Chiens d'aveugles

  • Auteur de la discussion tom
  • Date de début

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
ça reste mon avis perso, que je trouve bien moins indécent que le monde dans lequel nous sommes
mais le fait de ne pas pouvoir être extérieur à ce mode de vie, l'impossibilité totale de s'en extirper, ça n'est plus une forte pression sociale
tout comme des esclaves ne peuvent retirer leurs chaines
ou pour arrêter avec l'image de l'esclave...

le poisson qui ne peut sortir de l'eau

et désolé pour ce HS dans ce sujet très intéressant, mille excuses!
:genoux:
 

Mitsuya

Avale du tofu
Inscrit
25/2/15
Messages
882
Score de réaction
0
Localité
Paris
Ce n'est pas "jouer sur les mots" que d'utiliser ce qui convient.
Les associations ne se battent pas pour rien. Mais peut-être que les personnes atteintes d'un handicap ne méritent pas votre considération.

"Un handicapé" renvoit à l'idée que la personne est essentiellement vu par son handicap et non comme un être humain à part entière.

jess: je ne sais pas si tu disais ça pour moi? Mais j'ai bien rectifié "aveugle" par "personne NON-voyante".

Et oui, trop de gens parlent des "aveugles" pour parler de toutes les personnes mal voyantes, ce qui les invisibilisent tant par ce qu'elles vivent que par leur réalité quotidienne.

Je suis assez énervée par vos propos qui me heurtent profondément.
 

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
si une personne se sent agressée par des propos ou une dénomination par autrui qui n'en a aucune intention, c'est que cette personne a un problème d'interprétation , de compréhension
on est dans un monde un peu pourri certes mais faut pas voir le mal et l'agressivité partout
faut rester zen! :zen:

et faut aussi apprendre à passer au delà des paroles, ce qui compte c'est les actes
je pense qu'un "non voyant" ou "personne atteinte d'handicap" sera plus réceptive à ce qu'on fera pour lui plutôt que comment on doit l'appeler
 

Titesieste

Fait crier les carottes
Inscrit
12/3/15
Messages
2 671
Score de réaction
22
Site web
www.instagram.com
varg":3tyf2utt a dit:
si une personne se sent agressée par des propos ou une dénomination par autrui qui n'en a aucune intention, c'est que cette personne a un problème d'interprétation , de compréhension
Ben oui, bien sur :mur:
Si quelqu'un te dit qu'elle/il se sent insulté-e/blessé-e par des propos, la bonne réponse c'est de lui dire que c'est elle/lui qui comprends mal, ou qui prends tout de travers. Surtout pas de se remettre en question, ou simplement de s'excuser. Non surtout pas hein.
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Mitsuya":9vrxldxq a dit:
jess: je ne sais pas si tu disais ça pour moi? Mais j'ai bien rectifié "aveugle" par "personne NON-voyante".
Je disais ça pour préciser que tous les mal-voyants ne sont pas aveugles, qu'il y a différents "niveaux" de "mal-voyance" (je doute que ça soit le bon terme mais je sais pas mieux le formuler), le dernier niveau étant non-voyant. Sous-entendant par là que le terme aveugle est réducteur, et, pour rester dans le sujet des chiens guides, inapproprié puisque, en l'occurrence, les chiens guides peuvent être confier à des personnes mal-voyantes mais pas aveugles.


Pour ce qui est du hors-sujet, si vous souhaitez polémiquer sur le sens du mot "esclavage" et sur la notion d'esclavage moderne, ça n'est absolument pas un problème, mais dans ce cas nous scinderons ce sujet pour en créer un spécifique à cette thématique (ou nous le fusionnerons avec un autre qui en parle déjà car, je n'ai pas cherché, mais il me semble que c'est un débat qui a déjà eu lieu).
Dans tous les cas, pas de souci pour en parler, mais merci de respecter chaque point de vue, et de ne pas transformer une conversation en pugilat. ^^
Enfin, bon, tout ça pour dire : si vous continuez sur ce sujet, on en créera un nouveau.
 

