Les bouchers-charcutiers demandent à être protégés face à « la violence » végane

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Dans une lettre datée du 22 juin dernier, la Confédération française de la boucherie, boucherie-charcuterie, traiteurs (CFBCT) a déploré la multiplication des «violences» et «intimidations» subies par ses membres, et demandé la protection de la police.
Comme d'habitude, l'industrie de la viande cherche de l'aide chez les politicien-ne-s. Peu être que c'est même bon signe : cela montre que le mouvement végane est en train de devenir puissant et que la filière de l'élevage a peur de s'effondrer.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... vegans.php
 

Xav

Massacre des légumes
Inscrit
15/7/12
Messages
1 723
Score de réaction
18
Localité
Paris
Les bouchers se plaignent de la violence végane... La paille et la poutre.
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
Des petits crétins vandales essaient d'intimider ou de soulager leur colère en cassant des carreaux. Ca ne va pas plus loin, ce sont des idiots qui mangeaient eux aussi il y a de cela quelques années des produits animaux et qui n'ont aucune prise sur le réel et les façons d'amener à un changement de conscience généralisé qui est nécessaire pour changer la condition des animaux.

Il y a plus de 99% de la population qui se nourri de produits animaux et qui trouve ça normal, en quoi est-ce que ces actions vont participer à un changement?

C'est affligeant. Que ce soit pour les animaux, pour le mouvement végane, pour les gens véganes... tout le monde y perd avec ces attitudes de débile et honte à tous les végés ou véganes qui minimisent ou justifient ces actions.

Décidément plus il y a de véganes, moins je veux en être un.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 219
Score de réaction
18
Localité
Marseille
Plantte":oui3rmjk a dit:
attitudes de débile et honte à tous les végés ou véganes qui minimisent ou justifient ces actions
Bah j'imagine que honte sur moi alors et que je dois être un débile ou un crétin.

Je dis pas que je soutiens forcément le cassage de vitrine, notamment de petits commerces, mais en même temps j'ai pas l'impression d'être un expert en militantisme et en moyens de causer des changement sociaux au point d'avoir envie de condamner tout mode d'action autre que ceux que je pratique à un moment donné.

En particulier, y'a quand même dans le passé tout un tas de mouvements dont les opposants disaient que leur violence les discréditait et qui ont finalement gagné, qu'on considère aujourd'hui comme totalement légitimes, voire on tient pour acquis les résultats de leurs luttes. Quand le fond dérange, les réacs trouvent toujours que la forme ne va pas. À l'inverse, il y aussi il faut bien le reconnaître dans différent mouvements, y compris dans les mouvements progressistes, des gens qui cherchent un prétexte à être violents en se disant qu'il sont du « bon » côté.

Perso je suis pas capable de déterminer avec trois bribes d'infos dans un journal dans lequel de ces deux cas (ou de plein d'autres possibles) on est pour les vitrines en question. Et certainement pas assez pour me permettre de traiter des gens de débiles et de crétins.

Après, je minimise sans doute, mais je trouve quand même bien exagéré de parler de terrorisme pour deux vitrines avec des traces d'impacts, et surtout tristement, très tristement ironique d'être choqué par « tant de violence » s'agissant de faux sang sur la vitrine d'une boutique à l'intérieur de laquelle il y en a du vrai, de sang, et tous les jours.
 

cabou

Mange de la salade
Inscrit
20/12/13
Messages
331
Score de réaction
3
Plantte":3s85q2b6 a dit:
Des petits crétins vandales essaient d'intimider ou de soulager leur colère en cassant des carreaux. Ca ne va pas plus loin, ce sont des idiots qui mangeaient eux aussi il y a de cela quelques années des produits animaux et qui n'ont aucune prise sur le réel et les façons d'amener à un changement de conscience généralisé qui est nécessaire pour changer la condition des animaux.

Il y a plus de 99% de la population qui se nourri de produits animaux et qui trouve ça normal, en quoi est-ce que ces actions vont participer à un changement?

C'est affligeant. Que ce soit pour les animaux, pour le mouvement végane, pour les gens véganes... tout le monde y perd avec ces attitudes de débile et honte à tous les végés ou véganes qui minimisent ou justifient ces actions.

Décidément plus il y a de véganes, moins je veux en être un.
pas vraiment d'accord...
grâce à ces "actions" on parle de véganisme dans tous les médias alors qu'avant on était superbement ignorés !
ces "petits cons" (qui pour moi n'en sont pas) peuvent créer des déclics voire des vocations...
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
J'hallucine. Enfin ça ne devrait m'étonner qu'à moitié.

