Mots et expressions que vous ne supportez plus

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
0
Localité
Limousin
Je sais pas si c'est de l'inspiration de ma part aujourd'hui ou au contraire, une dramatique décérébration, mais je vous propose un petit tour des expressions qui vous sortent par les yeux.

Je commence. Je ne supporte plus le mot bobo employé à tort et à travers qui ne veut plus rien dire (a-t-il jamais voulu dire qqc?), c'est le mot invention de la droite qui s'est construit un objet virtuel de détestation, poubelle.

Up to you.
 

Jezebel

Évéganéliste
Inscrit
12/5/10
Messages
7 201
Score de réaction
24
Localité
Un peu partout dans le monde
Ah ben dans la même veine, bourgoise, très employé dans les milieux militants (par contre bourgeois... :rolleyes: ) pour complètement décridibiliser les femmes de classe moyenne (et pas nécessairement bourgeoise, rien à voir).

Sinon, employer "ami-e" pour désigner petit-e ami-e, je trouve que ça n'a aucun sens.
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
0
Localité
Limousin
bourgoise ? Je connaissais pas, ou c'est une erreur pour bourgeoise ?
 

snoopyne

Massacre des légumes
Inscrit
20/7/09
Messages
2 264
Score de réaction
0
Localité
Picardie
Picatau":1megi7hp a dit:
je vous propose un petit tour des expressions qui vous sortent par les yeux.
"Végétarien"... "végétalien"... "végane"...

Vraiment, ce sont des mots bien trop utilisés sur ce forum !
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
0
Localité
Limousin
Ah ok, c'est une "insulte" adressée aux féministes occidentales, c'est ça ? Je crois l'avoir déjà lu en effet.
D'une certaine manière, ça se dit aussi pour les végétariens qui le sont évidemment parce qu'ils sont favorisés et que s'ils étaient en Ethiopie, ils cracheraient pas sur un steak, mais je sais pas vraiment si on dit bourgeois dans ce cas là. On dit quoi d'ailleurs ?
 

Fushichô

Consus
Inscrit
22/1/11
Messages
15 027
Score de réaction
3
Localité
Australie
Ah, le mot par excellence que je déteste : bien-pensant/bien-pensance. :beurk:
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
7
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Moral, moralité, ou pire immoral, immoralité. Qui êtes-vous pour juger que ce que je fais est moral ou non ? Selon quels critères ?

Sinon, quand on parle des "jeunes", des "femmes", etc. En gros, quand on fait des généralités autour d'une partie de la population ne présentant généralement qu'un seul point commun, l'âge et le sexe étant très courants.
 

Brigande

Massacre des légumes
Inscrit
4/2/11
Messages
1 628
Score de réaction
0
Localité
à proximité de Perpignan
Site web
shoobidoo.over-blog.com
Picatau":1m72vrjd a dit:
Je sais pas si c'est de l'inspiration de ma part aujourd'hui ou au contraire, une dramatique décérébration, mais je vous propose un petit tour des expressions qui vous sortent par les yeux.

Je commence. Je ne supporte plus le mot bobo employé à tort et à travers qui ne veut plus rien dire (a-t-il jamais voulu dire qqc?), c'est le mot invention de la droite qui s'est construit un objet virtuel de détestation, poubelle.

Up to you.
bobo est la contraction de bourgeois bohème. C'est devenu une insulte, comme gaucho ou gauchiste
 

akkana

Massacre des légumes
Inscrit
28/8/09
Messages
1 606
Score de réaction
2
Localité
Marseille
"Exécrable". Quand j'étais gamine, ma mère arrêtait pas de me dire que j'étais exécrable, déjà j'ai mis longtemps à savoir ce que ça voulait dire^^, et du coup j'ai eu ma dose^^. "Tu l'emporteras pas au paradis" aussi.
Et "politiquement correct", utilisé par tous les réacs et les fachos pour justifier leurs immondices.
 
A

Anonymous

Guest
"de tout temps" et autres "ça a toujours été comme ça", etc.
 