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
bah moi je vais laisser les guides suprêmes de la tolérance dire ce qui est bien ou pas
:zen:
 

Tigresse

Moulin à graines
Inscrit
18/7/11
Messages
11 788
Score de réaction
43
Localité
Me cherchez pas ici, je suis ailleurs
Désolée Mitsuya, mais vu que les personnes sourdes préfèrent être considérées comme des personnes sourdes (plutôt que mal-entendantes, non-entendantes, ou que sais-je), j'en avais déduit qu'il en était de même pour les personnes non voyantes.
Après, c'est vrai que je ne connais aucune personne non voyante.
 

Lila59

Avale du tofu
Inscrit
15/11/15
Messages
560
Score de réaction
0
Je vais faire un hors sujet. J'ai un petit chien "handicapé", qui en fait l'ai surtout aux yeux des autres vu que c'est un handicap bien visible mais que lui le vit très bien.

Et bien, quand je promène mon chien dans la rue j'entends toutes sortes de choses, parfois choquantes et je me dis que si les gens disent ce genres de choses d'un petit chien si mignon qui vit sa vie alors qu'est-ce qu'ils doivent penser des humains dans cette situation. Ils se taisent devant un humain mais se lâchent devant un chien.
J'habite près d'un collège et d'un lycée et parfois les élèves font des bruits d'écoeurement ou de vomissement en disant "Oh ! je peux pas, je peux pas".

Quand je l'ai adopté, des personnes m'ont dit de retourner à la SPA pour en prendre un "normal". Ca m'a mise dans une colère !

Et si vous vous demandiez quel handicap a mon chien : il a tout simplement une patte en moins. Ce qui est drôle c'est que beaucoup de gens disent la même phrase quand ils s'en aperçoivent "Oh ! la chien il a plus de pattes". Et moi je réponds "Ah mais non, il en a encore 3".
 

varg

Broute de l'herbe
Inscrit
23/3/17
Messages
113
Score de réaction
0
nous avons recueilli un chat avec la queue atrophiée, en tire bouchon (quelquess troubles d'équilibre quand il saute, mais plus visuel qu'autre chose), et personne n'en voulait forcément...
maintenant il fait partie de la horde, on l'appelle queue de cochon, un amour

ce qui est bien avec eux, c'est que contrairement aux humains, ils ne se posent pas 1000 questions existentielles, ne cherchent pas midi à 14h, ils se contentent de vivre en harmonie avec ce qui les entoure

j'ai un très bon ami en fauteuil, il vit de cette manière, la seule chose qui compte pour lui, c'est d'être heureux et de s'amuser, c'est même le premier à faire des blagues sur son handicap tellement il est décomplexé
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 177
Score de réaction
10
Ha ha, les réflexions sur les chiens c'est super marrant des fois.

Mon ex-copine avait deux chiens "bâtards" sortis de la SPA, un beauceron/border (noir, avec une patte atrophiée) et un griffon/labrador (noir, avec une moustache blanche et la queue coupée). Lorsque des personnes les voyaient ensemble, on entendait souvent dire que le beauceron était la femelle et le griffon le "vieux" mâle (alors qu'ils avaient 3 ans tous les deux).
 
A

Anonymous

Guest
_Fabien_":3r9rffyb a dit:
De fait, il s'agit d'une forme exploitation dans la mesure ou son avis n'est pas demandé au chien.
Maintenant, sans m'être vraiment pencher sur le sujet, j'aurais tendance à penser qu'on peut considérer que le rapport entre l'homme et son chien peut être bénéfique pour les deux dans les conditions décrites par Kasui.

Même avis pour Nymphy, avec quelques réserves, dans la mesure ou j'ai des doutes sur le fait qu'un cheval soit heureux avec l'homme. Beaucoup plus que pour le chien ou même le dauphin.
Il faudrait peut -être arrêter les idioties ?
Vous savez parler et comprendre la langue des chiens ?

ou alors, puisqu'il existe des psychologues pour animaux, peut-être qu'eux nous dirons ce que pensent les chiens d'aveugles.

J'espère qu vous n'avez donc pas d'animaux de compagnie.
 
Haut