VEGGIE PRIDE

Mylinia

Jeune bulbe
Inscrit
3/1/09
Messages
20
Score de réaction
0
Localité
Jouy aux Arches (57)
Site web
veglorraine.forumactif.com
Pimette, les manifestants n'ont jamais traité les passants d'assassins ! oO'

"Nous ne sommes pas tous pareils" : mais heureusement ! D'ailleurs c'est aussi pour ça que la veggie existe ! pour prouver aux passants que les vg viennent de tous horizons.
C'est pour ça que c'est important d'y participer.
 
A

Anonymous

Guest
+1 (X 1000 puissance 10) pour pimette.
Bon sérieux, je ne pense pas que la violence rende quelqu'un végétarien. Mon père, euh, ça sert à rien de lui dire, il ne va pas comprendre pourquoi c'est un assassin.

La souffrance animale n'atteint pas tout le monde. Il y a alors d'autres raisons, santé, environnement, religion,... qui là peuvent atteindre la personne. Donc le terme veggie pride n'est pas approprié si c'est pour la cause animale.

Les solutions sont, comme disait sylv1p
"Si le but c'est de donner envie, il y a d'autres moyens de faire passer le message et de montrer comment nous vivons en tant que veg : spectacles, films, conférences-débat, humour, livres, magazines, articles sur le net..."

Ou de faire goûter la cuisine végétarienne.
Mon père a été végétarien pendant trois semaines si je me souviens bien, car je lui préparais des plats proches d'être ou végétaliens. Mais bon ses petits plats préparés, pommes de terre lapin, ont finis par lui manquer...

Donc comme l'avait proposé pimette, Veggie Holiday serait le bon terme, non?
 

Mylinia

Jeune bulbe
Inscrit
3/1/09
Messages
20
Score de réaction
0
Localité
Jouy aux Arches (57)
Site web
veglorraine.forumactif.com
save-animals":cgfs06cu a dit:
+1 (X 1000 puissance 10) pour pimette.
Bon sérieux, je ne pense pas que la violence rende quelqu'un végétarien. Mon père, euh, ça sert à rien de lui dire, il ne va pas comprendre pourquoi c'est un assassin.
Mais aucun militant n'a été violent ! C'est au contraire les passants qui ont été violents ! Entre un mec qui nous a gueulé dessus en nous disant que Dieu nous avait proclamé supérieurs aux animaux et que nous avons donc le droit de les exploiter et celui qui a agressé physiquement une militante alors qu'elle n'avait rien fait de spécial, qui est violent ?

Il y a alors d'autres raisons, santé, environnement, religion,... qui là peuvent atteindre la personne.
Personne ne dit le contraire ! Il y a des stands sur tous ces thèmes mais justement la veggie pride c'est pour dénoncer la tuerie des animaux par les êtres humains pour le plaisir de leur chair.

"Si le but c'est de donner envie, il y a d'autres moyens de faire passer le message et de montrer comment nous vivons en tant que veg : spectacles, films, conférences-débat, humour, livres, magazines, articles sur le net..."
Mais tout cela existe déjà...

Ou de faire goûter la cuisine végétarienne.
Cela aussi ça existe, des picnics vg, des dégustations à des stands, etc...

Donc comme l'avait proposé pimette, Veggie Holiday serait le bon terme, non?
Le nom a-t-il autant d'importance que cela ? Ne serait-ce pas le regroupement de nombreux végé venant prouver qu'ils existent et qu'ils ont des choses à dire qui est important ?
 
