de réaction
1
Je réfléchis cette semaine sur le "veganisme", et je me pose les questions "extrêmes", du genre "qu'est-ce qui est proposé par la "vegan society" pour les animaux carnivores (félins...) ? Et ce soir je me pose la question précise des chiens d'aveugle : travail pour moi admirable, ils améliorent la vie de nombreux non-voyants, qui se demandent comment ils faisaient sans eux : est-ce pour vous (pour moi en tout cas) une bonne coopération homme-animal, ou considérez-vous qu'il s'agit d'une exploitation de l'animal ?
 

Kasui

Fait crier les carottes
Inscrit
3/4/10
Messages
3 009
Score de réaction
1
Personnellement, je ne considère pas que les chiens d'aveugle soient exploités tant que sont prodigués affection et soins.
 

Nymphy

Avale du tofu
Inscrit
6/6/10
Messages
610
Score de réaction
0
Localité
Hainaut, Belgique
Ah, justement je me posais la même question mais plutôt au niveau des personnes autistes. De nombreux centres font des activités avec des animaux, genre ils ont une ferme dont les personnes handicapées s'occupent. Ou alors les handicapés vont nager avec les dauphins ou font du cheval.

Votre avis sur la question?
 

_Fabien_

Broute de l'herbe
Inscrit
9/4/10
Messages
240
Score de réaction
0
Localité
Lyon
De fait, il s'agit d'une forme exploitation dans la mesure ou son avis n'est pas demandé au chien.
Maintenant, sans m'être vraiment pencher sur le sujet, j'aurais tendance à penser qu'on peut considérer que le rapport entre l'homme et son chien peut être bénéfique pour les deux dans les conditions décrites par Kasui.

Même avis pour Nymphy, avec quelques réserves, dans la mesure ou j'ai des doutes sur le fait qu'un cheval soit heureux avec l'homme. Beaucoup plus que pour le chien ou même le dauphin.
 

Akaïa

Jeune bulbe
Inscrit
29/5/10
Messages
71
Score de réaction
0
Localité
St Germain du pinel
Bonjour
Je me permets de témoigner sur ce sujet car ma mère étant malvoyante, elle a bénéficié d'un chien d'aveugle, qui par ailleurs vit toujours avec nous depuis sa retraite (elle a aujourd'hui 13 ans)
Dire que les chiens d'aveugles sont exploités... non et re-non. Bien sûr il peut y avoir des maîtres moins sympa que d'autres, mais cela peut arriver à un chien "normal".
Au contraire, j'ose croire le chien d'aveugle plus heureux qu'un autre: il se crée une réelle complicité entre le chien et son maître quasi exclusive du côté du chien. Ce dernier se fait une joie de sortir que ce soit en promenade ou pour le "travail" (vu un chien sauter partout de joie rien qu'à la vue de son harnais et entrainer ma mère dans les magasins qu'elle connaissait :D). Le chien a toute sa vie, jusqu'à sa retraite une activité (contrairement à certains chiens qui ne sortent jamais). Et au sujet de la retraite, le chien y est mis d'office à l'âge de 10 ans même s'il est en pleine forme. D'ailleurs, il n'est plus un chien, il est un ami, comme pourrait l'être un humain.

Voilà, j'espère que cela aura éclairé votre lanterne, si vous avez des questions n'hésitez pas :)
 

snoopyne

Massacre des légumes
Inscrit
20/7/09
Messages
2 264
Score de réaction
0
Localité
Picardie
Akaïa":2tz9boo1 a dit:
Bonjour
Je me permets de témoigner sur ce sujet car ma mère étant malvoyante, elle a bénéficié d'un chien d'aveugle, qui par ailleurs vit toujours avec nous depuis sa retraite (elle a aujourd'hui 13 ans)
Dire que les chiens d'aveugles sont exploités... non et re-non. Bien sûr il peut y avoir des maîtres moins sympa que d'autres, mais cela peut arriver à un chien "normal".
Au contraire, j'ose croire le chien d'aveugle plus heureux qu'un autre: il se crée une réelle complicité entre le chien et son maître quasi exclusive du côté du chien. Ce dernier se fait une joie de sortir que ce soit en promenade ou pour le "travail" (vu un chien sauter partout de joie rien qu'à la vue de son harnais et entrainer ma mère dans les magasins qu'elle connaissait :D). Le chien a toute sa vie, jusqu'à sa retraite une activité (contrairement à certains chiens qui ne sortent jamais).
C'est sûr qu'il y a des chiens (pourtant considérés comme "non exploités") bien plus malheureux (car vivants dans un environnement pauvre en stimulations sensorielles, sans contacts avec des congénères...).
C'est bien pour cela que je trouve difficile de définir les limites de "l'exploitation" des animaux.
J'ajouterais que les chiens sélectionnés pour faire ce travail sont généralement presque plus intéressés par les humains que par les autres chiens. (J'ai une golden retriever, et très souvent elle fait plus la fête aux gens qu'à leur chien !)
 

Nymphy

Avale du tofu
Inscrit
6/6/10
Messages
610
Score de réaction
0
Localité
Hainaut, Belgique
Je pense aussi que c'est une question difficile, c'est pourquoi je la pose! :) Merci pour ce témoignage.
 