Numa":2pjfd60r a dit:
En particulier, y'a quand même dans le passé tout un tas de mouvements dont les opposants disaient que leur violence les discréditait et qui ont finalement gagné, qu'on considère aujourd'hui comme totalement légitimes, voire on tient pour acquis les résultats de leurs luttes.
Pourrais-tu être beaucoup plus spécifique?

Après, je minimise sans doute, mais je trouve quand même bien exagéré de parler de terrorisme pour deux vitrines avec des traces d'impacts, et surtout tristement, très tristement ironique d'être choqué par « tant de violence » s'agissant de faux sang sur la vitrine d'une boutique à l'intérieur de laquelle il y en a du vrai, de sang, et tous les jours.
YANYA : You Are Not Your Audience

Peu importe si tu trouves qu'il est ironique d'être choqué par la dégradation d'une vitrine face aux violences que subissent des animaux. L'objectif qui devrait être le nôtre : amener un changement très profond de la société sur notre relation avec les animaux pour éviter qu'ils se retrouvent par milliards victimes d'élevage et de pêche. Amener ce changement en cassant les vitrines des magasins, en les saccageant, en les peinturlurant de faux sang... c'est d'une immaturité déconcertante. Si "dire la vérité" à des gens suffisait à les convaincre de devenir végé ça ferait longtemps qu'on serait un peu plus de 1% de convaincus dans nos sociétés.


pas vraiment d'accord...
grâce à ces "actions" on parle de véganisme dans tous les médias alors qu'avant on était superbement ignorés !
ces "petits cons" (qui pour moi n'en sont pas) peuvent créer des déclics voire des vocations...
Oui, c'est fou comment les gens se sont soudain intéressés à l'islam depuis que des terroristes musulmans ont tués des gens, ils ont tant fait pour faire parler d'islam! Les musulmans sont tous ravis! D'ailleurs il y a plein de cathos et d'athés qui se sont convertis à l'islam parce qu'ils s'y sont intéressés grâce à ces attentats. Merci Daesh.

Dans cette optique ce que je te propose c'est de tuer les bouchers : on parlera de nous.
Non, en fait on pourrait tuer les enfants des bouchers : on parlera encore plus de nous.
Non, en fait on pourrait faire exploser des écoles agronomes...

Je sens déjà la réponse : oui mais casser une vitrine c'est pas la même chose que tuer une personne. Ah? Et qui va poser les limites? Ce serait pas à nous, tous ensemble, de trouver des terrains d'entente?
Pourquoi est-ce que des bouchers ne commenceraient pas à casser des devantures de magasins véganes eux aussi?
Hé, mais en fait un texte qui encadre nos actions c'est peut-être pas si mal, on pourrait appeler ça...la loi et essayer de s'y tenir pour éviter que tout le monde saccage les trucs avec lesquels il est en désaccord...

Avec un peu de civilité et de citoyenneté tu verras que tu peux arriver à convaincre beaucoup plus de personnes, ne serait-ce que dans ton entourage par commencer, plutôt que des les traiter de nazis et de leur balancer du faux sang à la gueule... essaye et tu verras.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 219
Score de réaction
18
Localité
Marseille
Plantte":2gxhg80v a dit:
Pourrais-tu être beaucoup plus spécifique?
Par exemple le mouvement des suffragettes, je pense qu'on peut raisonnablement dire qu'elles ont obtenus leur objectifs et qu'aujourd'hui une grande majorité des gens les considèrent comme juste voire évidents. Leurs actions violentes ont été critiquées par leurs opposants (ainsi qu'au sein du mouvement) comme inutiles, contre-productives, illégales, etc. Elles ont gagné et si tu penses pouvoir affirmer avec certitude qu'elles auraient aussi gagné (voire plus vite) sans leurs actions violentes, je vais me permettre de penser que tu es beaucoup trop sûr de toi.

Le mouvement afro-américain pour les droits civiques a aussi été accompagné d'émeutes et de violences, avec des controverses similaires. Là encore, si tu penses savoir la vérité sur l'efficacité des différentes tactiques dans ce mouvement, je vais me permettre d'avoir mes doutes. Y'a pas mal d'études et de controverses sur la diversité des tactiques et je pense que c'est une chose d'avoir son opinion dessus, c'en est une autre de traiter de débiles ou crétins les gens qui ne la partagent pas.

Je suis pas en train d'affirmer qu'on peut transposer directement de ces mouvements à la protection animale, clairement chaque mouvement a ses spécificités. Je suis juste en train de dire que ça me paraît pas historiquement ultra-évident que taguer ou casser quelques vitrines est forcément toujours contre-productif.

YANYA : You Are Not Your Audience
Ouais enfin là c'était une remarque entre nous sur végéweb, pas une grande déclaration de principe sur ce qui me parait pertinent pour communiquer avec les omnis. Ne nous emballons pas.