A

Anonymous

Guest
Avant toute chose... Avez-vous jamais ete a une Gay Pride ? On chante, on danse, on rit, on fait la fete. Des familles (hetero aussi !) viennent avec leurs enfants. L'ambiance est conviviale, bonne enfant. On n'injurie personne. Et pourtant des "sales pedes" et autres "ma jolie, ca te dit une bonne q****", j'en ai entendu ! Ensuite, mais pourquoi diable certains veges se comparent-ils aux gays ? Je suis les deux, et j'ai franchement souri au titre du sujet "coming-out". Declarer mon vegetarisme n'a jamais ete un probleme. Peut-etre parce que je le declare seulement sans harceler quiconque. Les quelques discussions sur ce sujet furent toujours tres respectueuses, et juste quelques blagues pas mechantes. Alors que sur mon lesbianisme, j'ai entendu de bonnes horreurs, tournant generalement sur les mauvaises performances sexuelles de mes ex hommes et de reflexions machistes. La Gay Pride est pour presenter des gens que certains croient des monstres. Cette manifestation prouve qu'il n'en est rien. Comme le dit Ours Blanc, dans de nombreux pays des homos sont persecutes, ils peuvent meme en mourir. Personne n'a jamais emprisonne un vege... Des plaisanteries douteuses ? Ce n'est pas en agressant en retour qu'on va les cesser. Pour moi il y a une disproportion. Le nom "Veggie Pride" fait reference a quelque chose sans rapport. De plus cette manifestation ne rassemble que les vg pour cause animale et les agressifs. Des pancartes "viande = meurtre" ne font rien avancer. La provoc ca augmente l'audience chez Ardisson, pour changer les idees ca cree l'effet inverse.
 

Mylinia

Jeune bulbe
Inscrit
3/1/09
Messages
20
Score de réaction
0
Localité
Jouy aux Arches (57)
Site web
veglorraine.forumactif.com
Pride veut dire fierté donc je ne vois pas pourquoi il n'y aurait que la gay pride qui aurait le droit de l'utiliser...

En aucun cas les vg de la veggie pride ne se comparent aux homosexuels ! Je ne vois pas le rapport...

Mon propre père m'a traité de connasse en plein repas de noel parce que je suis devenue vg... Il m'a dit que je n'avais que des conneries comme çà à faire dans ma vie...

Alors oui le "coming out vg" n'est pas tjrs simple, oui on se prend parfois des remarques très méchantes, peut être pas toi mais d'autres et cela est aussi mon cas. Pourtant je suis loin d'être agressive avec les gens ! Je ne vois pas comment au sein de mon travail je pourrais être violente envers mes collèges !

Pourquoi pensez vous que tous les militants sont agressifs ?

Les militants qui viennent à la veggie pride ont des messages très variés sur leur pancartes, certains font meme de l'humour avec des dessins. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le meme panier...
 
A

Anonymous

Guest
Au passage, je crois que personne n'en a parlé, mais une manifestante s'est faite gifler sur la fin de la veggie par un passant car elle scandait et que l'oreille de ce monsieur n'a pas apprécié qu'on crie près d'elle !!

Et après on ose dire que les pridiens sont violents et agressifs !! mais comment dénoncer le massacre de millions d'animaux ??? oui c'est bien de faire un truc festif, mais pour faire quoi ?? faut bien que la veggie ait un but, si c'est pour danser dans la rue je reste chez moi !!!

Mais comme dit Jcette, que je rejoins et suivrais les yeux fermés car ce qu'il dit n'est que du bon sens, en attendant, des millions d'animaux meurent, alors continuons de fermer les yeux, ne pas dénoncer dans les rues ce qu'il se passe, continuons de nous faire prendre pour des terroristes, des violents ou des je-sais-pas-quoi car on dénonce le massacre des animaux, continuons de regarder les animaux mourir !!!!!

quel serait l'intéret de faire une veggie festive et de danser, juste pour montrer qu'on est en forme malgré que nous sommes végés et que le végé sait danser aussi ??? ah ah ah, je ne me déplacerai surement par pour cela, je montre tous les jours que je suis en forme, et meme plus que de raison, alors si c'est pas pour aider la cause animale, la veggie n'a pas de raison d'exister pour moi...

et le manifeste est clair : le but est de venir à la veggie quand on le fait pour les animaux, car c'est bien eux qui en patissent non ??
 