A

Anonymous

Guest
j ai un ami aveugle qui est accompagné depuis des année de son labrador blac héra (super cliché je sais)
Leur relation est incroyable, la dependance va dans les deux sens , mais c est une dependance amoureuse, vraiment. c est hyper fusionnel, et je ne pense pas que hera se sente exploitée
 

lelfe

Fait crier les carottes
Inscrit
7/7/10
Messages
2 591
Score de réaction
0
Site web
lesquestionscomposent.fr
Je pense qu'on peut voir ça comme une forme d'exploitation, non pas au niveau des services rendus par l'animal, mais au niveau de l'élevage (reproduction, on fourgue les animaux "pas bon" je sais pas ou, etc). Pour moi les chiens d'aveugles sont une question qu'on pourra se poser quand on vivra dans un monde vegan mais ce n'est pas encore le cas.
 

Gerusha

Jeune bulbe
Inscrit
8/3/17
Messages
34
Score de réaction
0
Là je vois vraiment pas comment on peut être contre.
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 790
Score de réaction
43
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Je me demande ce que deviennent les chiens "à la retraite d'office après 10 ans"
Certaines personnes les gardent sûrement, comme la mère d'Akaïa, mais les autres ?
Les refuges ont déjà difficile à caser des chiens âgés.

Et puis, après 10 ans, il se passe quoi ? 1 humain et 1 chien ont bâti une relation fusionnelle pendant 10 ans, et puis tout d'un coup, hop, changement de chien ?
Heu... je me vois pas du jour au lendemain remplacer un animal avec qui j'ai tissé des liens par un autre.
 

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
les humains, s'ils se préoccupaient un peu plus de leurs semblables, seraient bien plus à même d'aider les aveugles ou autres handicapés, que des chiens ou autres animaux
mais ces derniers peuvent parfaitement être complémentaires d'une pour leur bien être, mais également pour celui des humains
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Normalement les personnes à qui sont remises ces chiens s'engagent à les garder jusque la fin, avec l'aide financière de l'association de chiens guides au besoin.
Il faut quand même voir que les chiens guides sont des chiens de grande race, qui vivent rarement au-delà de 12 ans. Donc au final, si on les met à la retraite à 10 ans, ils ne vont pas être une charge pour leur adoptant pendant très longtemps (je ne dis pas ça négativement, être une charge peut être simplement un constat, pas forcément un "reproche", et il est indéniable que malheureusement les handicapés ont généralement des revenus moindres et qu'il peut être difficile pour eux d'assumer un animal).
 

Mitsuya

Avale du tofu
Inscrit
25/2/15
Messages
882
Score de réaction
0
Localité
Paris
Il me semble qu'il y a un autre topic à ce sujet (ou alors c'était un HS), mais je ne le retrouve pas

Ah au fait:
la personne aveugle la personne non voyante
handicapé personne atteinte d'un handicap
 

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
c'est un peu jouer sur les mots
une femme de ménage=agent d'entretien
un esclave=salarié
ce qui devrait être dérangent c'est pas comment on les appelle mais comment on les traite
:D
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
9
Je ne comprends pas non plus la portée des rectifications de Mitsuya, par contre je trouve que l'intérêt du terme "agent d'entretien" est de ne pas systématiser l'association "femme" et "ménage" (bien que le terme soit peut être exagérément pompeux)

Quant à "esclave=salarié", j'espère que c'est une boutade.
 

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
pour l'esclave salarié, c'est ma vision de la société, tous esclaves du système
je ne connais personne, aussi extrême soit-il, capable de vivre totalement hors de ce monde

tu te lèves, vas travailler pour gagner ton argent que tu vas dépenser en logement, "nourriture", tout un tas de trucs complètement inutiles, et des taxes et impôts factures
et recommence le lendemain, une boucle

si tu n'as pas d'argent, tu n'existes plus, et même si tu fais la manche, l'argent, la nourriture ou tout ce qu'on te donnera proviens du système

on est piégés dans cette bulle qui se consume
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Tigresse":drg0evqc a dit:
Mais, du coup, la personne aveugle, elle se retrouve avec 2 chiens : un qui la guide et l'autre qu'il faut s'en occuper ?
En théorie, oui. D'où l'aide de l'association qui, de toute façon, est censée rester toujours pour la personne à qui le chien est confié, et pour le chien lui-même, quelle que soit le moment de sa vie.
En pratique, il y a beaucoup plus de demandes de chiens guides que de possibilités de les former, et donc il n'est pas rare que la transition d'un chien à un autre ne se fasse pas immédiatement.

Sinon, je voudrais aussi rappeler que les chiens guides ne travaillent pas que avec des aveugles (ou mal-voyants ; d'ailleurs, mal-voyant ne veut pas forcément dire non-voyant), mais aussi avec des handicapés moteurs, des autistes, des épileptiques, etc.
Et suivant les cas, ils sont sollicités différemment, de manière plus ou moins "intense", et donc peuvent continuer leur rôle plus ou moins longtemps (même si en théorie ils sont quand même mis à la retraite tous au même âge il me semble, à vérifier).
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
9
Ce que tu décris c'est très simplement la vie en société, qui entraîne de fortes pressions du groupe sur les individus. Ce n'est pas propre à notre époque, et ça cohabite très bien avec le vrai esclavagisme. Je trouve ça assez indécent de comparer la pression sociale à l'esclavage mais bon.
 
Haut