L'objectif qui devrait être le nôtre : amener un changement très profond de la société sur notre relation avec les animaux pour éviter qu'ils se retrouvent par milliards victimes d'élevage et de pêche.
C'est cool, on a le même objectif. Toi tu sembles avoir des certitudes sur les moyens adaptés pour y parvenir, moi un peu moins (ou en tout cas pas les mêmes que toi).

plutôt que des les traiter de nazis
Je trouve ça ironique (décidément j'arrête pas dans ce fil) que tu écrives ça quand 2 paragraphes plus haut tu compares quelques tags ou pavés dans des vitrines aux actions de Daesh. (Au passage, la grande majorité des victimes de Daesh sont musulmanes, donc je me permets aussi d'avoir des doutes sur tes analyses à propos de Daesh.)
 

Petrichor

Jeune bulbe
Inscrit
23/5/18
Messages
32
Score de réaction
0
En résumé, quelques couillons en quête d'émotions fortes estiment que casser des vitrines va faire avancer la cause animale, ou au moins grandement augmenter la taille de leur penis et décupler leur virilité auprès des petites étudiantes vegan de leur quartier.
Ou alors c'est juste des vandales qui prennent n'importe quelle cause à coeur si ça leur permet de se défouler.

Et si les bouchers-charcutiers peuvent rameuter des clients en se faisant passer pour des victimes, pourquoi s'en priveraient-ils? "soutenez mon petit commerce les vegans sont mechants la France a peur", et hop un petit bonus dans le tiroir-caisse à la fin du mois. Rien de choquant me semble-t-il, tout commerçant en profiterait.

Bref, tout cela ne me semble pas bien important...
 

Zeas

Jeune bulbe
Inscrit
11/4/18
Messages
49
Score de réaction
0
Plantte":2zaz2a3n a dit:
Si "dire la vérité" à des gens suffisait à les convaincre de devenir végé ça ferait longtemps qu'on serait un peu plus de 1% de convaincus dans nos sociétés.
@Plantte : Tu ne contredirais pas tous tes propos avec cette phrase ?


Petrichor":2zaz2a3n a dit:
En résumé, quelques couillons en quête d'émotions fortes estiment que casser des vitrines va faire avancer la cause animale, ou au moins grandement augmenter la taille de leur penis et décupler leur virilité auprès des petites étudiantes vegan de leur quartier.
Ou alors c'est juste des vandales qui prennent n'importe quelle cause à coeur si ça leur permet de se défouler.
[...]
Bref, tout cela ne me semble pas bien important...
Humm plutôt que de les traiter de couillons je dirais plutôt que ces personnes justement réfléchissent à une manière d'amener le débat sur la table! => Que les gens se demandent ce qui les poussent à faire ça, et que des personnes défendant le véganisme ("vandales" ou non) soient entendus de tous.
Et j'ai l'impression que c'est une méthode plutôt efficace...

Je ne fais moi même pas partie de ces groupes mais les comprend tout à fait.
Il faudrait attendre que les politiques se réveillent tranquillement et juste ne pas consommer de POA dans son coin et "respecter" la consommation de POA de l'ensemble de la population?

Je rejoins l'analyse de Numa précedemment, les actions un peu plus "violentes" ont le mérite de faire avancer les choses, et l'histoire ne fait que l'appuyer. Et ce que je trouve absurde ce sont ces pseudo-comparaisons avec des actions bien plus violentes, on parle ici QUE de dégradations matérielles !!!
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Dans les cahiers antispéciste, il y a un article intéressant sur le pacifisme et ses limites : http://www.cahiers-antispecistes.org/pa ... pacifisme/
Un gros problème que l'on rencontre dans le mouvement pacifiste est qu'il affirme renoncer à toute forme de violence en ignorant que ce terme est difficile à définir. Il y a beaucoup de question que l'on doit se poser : de quel point de vue se place t-on ? De celui de l'oppresseur ou celui de l'opprimé ? La violence peut-être également visuel ? Le fait de montrer des images choquante peut-il blesser des personne est être donc violent ? Peut-on parler de violence lorsque l'on ne s'attaque que à des bien matériel ?
Qui choisie de la définition de la violence ? <br /:><:br /> — Le 26 Juin 2018, 10:20, fusion automatique du message précédent — <br /:><:br /> Certes, si on brise la vitre d'une boucherie, on provoque du rejet, mais tout les actions que nous menons suscitent le rejet. Même lorsqu'on ne fait que publier des recettes, ce sera le cas, car certaines personnes vont se mettre à croire que le véganisme est simplement un nouveau régime à la mode. Je pense donc que la meilleurs des choses à faire et de varier les stratégies de militantisme. Ainsi on s'adressera à un public plus large.
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
Numa":1gvihgpi a dit:
Plantte":1gvihgpi a dit:
Pourrais-tu être beaucoup plus spécifique?
Par exemple le mouvement des suffragettes, je pense qu'on peut raisonnablement dire qu'elles ont obtenus leur objectifs et qu'aujourd'hui une grande majorité des gens les considèrent comme juste voire évidents. Leurs actions violentes ont été critiquées par leurs opposants (ainsi qu'au sein du mouvement) comme inutiles, contre-productives, illégales, etc. Elles ont gagné et si tu penses pouvoir affirmer avec certitude qu'elles auraient aussi gagné (voire plus vite) sans leurs actions violentes, je vais me permettre de penser que tu es beaucoup trop sûr de toi.
Sommes-nous tous les deux d'accord pour dire que rien ne permet d'affirmer que ces actions violentes aient eu un impact positif sur le mouvement des droits des femmes? Ce serait un problème de logique si on en venait à penser que puisque les suffragettes ont gagné leur combat et que certaines de celles-ci étaient violentes, alors la violence leur a été utile...


