Prix de la remarque ou du comportement raciste

  • Auteur de la discussion Anonymous
  • Date de début
A

Anonymous

Guest
J'ouvre un nouveau sujet "prix", il manquait !

Je décerne le premier prix à tout le discours de Dakar de Sarkozy !

Quelques extraits parce qu'il est quand même très long :

Sarkozy":340vp6l9 a dit:
J’aime l’Afrique, je respecte et j’aime les Africains.
[...]


Je veux, ce soir, m’adresser à tous les Africains qui sont si différents les uns des autres, qui n’ont pas la même langue, qui n’ont pas la même religion, qui n’ont pas les mêmes coutumes, qui n’ont pas la même culture, qui n’ont pas la même histoire et qui pourtant se reconnaissent les uns les autres comme des Africains. Là réside le premier mystère de l’Afrique.
Oui, je veux m’adresser à tous les habitants de ce continent meurtri, et, en particulier, aux jeunes, à vous qui vous êtes tant battus les uns contre les autres et souvent tant haïs, qui parfois vous combattez et vous haïssez encore mais qui pourtant vous reconnaissez comme frères, frères dans la souffrance, frères dans l’humiliation, frères dans la révolte, frères dans l’espérance, frères dans le sentiment que vous éprouvez d’une destinée commune, frères à travers cette foi mystérieuse qui vous rattache à la terre africaine, foi qui se transmet de génération en génération et que l’exil lui-même ne peut effacer.
[...]

Je ne suis pas venu, jeunes d’Afrique, pour m’apitoyer sur votre sort parce que votre sort est d’abord entre vos mains.

[...]


Jeunes d’Afrique, je ne suis pas venu vous parler de repentance. Je suis venu vous dire que je ressens la traite et l’esclavage comme des crimes envers l’humanité. Je suis venu vous dire que votre déchirure et votre souffrance sont les nôtres et sont donc les miennes.
Je suis venu vous proposer de regarder ensemble, Africains et Français, au-delà de cette déchirure et au-delà de cette souffrance.
[...]

L’Afrique a sa part de responsabilité dans son propre malheur.

[...]


Ils ont voulu convertir l’homme africain, ils ont voulu le façonner à leur image, ils ont cru qu’ils avaient tous les droits, ils ont cru qu’ils étaient tout puissants, plus puissants que les dieux de l’Afrique, plus puissants que l’âme africaine, plus puissants que les liens sacrés que les hommes avaient tissés patiemment pendant des millénaires avec le ciel et la terre d’Afrique, plus puissants que les mystères qui venaient du fond des âges.
[...]


Le colonisateur est venu, il a pris, il s’est servi, il a exploité, il a pillé des ressources, des richesses qui ne lui appartenaient pas. Il a dépouillé le colonisé de sa personnalité, de sa liberté, de sa terre, du fruit de son travail.
Il a pris mais je veux dire avec respect qu’il a aussi donné. Il a construit des ponts, des routes, des hôpitaux, des dispensaires, des écoles. Il a rendu féconde des terres vierges, il a donné sa peine, son travail, son savoir. Je veux le dire ici, tous les colons n’étaient pas des voleurs, tous les colons n’étaient pas des exploiteurs.
Il y avait parmi eux des hommes mauvais mais il y avait aussi des hommes de bonne volonté, des hommes qui croyaient remplir une mission civilisatrice, des hommes qui croyaient faire le bien. Ils se trompaient mais certains étaient sincères. Ils croyaient donner la liberté, ils créaient l’aliénation. Ils croyaient briser les chaînes de l’obscurantisme, de la superstition, de la servitude. Ils forgeaient des chaînes bien plus lourdes, ils imposaient une servitude plus pesante, car c’étaient les esprits, c’étaient les âmes qui étaient asservis. Ils croyaient donner l’amour sans voir qu’ils semaient la révolte et la haine.
La colonisation n’est pas responsable de toutes les difficultés actuelles de l’Afrique. Elle n’est pas responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux. Elle n’est pas responsable des génocides. Elle n’est pas responsable des dictateurs. Elle n’est pas responsable du fanatisme. Elle n’est pas responsable de la corruption, de la prévarication. Elle n’est pas responsable des gaspillages et de la pollution.
[...]


Je suis venu vous dire que l’homme moderne qui éprouve le besoin de se réconcilier avec la nature a beaucoup à apprendre de l’homme africain qui vit en symbiose avec la nature depuis des millénaires.
[...]


Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès.
Dans cet univers où la nature commande tout, l’homme échappe à l’angoisse de l’histoire qui tenaille l’homme moderne mais l’homme reste immobile au milieu d’un ordre immuable ou tout semble être écrit d’avance.
Jamais l’homme ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.
Le problème de l’Afrique et permettez à un ami de l’Afrique de le dire, il est là. Le défi de l’Afrique, c’est d’entrer davantage dans l’histoire. C’est de puiser en elle l’énergie, la force, l’envie, la volonté d’écouter et d’épouser sa propre histoire.
Le problème de l’Afrique, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or qu’elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé.
Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance.
[...]