A

Anonymous

Guest
Bien qu'on ait déjà évoqué le sujet, je voudrais juste rajouter que lorsque j'étais omni, si j'avais croisé des vg me traitant de meurtrier au moment où j'étais dans un restau, je me demande quelle image je me serais faite des végétariens.
Beaucoup de gens sont encore mal informés (même si beaucoup d'autres s'en contrefoutent, je suis d'accord), et ce n'est pas en les invectivant qu'on fera avancer le débat, après si le but est de clamer haut et fort qu'on est fier d'être végétarien par éthique pour les animaux au lieu de chercher à rassembler d'autres personnes ouvertes d'esprit et prêtes à l'écoute, OK c'est sûr, vous faites bien passer le message :rolleyes:
Moi même, je suis végétalien pour les animaux en priorité, et si je ne le suis pas devenu plus tôt, c'est par manque d'information, les lobbyes manipulent tellement bien les foules....

natachaton":pybcang5 a dit:
si on aime la viande au début c'est un sacrifice, on se sent mieux moralement mais la transition n'est pas toujours facile à faire. Pour moi ne plus manger de viande était devenu un devoir, une contrainte, c'est tout un apprentissage de transformer ça en quelque chose d'agréable.
Soit, pour ceux qui l'aiment, la transition est peut être ardue, mais je ne crois pas à mon sens qu'on puisse parler de sacrifice, les convictions l'emportent sur toute autre considération, à moins qu'il y ait un véritable manque du point de vue physiologique (çà peut exister ?)
J'aimais la charcuterie, le fromage, j'ai tout stoppé du jour au lendemain, et la richesse de cette nouvelle cuisine m'a très vite fait oublié le reste....ajouté à la joie d'être en accord total avec soi même comme tu le dis, bref pas besoin d'apprentissage, je suis passé à autre chose, une nouvelle vie !
 
A

Anonymous

Guest
Les banderoles de la veggie étaient centrées sur l'information, personne n'a agressé les passants !!!!!!!!!

Les "assassins" sont sortis devant chez mac do, les magasins de fourrure et tanneurs, mais en aucun cas les gens de la manif ne se sont mis à prendre les passants pour cible !! il y a eu quelques discussions aussi pendant la manif, mais hormis scander les magasins, personne n'a insulté de passant.

Et en ce qui concerne l'information, les stands étaient là pour pouvoir discuter avec les gens qui voulaient avoir plus d'information...
 
A

Anonymous

Guest
Ssica":3ltk3d55 a dit:
Les banderoles de la veggie étaient centrées sur l'information, personne n'a agressé les passants !!!!!!!!!

Les "assassins" sont sortis devant chez mac do, les magasins de fourrure et tanneurs, mais en aucun cas les gens de la manif ne se sont mis à prendre les passants pour cible !! il y a eu quelques discussions aussi pendant la manif, mais hormis scander les magasins, personne n'a insulté de passant.

Et en ce qui concerne l'information, les stands étaient là pour pouvoir discuter avec les gens qui voulaient avoir plus d'information...
J'en suis ravi, je dis juste que les consommateurs du Mac Do pourraient prendre çà pour eux, comme ceux du KFC l'année dernière (où plein d'enfants vont...), et on peut se poser la question de savoir si les culpabiliser est LA bonne méthode...pour la fourrure, c'est autre chose !
Ceci dit, je suis bien conscient que l'agressivité à la base, elle est quasi systématiquement du côté des carnivores, si moi même je ne la ressens pas au quotidien (ce serait plutôt le contraire, j'ai affaire à du respect pour mes convictions), je vois bien qu'en vous lisant, c'est plus difficile pour d'autres !
 

Jcette

Broute de l'herbe
Inscrit
12/12/08
Messages
216
Score de réaction
0
Localité
Ecolieu Végane "La Belle Verte"
Site web
belle-verte.over-blog.com
Voici d'autres albums photos :)