Usagi.Chan

Se gave de B12
Inscrit
8/4/11
Messages
4 094
Score de réaction
1
Localité
Hauts-de-Seine
jess":36384qka a dit:
Moral, moralité, ou pire immoral, immoralité. Qui êtes-vous pour juger que ce que je fais est moral ou non ? Selon quels critères ?
Qui sommes nous pour juger qu'il est immoral de manger des animaux ?
Qui sommes nous pour juger que violer est immoral ?
Qui sommes nous pour juger si la prostitution est morale ou non ?
Sur quels critères ?
 

jess

Se gave de B12
Inscrit
25/5/07
Messages
5 215
Score de réaction
17
Localité
Ganges / Montpellier
Usagi.Chan":3ly8oxp9 a dit:
jess":3ly8oxp9 a dit:
Moral, moralité, ou pire immoral, immoralité. Qui êtes-vous pour juger que ce que je fais est moral ou non ? Selon quels critères ?
Qui sommes nous pour juger qu'il est immoral de manger des animaux ?
Qui sommes nous pour juger que violer est immoral ?
Qui sommes nous pour juger si la prostitution est morale ou non ?
Sur quels critères ?
Ce n'est pas une question de morale mais de respect de l'autre.

Et puis, qui sommes-nous pour juger de la moralité ou non de l'avortement ? de l'euthanasie ? de l'homosexualité ? de la bisexualité ? du polyamour ? du libertinage ? de la transexualité ? etc.
Je ne dis pas que la notion de morale ne sert à rien, juste qu'elle sert plus souvent à se mêler de la vie des autres qu'à la respecter. Ne confonds pas tout.
 

Shaar-Lun

Broute de l'herbe
Inscrit
29/11/12
Messages
150
Score de réaction
0
Localité
St-Denis
J'en ai tellement que c'est dur de choisir^^'
beaucoup d'expressions me sortent par les yeux (au bas mot)
mais surtout :
"qui ne dit mot consent" (no comment.. :anger: )
"c'est la vie"
"y'a pire ailleurs"
je pense qu'à peu près toutes les expressions toutes faites m'agacent en fait, mais celles-là me sont vraiment insupportables.
 

wali

Broute de l'herbe
Inscrit
26/4/13
Messages
229
Score de réaction
0
Les petites vannes dans la vie de tous les jours incluant le mot blonde en réaction à une boulette ou une gaffe, genre « rho la la, la blooonnde ! » ou bien « mais dis donc, en fait t'es comme le kinder, brune à l'extérieur, blonde à l'intérieur ha ha ! » … c'est d'un nul... Ah et les remarques qui commencent par « si tu... » pour exprimer un jugement simplet du style « si tu n'avais rien à te reprocher, tu ne t'énerverais pas ou tu ne chercherais pas à te justifier ! », du même acabit que « qui ne dit mot, consent » je trouve...
Sinon, concernant la morale et ses dérivés, j'avoue que cette notion me dérange dans un contexte conventionnel, de moralité traditionnelle, les « bonnes » manières et toussa (bien, pas bien); D'un autre côté, je l'apprécie car à mon sens elle permet de mettre en valeur la connotation de justice ou d'éthique dans le cadre de la prise en compte des droits des animaux par exemple.
 

Usagi.Chan

Se gave de B12
Inscrit
8/4/11
Messages
4 094
Score de réaction
1
Localité
Hauts-de-Seine
jess":4zdydnxx a dit:
Ce n'est pas une question de morale mais de respect de l'autre.
Dans ce cas on pourrait se demander qui peut décréter qu'il est immoral de ne pas respecter l'autre. ;)

jess":4zdydnxx a dit:
Et puis, qui sommes-nous pour juger de la moralité ou non de l'avortement ? de l'euthanasie ? de l'homosexualité ? de la bisexualité ? du polyamour ? du libertinage ? de la transexualité ? etc.
Tes exemples n'invalident pas les miens puisque je n'ai pas dit qu'on pouvait juger de tout. Ton premier post semblait dire que personne ne peut juger de la moralité de n'importe quel acte d'autrui. J'apportais juste des contre-exemples.
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
0
Localité
Limousin
Une des premières règles communes me semble-t-il dans la plupart des sociétés humaines mais qui repose finalement sur un contrat tacite ou non, c'est "ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas qu'il te fasse ?
On peut s'interroger sur le fait qu'il s'agisse de morale ou non ?
A votre avis ?
 
Haut