Le défi de l’Afrique, c’est d’apprendre à se sentir l’héritière de tout ce qu’il y a d’universel dans toutes les civilisations humaines.
C’est de s’approprier les droits de l’homme, la démocratie, la liberté, l’égalité, la justice comme l’héritage commun de toutes les civilisations et de tous les hommes.
C’est de s’approprier la science et la technique modernes comme le produit de toute l’intelligence humaine.
[...]

La civilisation musulmane, la chrétienté, la colonisation, au-delà des crimes et des fautes qui furent commises en leur nom et qui ne sont pas excusables, ont ouvert les cœurs et les mentalités africaines à l’universel et à l’histoire.

Ne vous laissez pas, jeunes d’Afrique, voler votre avenir par ceux qui ne savent opposer à l’intolérance que l’intolérance, au racisme que le racisme.
[...]

L’Afrique a fait se ressouvenir à tous les peuples de la terre qu’ils avaient partagé la même enfance. L’Afrique en a réveillé les joies simples, les bonheurs éphémères et ce besoin, ce besoin auquel je crois moi-même tant, ce besoin de croire plutôt que de comprendre, ce besoin de ressentir plutôt que de raisonner, ce besoin d’être en harmonie plutôt que d’être en conquête.

[...]

Jeunesse africaine, vous voulez la démocratie, vous voulez la liberté, vous voulez la justice, vous voulez le Droit ? C’est à vous d’en décider. La France ne décidera pas à votre place. Mais si vous choisissez la démocratie, la liberté, la justice et le Droit, alors la France s’associera à vous pour les construire.

[...]


Jeunes d’Afrique, vous voulez le développement, vous voulez la croissance, vous voulez la hausse du niveau de vie.
Mais le voulez-vous vraiment ? Voulez-vous que cesse l’arbitraire, la corruption, la violence ? Voulez-vous que la propriété soit respectée, que l’argent soit investi au lieu d’être détourné ? Voulez-vous que l’État se remette à faire son métier, qu’il soit allégé des bureaucraties qui l’étouffent, qu’il soit libéré du parasitisme, du clientélisme, que son autorité soit restaurée, qu’il domine les féodalités, qu’il domine les corporatismes ? Voulez-vous que partout règne l’État de droit qui permet à chacun de savoir raisonnablement ce qu’il peut attendre des autres ?
Si vous le voulez, alors la France sera à vos côtés pour l’exiger, mais personne ne le voudra à votre place.
 
A

Anonymous

Guest
:facepalm: W T F ?!!
Cette logorrhée est inqualifiable ! Absolument ignoble ! Et encore, je n'ai pas pu lire jusqu'au bout !... :anger:
 
A

Anonymous

Guest
C'est clair. Et encore, même dans ce que j'ai coupé, il y a des trucs hallucinants. Tout le discours l'est, quoi.

Cher ancien président...
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
0
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
Tout le discours est gerbant, mais je retiens particulièrement :
La colonisation n’est pas responsable de toutes les difficultés actuelles de l’Afrique. Elle n’est pas responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux. Elle n’est pas responsable des génocides. Elle n’est pas responsable des dictateurs. Elle n’est pas responsable du fanatisme. Elle n’est pas responsable de la corruption, de la prévarication.
Je connais plutôt bien un des génocides, parce que j'ai lu pas mal de trucs sur le sujet. Et en lisant ce passage, j'ai envie d'enlever Sarkozy, l'enfermer dans une cave et le torturer moi-même. Tous les jours un petit peu. Et prolonger le plaisir aussi longtemps que possible, tant qu'il en restera des morceaux.

("Les africains se tuent entre eux."... D'après Patrick de Saint Exupéry, c'est ce qu'a dit Mitterrand quand il y avait un débat interne sur le fait d'aller intervenir ou pas pendant le génocide Rwandais. Quelque chose du genre : "Dans ces pays-là, c'est pas si grave. Ils se tuent entre eux tout le temps.". Finalement, la France est intervenue. Mais pour permettre subtilement à ses alliés génocidaires de fuir le pays, après que les rebelles aient pris le contrôle de la capitale et mis fin au génocide.
Sarkozy, lui, le dit tout fort, sans honte.)
 

yapuka

Fait crier les carottes
Inscrit
21/3/14
Messages
3 781
Score de réaction
1
Quand j'étais à l'IUFM, stagiaire instit, j'avais un collègue d'origine maghrébine qui faisait son stage dans une école assez loin dans un coin où le FN fait des scores de fous (remarquez que dans dans mon coin c'est déjà le cas :'( ) et un jour il a entendu un gamin dire à un autre gamin (CE2, environ 8 ans) : ah ? ton maître c'est le bougnoule ? :mmm:
 

Fushichô

Consus
Inscrit
22/1/11
Messages
15 027
Score de réaction
2
Localité
Australie
Ça me rappelle que quand j'étais gamin, j'aimais bien dire bougnoule, parce que ça mettait mon père en colère (oui, j'étais déjà taquin enfant). ^^ Maintenant, c'est moi que ça énerve et lui qui est raciste. T_T Enfin, il utilise pas le mot bougnoule, mais ses réflexions sur les Arabes reviennent au même...
 

lafourmi

Avale du tofu
Inscrit
18/6/13
Messages
624
Score de réaction
0
je viens d'entendre à la radio RTL, une dame qui pousse un coup de gueule:
"je suis contre le droit de vote aux etrangers car bcp ne parlent pas francais et ne savent ni lire ni ecrire, c'est quoi cette manipulation ?"