http://viewmorepics.myspace.com/index.c ... Id=1322059

http://darcora.myphotoalbum.com/view_al ... rentItem=1

http://isa69.myphotoalbum.com/view_albu ... rentItem=1

http://www.monalbum.fr/Album=IRZI7XHB

http://animaux-et-loisirs-creatifs.over ... 34093.html

http://vegpride2009gallerie.blogspot.com/


save-animals : je t'invite, par exemple, à faire voir Earthlings d'une traite à ton père (avec le vrai DVD sur la TV grand format).
S'ils n'arrivait pas à le voir en entier : c'est que voir la réalité lui poserait problème.
Comme disait une maman végétarienne dans un happening de la Veggie Pride (Cf. vidéo : si vous ne pouvez pas expliquer sans mentir à votre enfants d'où viens son repas c'est qu'il y a un problème ! A l'issu du visionage d'Earthlings (et du temps de prise de conscience nécessaire), il devrait envisager rapidement de devenir végé (sauf si sa philosophie de vie est/reste "je ne vis qu'une fois donc j'en profite au maximum quoi que cela implique" ou qu'il compte rester résolument spéciste).

Pour un végé pour l'écologie : s'il y avait des animaux "écologique" il mangerait de la viande.
Pour un végé pour sa santé : on découvrirait un animal dans la chair morte serait tout bénéf' pour la santé qu'il le mangerai sans modération.

Dans les 2 cas ce sont des attitudes égoïstes : végé pour SA planète et SA santé.
Il ne devrait d'ailleurs avoir aucun problème pour aller tuer de sa main un des lapins qu'élève leur grand-mère dans son jardin pour ensuite le dépecer, l'éviscérer et le manger par exemple. Ce n'est pas un petit lapin qui aura un impact sur l'écologie ou leur santé n'est-ce pas ?
Être végé pour autre chose que pour les animaux n'est absolument pas crédible si l'on raisonne bien.

Non, l'unique et la seule vraie raison d'être végéta*ien (c'est à dire de ne plus JAMAIS manger d'animaux ou/et produits dérivés) c'est que notre conscience nous dit que les animaux non humains sont aussi des êtres sentients qui n'ont pas à être tué pour passer juste quelques secondes dans notre bouche.
 

IV

Élève des carottes
Inscrit
7/3/08
Messages
1 456
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
insolente0veggie.over-blog.com
Jcette":t0xaj5sb a dit:
Être végé pour autre chose que pour les animaux n'est absolument pas crédible si l'on raisonne bien.
Oué, mais il faut surtout pas le dire, car végétarisme=écologie, c'est le meilleur argument qu'on ait à l'heure actuelle, parce que les gens s'en foutent de la souffrance des animaux, mais moins de l'avenir de leurs enfants sur terre...

Donc à mon humble avis, dénigrer l'argument écologique, c'est agir contre la cause.
 

Araïs

Mange de la salade
Inscrit
24/11/08
Messages
343
Score de réaction
0
IV":fsxcj0oy a dit:
Jcette":fsxcj0oy a dit:
Être végé pour autre chose que pour les animaux n'est absolument pas crédible si l'on raisonne bien.
Oué, mais il faut surtout pas le dire, car végétarisme=écologie, c'est le meilleur argument qu'on ait à l'heure actuelle, parce que les gens s'en foutent de la souffrance des animaux, mais moins de l'avenir de leurs enfants sur terre...

Donc à mon humble avis, dénigrer l'argument écologique, c'est agir contre la cause.
Et puis il faut parler de tout les arguments, perso c'est l'argument écologique qui m'a fait passer à l'acte, dans ma tête j'étais prête à assumer (ou du moins je le pensais) la mort de quelques animaux pour mon alimentation si ca ne rentrait pas dans le "système", et c'est seulement après quelques semaines que je me suis rendue compte que c'était un non sens, et que si je vivais si bien sans être responsable de souffrance, je ne vois pas pourquoi il faudrait que je fasse des exceptions :)

On raisonne pas tous pareil, on a pas les mêmes déclics, on est tous différents quoi ;) !!!
 

Kahte

Moulin à graines
Inscrit
11/10/08
Messages
12 606
Score de réaction
18
Localité
cachée sous ma couette !
Je suis désolée mais on peut l'être pour d'autre raison, mes grands parents le sont devenus contre la violence (l'après guerre, la découverte de ce qui se passait dans les camps), ils ne l'étaient pour les animaux du tout. Ils ont agit par utopie au départ (et je sais de quoi je parle). Mes parents eux ont suivis le mouvement, mais toujours pas pour les animaux (ma maman un poil tout de même, elle est incapable de voir de la douleur). Et moi, personnellement, c'est entre l'habitude, le fait que pour moi les humains sont des animaux (stricto sensu, et que je suis pas cannibale donc je ne mange pas les autres animaux CQFD.) Oui on peut avoir différente raisons de devenir Végétarien, ça ne fait pas de ceci des Végétariens de secondes zones (je crois que les miens ont prouvés qu'on pouvait vivre végé et avoir des enfants ET des convictions).

Vive la différence, c'est ce qui fait avancer le monde !
 
A

Anonymous

Guest
"jcette"":1bojutex a dit:
Pour un végé pour l'écologie : s'il y avait des animaux "écologique" il mangerait de la viande.
Pour un végé pour sa santé : on découvrirait un animal dans la chair morte serait tout bénéf' pour la santé qu'il le mangerai sans modération.
Pour un végé pour les animaux : on découvrirait un monde ou les animaux ne souffrent pas, qu'il irait quand même manifester à la veggie pride.
Comme quoi, si on raisonne un peu :rolleyes:, être végé n'est pas crédible du tout! :)
 

natachaton

Avale du tofu
Inscrit
17/10/07
Messages
557
Score de réaction
0
Localité
choisy le roi ( île-de-france)
ours-blanc-":3vyyg1oq a dit:
Bien sûr on tolère le végétarisme inoffensif, celui qui prétend n'être qu'un choix personnel et invoque l'alibi d'une répugnance anodine, de la santé, de l'environnement ou d'un noble ascétisme. Mais malheur à nous si nous contestons ouvertement l'ordre barbare !
J'en conclus qu'il y a un végétarisme inoffensif et un végétarisme offensif. Se faire passer pour une minorité persécutée alors qu'on est ouvertement en guerre contre la majorité, c'est gonflé!

Je crois plutôt que le végétarisme "inoffensif" à la pimette est bien plus subversif qu'une hâche de guerre qui se fait passer pour une blanche colombe.
Le végétarien inoffensif qui est décrit dans le texte c'est le végé qui ne le dit pas, qui trie en silence les lardons dans son assiette et qui JAMAIS Ô GRAND JAMAIS ne dit pourquoi il ne mange pas d'animaux et le traitement réservés à ceux ci dans l'ombre. Je pense que ce n'est pas le cas de la plupart d'entre nous ici, on doit être une immense majorité de vg "offensifs", de vg gêneurs qui décrivent à table (pendant que les autres mangent!!!) ce qui se passe dans les coulisses. Pimette la blanche colombe y comprit :whistle: (elle me contredira si elle pense qu'elle est du genre à se taire...)

save-animals":3vyyg1oq a dit:
La souffrance animale n'atteint pas tout le monde. Il y a alors d'autres raisons, santé, environnement, religion,... qui là peuvent atteindre la personne.
la souffrance animale touche la plupart des gens sinon ils ne se braqueraient pas quand on évoque les conditions d'élevage et d'abattage, ils ne veulent pas savoir parce qu'il ne veulent pas se retrouver face à leur conscience qui sait, elle, la conduite à tenir, celle qui va à l'encontre de leur confort.