:facepalm: ah oué ? et quand tu feras un AVC dans ton cerveau pourri, tu seras bien contente d'avoir un interne marocain aux urgences pour te sauver la vie CO....ASSE
 

newmissmilly

Avale du tofu
Inscrit
3/11/10
Messages
527
Score de réaction
0
Localité
Lille
Pourquoi, faut savoir lire et écrire pour avoir le droit de vote ?
Parce que j'en connais des gens dont la famille est française depuis de nombreuses générations et qui ne savent ni lire ni écrire, et qui parlent essentiellement le patois boulonnais. Et pourtant, eux, personne ne leur renie le droit de vote.
 

Fushichô

Consus
Inscrit
22/1/11
Messages
15 027
Score de réaction
2
Localité
Australie
Pourtant, il faudrait au moins savoir lire pour avoir le droit de vote. Histoire de pouvoir lire les noms des candidats sur les bulletins de vote. ^^ Quoique, pour ce que ça change d'avoir le PS ou l'UMP à la tête du pays... On pourrait bien voter au pif que ça ferait pareil...
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 593
Score de réaction
85
Localité
Paris
C'est à ça que ça sert les couleurs et les logos.
 

Usagi.Chan

Se gave de B12
Inscrit
8/4/11
Messages
4 094
Score de réaction
1
Localité
Hauts-de-Seine
Ce matin j'avais un examen et l'un des professeurs concerné est asiatique et a un nom à consonance vietnamienne. Bon il se trouve que sa matière nous intéresse pas trop et que personne n'avait révisé. Du coup en discutant avant l'exam on se dit qu'on ne va pas répondre à cette partie et l'un de mes collègue de promo nous sort :
"Je vais lui citer tous les chimistes japonais que je connais (y'en a beaucoup) comme ça il sera content."

J'étais la seule à ne pas rire... :confus:
 

Watermelon

Se gave de B12
Modératrice Végéweb
Inscrit
14/6/12
Messages
4 593
Score de réaction
85
Localité
Paris
Bé vi, de toute façon ils se ressemblent tous ces gens là, hein. :facepalm:
 
A

Anonymous

Guest
Ma belle-soeur est d'origine vietnamienne et elle est prof de français, grec, latin, histoire-géo et philo. À un moment le directeur de son école faisait visiter l'école aux parents, il toque à la porte, ouvre, et dit aux parents : "et voici le cours de chinois...". Ma belle-soeur : "nan, c'est le cours de français ici...".

:rolleyes:
 

Fleur16

Broute de l'herbe
Inscrit
31/10/14
Messages
166
Score de réaction
0
Localité
Région parisienne
Grussie":1mudxo02 a dit:
Ma belle-soeur est d'origine vietnamienne et elle est prof de français, grec, latin, histoire-géo et philo. À un moment le directeur de son école faisait visiter l'école aux parents, il toque à la porte, ouvre, et dit aux parents : "et voici le cours de chinois...". Ma belle-soeur : "nan, c'est le cours de français ici...".

:rolleyes:
C'est possible ça ?! :genoux:

Bon sinon le discours de Dakar est effectivement tristements célèbres, un formateur a commencé une formation sur les royaumes africains par sa célèbre " l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire",
c'est faire preuve d'une telle inculture...
 
A

Anonymous

Guest
J'ai tendance à penser que l'islamophobie est le nouveau visage du racisme que touche les maghrébinEs (entre autres choses que j'ai la flemme de développer), donc...
 
A

Anonymous

Guest
Je dirais que oui, ainsi que l'antisémitisme...une personne racisée pour confirmer ou infirmer ?

edit : grillée par Emy_Spheres !
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
9
Je sais pas, moi ça me gêne, pour moi raciste renvoie à l'origine ethnique et pas religieuse ( je suis d'origine maghrébine et athée, je ne pense pas subir l'islamophobie, alors que le racisme pour le fait que je sois une "arabe" j'ai déjà pu y être confrontée ).
 
A

Anonymous

Guest
En même temps, pour beaucoup, maghrébinE = musulmanE. C'est pour ça que j'ai parlé de nouveau visage du racisme. Et comme le dit Grussie, l'antisémitisme est une forme de racisme alors que les juifs ne sont pas une ethnie.
 
Haut