Herve":3vyyg1oq a dit:
natachaton":3vyyg1oq a dit:
si on aime la viande au début c'est un sacrifice, on se sent mieux moralement mais la transition n'est pas toujours facile à faire. Pour moi ne plus manger de viande était devenu un devoir, une contrainte, c'est tout un apprentissage de transformer ça en quelque chose d'agréable.
Soit, pour ceux qui l'aiment, la transition est peut être ardue, mais je ne crois pas à mon sens qu'on puisse parler de sacrifice, les convictions l'emportent sur toute autre considération, à moins qu'il y ait un véritable manque du point de vue physiologique (çà peut exister ?)
J'aimais la charcuterie, le fromage, j'ai tout stoppé du jour au lendemain, et la richesse de cette nouvelle cuisine m'a très vite fait oublié le reste....ajouté à la joie d'être en accord total avec soi même comme tu le dis, bref pas besoin d'apprentissage, je suis passé à autre chose, une nouvelle vie !
J'aimais la viande à en manger deux fois par jour (3 dans ma periode petit déjeuner oeuf/bacon) je l'aimais sous toutes ces forme, j'aimais le poulet, le boeuf, le porc, le mouton, etc avec toutes les cuissons possibles et souvent sans assaisonnement qui tue le goût donc oui je confirme que pour moi comme pour le père de save animal ("Mon père a été végétarien pendant trois semaines si je me souviens bien, car je lui préparais des plats proches d'être ou végétaliens. Mais bon ses petits plats préparés, pommes de terre lapin, ont finis par lui manquer...") enlever cet aliment que j'aimais de mon alimentation a été un sacrifice et a laissé dans un premier temps un "vide" culinaire (ex: la quiche lorraine sans lardon c'est degueux), comme tu le dis c'est un apprentissage et devoir se reconstruire "une nouvelle vie" en partant de rien n'est pas quelque chose d'agréable bien souvent. Bien-sûr qu'on s'entende bien le mot sacrifice en parlant du fait de ne pas manger de viande est ridicule en comparaison de ce que subissent les animaux mais d'un point de vue de gastronome égocentrique c'est une réalité.

IV":3vyyg1oq a dit:
Jcette":3vyyg1oq a dit:
Être végé pour autre chose que pour les animaux n'est absolument pas crédible si l'on raisonne bien.
Oué, mais il faut surtout pas le dire, car végétarisme=écologie, c'est le meilleur argument qu'on ait à l'heure actuelle, parce que les gens s'en foutent de la souffrance des animaux, mais moins de l'avenir de leurs enfants sur terre...
Je ne dénigre jamais les vg-écolo parce qu'ils sont vg et écolo donc il appartiennent à deux de mes catégories "amis" mais je suis d'accord avec Jcette être vg n'est pas nécessaire pour être écolo, il suffit de manger moins de viande donc c'est une non sens, et le problème c'est que sortir des faux-arguments dessert plus la cause sur le long terme, car il suffit qu'un mec souligne ce fait pour que toute votre argumentation (même les trucs valables) se casse la gueule.

Kahte":3vyyg1oq a dit:
Je suis désolée mais on peut l'être pour d'autre raison, mes grands parents le sont devenus contre la violence (l'après guerre, la découverte de ce qui se passait dans les camps), ils ne l'étaient pour les animaux du tout.
contre quelle violence si ce n'est celle faite aux animaux?

ours-blanc-":3vyyg1oq a dit:
"jcette"":3vyyg1oq a dit:
Pour un végé pour l'écologie : s'il y avait des animaux "écologique" il mangerait de la viande.
Pour un végé pour sa santé : on découvrirait un animal dans la chair morte serait tout bénéf' pour la santé qu'il le mangerai sans modération.
Pour un végé pour les animaux : on découvrirait un monde ou les animaux ne souffrent pas, qu'il irait quand même manifester à la veggie pride.
Comme quoi, si on raisonne un peu :rolleyes:, être végé n'est pas crédible du tout! :)
Parce que pour les vg pour les animaux au bout d'un moment tu dépasses le stade de la souffrance et tu abordes le thème de la condition animale, pourquoi asservir un être et lui ôter la vie si ça n'est pas nécessaire. En partant de ce genre d'hypothèse, je peux te dire que si les steak poussaient dans les arbres j'en mangerais (c'est d'ailleurs un peu ce qui se passe avec les bons simili-carnés)

nanako":3vyyg1oq a dit:
Avant toute chose... Avez-vous jamais ete a une Gay Pride ? On chante, on danse, on rit, on fait la fete. Des familles (hetero aussi !) viennent avec leurs enfants. L'ambiance est conviviale, bonne enfant. On n'injurie personne.
Oui en même temps les gay par la gay pride cherchent juste à affirmer leur homosexualité à l'opinion publique, ils n'en veulent pas aux hétéros de l'être contrairement à un vg pour les animaux qui ne veut pas seulement qu'on lui reconnaisse le droit d'exister mais aussi que les autres arrêtent de manger des animaux, tout aussi "respectueux" qu'il soit (je ne sais plus qui avait dit sur le forum "je ne respecte pas le fait de manger de la viande, je le tolère par la force des choses")

Sinon, certains n'aiment pas le parallèle entre la gaypride et la veggiepride et bien je les comprend car il n'y en a aucun, c'est eux qui l'ont fait juste parce qu'il y a le mot "pride" dedans. Comme ça a été dit pride veut dire fierté, et bien je suis désolée mais je trouve qu'il y a plus de fierté à être vg étant donné que c'est un choix, contrairement à l'homosexualité (on peut être fier d'avoir le courage de s'affirmer comme homosexuel mais pas de "l'être" puisque ça c'est personnel). La veggie pride c'est affirmer sa fierté d'avoir fait un choix de vie éthique, il y a de quoi être fier contrairement à tous ceux qui choisissent la politique de l'autruche et qui voudraient pouvoir manger tranquillement leur mac do sans que des manifestant viennent leur rappeler qu'ils mangent un cadavre issus de la souffrance, mais c'est aussi "bousculer" les gens dans leurs habitudes en soulignant que si certains ont fait ce choix c'est qu'il y a une réalité et un véritable crime qui se trouve être leur quotidien. La veggie-pride pour moi c'est plus défendre les animaux que les végétariens, c'est là qu'il y a peut-être un quiproquo.
 
A

Anonymous

Guest
Jcette":3jp6epd1 a dit:
Pour un vege pour l'ecologie (...) vege pour SA planete
Je savais bien que nous ne vivions pas sur la meme planete... Par contre si tu me permets, je vais continuer a faire que l'effet de serre diminue et que les arrieres-arrieres petits-enfants des autres sachent ce qu'est un saumon. Trop egoiste comme fille !
 

Cépafo

Évéganéliste
Dictateur repenti mais toujours psychotique
Inscrit
2/9/08
Messages
8 186
Score de réaction
0
Localité
Toulouse
Site web
www.happycow.net
Je vais encore remettre de l'huile sur le feu, mais tan pis. La Veggie Pride telle qu'elle est n'est pas unificatrice, c'est une manifestation POUR le droit des animaux, ou plutôt CONTRE l'exploitation des animaux. C'est une lutte. Tout le monde ne la partage pas ou ne la partage pas de la même façon. Par conséquent, il faut accepter qu'elle ne soit pas suivie par tous les végé, qu'elle ne fasse pas l'unanimité, qu'elle divise, d'autant que si on ne se dit pas vegan, on peut y être très mal vu...

Et combien d'animaux sont tués lors de cette manifestation ?? Je laisse le soin aux Vegans cohérents (puissent-ils exister vivants...) de me les justifier... Pour quel résultat ? Un changement massif de la société ? Des firmes pharmaceutiques qui se disent : "mince alors, le peuple est dans la rue parce que nous testons nos médicaments sur les animaux, il faut changer sinon nous ne survivrons pas à cette émeute !" ?... Ou bien une plus mauvaise image des végétariens dans leur ensemble, une marginalisation accrue ? Bref un recul du respect des animaux ?...

Je ne nie pas l'intérêt de s'exprimer même fortement -aux grands mots les grands remèdes-, mais ne confondez pas tout, et arrêtez de donner des leçons à tout bout de champ sous prétexte que vous pensez faire plus pour les animaux que les autres. Oui je donne une leçon là, et j'assume :)

A bon entendeur salut...
 

natachaton

Avale du tofu
Inscrit
17/10/07
Messages
557
Score de réaction
0
Localité
choisy le roi ( île-de-france)
Oui c'est une manif revendicatrice, je ne vois pas l'intérêt d'aller parader des fleurs dans les cheveux pour prouver aux gens qu'on est en bonne santé. Si tu fais bien attention dans les moults discussions qu'on peut avoir à table avec des omnis, il y a toujours un moment où ils essayent de nous mettre en position de justifier notre santé et notre alimentation là ils sont loquaces et "savent" plein de choses, mais quand on commence à parler des animaux... on change de sujet.
La diplomatie ça va un temps, un petit coup de pied au *** de temps en temps ça fait pas de mal. Les deux positions sont nécessaires et se complètent, je n'ai jamais dit qu'il fallait systématiquement agresser les gens mais les dorloter et les laisser se voiler la face ne fait pas non plus avancer la cause.
 
A

Anonymous

Guest
Cépafo":355cbysx a dit:
Je vais encore remettre de l'huile sur le feu, mais tan pis. La Veggie Pride telle qu'elle est n'est pas unificatrice, c'est une manifestation POUR le droit des animaux, ou plutôt CONTRE l'exploitation des animaux. C'est une lutte. Tout le monde ne la partage pas ou ne la partage pas de la même façon. Par conséquent, il faut accepter qu'elle ne soit pas suivie par tous les végé, qu'elle ne fasse pas l'unanimité, qu'elle divise, d'autant que si on ne se dit pas vegan, on peut y être très mal vu...

Et combien d'animaux sont tués lors de cette manifestation ?? Je laisse le soin aux Vegans cohérents (puissent-ils exister vivants...) de me les justifier... Pour quel résultat ? Un changement massif de la société ? Des firmes pharmaceutiques qui se disent : "mince alors, le peuple est dans la rue parce que nous testons nos médicaments sur les animaux, il faut changer sinon nous ne survivrons pas à cette émeute !" ?... Ou bien une plus mauvaise image des végétariens dans leur ensemble, une marginalisation accrue ? Bref un recul du respect des animaux ?...

Je ne nie pas l'intérêt de s'exprimer même fortement -aux grands mots les grands remèdes-, mais ne confondez pas tout, et arrêtez de donner des leçons à tout bout de champ sous prétexte que vous pensez faire plus pour les animaux que les autres. Oui je donne une leçon là, et j'assume :)

A bon entendeur salut...
Et bien restons assis et continuons de regarder les animaux se faire massacrer pour que les gens n'aient qu'une bonne et belle petite image des végés sous toutes leurs formes, qu'ils ne nous entendent surtout pas crier, continuons de leur plaire sans jamais les froisser !!! Ne nous mettons pas en marge, ayons peur de nous affirmer pour nos idées, pour plaire à la majorité de la population sans jamais les offusquer pour leur montrer la vérité...
 

Kahte

Moulin à graines
Inscrit
11/10/08
Messages
12 606
Score de réaction
18
Localité
cachée sous ma couette !
Ce que j'adore c'est quand on ne veut pas entendre : Justement mes grand parents n'ont pas eu de combat pour les animaux (je ne dis pas qu'ils étaient des bourreaux) mais leurs végétarisme n'était en rien pour LES ANIMAUX. C'était plus : Tuer pour ne pas tuer. (Si les humains avaient bouffer de l'humain ça aurait été pareil !)

Le Végétarisme n'est pas restrictif, la veggie Pride tel quel est pour l'instant est une "Don't Kill animal Pride", c'est compréhensible, louable, mais il faut comprendre que de nombreux végé°ien n'ai pas envie, la force, le courage, la rage, etc de manifester pour ça.

Après si une réelle Veggie pride existe (c'est à dire je suis fière d'être végé) là de nombreux végétarien autres sortiront peut être de leurs placards.

Je crois que les accrochages Végétarien/ Végétalien viennent de cette différence, on peut ne pas manger d'être vivant, sans pour autant être revendicatif, sans avoir envie de politiser le débat, sans avoir envie d'être radical, ou même juste pas envie de débattre. Comme si tout les matins je devais me lever pour manifester "Oui je suis fière de faire 1m80 et vous vous êtes petits ...." (arg d'une ça serait faux, et de deux franchement ...)

Je retourne m'occuper du chat chez qui j'habite, il manifeste pour que je m'occupe de lui ! Proud to be a matou !!! :ccla
 
Haut