Le mouvement afro-américain pour les droits civiques a aussi été accompagné d'émeutes et de violences, avec des controverses similaires. Là encore, si tu penses savoir la vérité sur l'efficacité des différentes tactiques dans ce mouvement, je vais me permettre d'avoir mes doutes. Y'a pas mal d'études et de controverses sur la diversité des tactiques et je pense que c'est une chose d'avoir son opinion dessus, c'en est une autre de traiter de débiles ou crétins les gens qui ne la partagent pas.
Qui décide? Qui décide qu'une minorité parmi un mouvement social soit légitime d'imposer sa vision du monde par des actions violentes?

Tu trouves ironique ma comparaison avec Daesh, je crois que tu ne saisis pas : pourquoi démolir un magasin serait acceptable et pas démolir une personne? Qui décide de ça? Moi ma morale c'est que la vitrine a la même valeur que la vie humaine. Pourquoi ne pourrais-je pas tuer des gens pour faire avancer mes idées puisque d'autres cassent bien des vitrines et que dans ma morale les deux se valent? Si je suis boucher pourquoi je pourrais pas tuer les figures médiatiques du véganisme pour faire reculer leurs idées?

Ce n'est pas qu'une question stratégique... il y a aussi le respect des autres, de la société, de la citoyenneté, du vivre ensemble.

Je me souviens avoir fais un travail sur l'éthique animale il y a quelques années et l'un de mes profs insistait lourdement sur l'activisme violent, il voulait que j'en parle dans mon travail car il avait lu un truc sur les attentas contre un labo en Angleterre. Sans même rien connaître sur le sujet il avait déjà une perception négative de la question que je traitais.

Je connais d'ailleurs un de ces véganes-débiles qui avait détruit la devanture de boucherie à Liège il y a quelques années. Il a d'ailleurs été assez stupide pour se faire prendre par la police (quelques semaines de prison). Il n'y avait aucun choix stratégique : les bouchers vendent les corps d'animaux torturés, détruisons les boucheries.

Steven Best est bien le seul a défendre l'activisme violent. Il n'est connu que pour ça d'ailleurs, il n'a pas l'air franchement brillant.

Qu'est-ce que la violence? Grande question, mais est-ce qu'on ne pourrait pas dire que si quelqu'un détruit mon lieu de travail parce qu'il est en désaccord avec ce que je fais c'est de la violence?
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Plantte":pav3mwtc a dit:
Steven Best est bien le seul a défendre l'activisme violent. Il n'est connu que pour ça d'ailleurs, il n'a pas l'air franchement brillant.

Qu'est-ce que la violence? Grande question, mais est-ce qu'on ne pourrait pas dire que si quelqu'un détruit mon lieu de travail parce qu'il est en désaccord avec ce que je fais c'est de la violence?
Steven Best n'est de loin pas le seul à défendre l'activisme violent dans le mouvement animaliste. Il y en a bien d'autre. Si on prend l'exemple de Tiphaine Lagarde, présidente de 269life France, elle s'oppose au pacifisme et pourtant elle est très intelligente et c'est même une ancienne juge.
Est ce que détruire un lieu de travail est de la violence ? La aussi, je répondrais en disant que c'est une grande question. Et si je détruit la maison d'un pédophile en écrivant "stop pédophilie" sur les mures, on ne criera sans doute pas autant au scandale.
On s’aperçoit quand même que certains actes violent sans considérés comme inacceptable dans le mouvement animaliste alors qu'en les considère comme héroïque dans d'autre mouvements. Je connais beaucoup de gens qui disent sans cesse que la violence n'est pas la solution, par contre quand on parle de la gifle que Beate Klarsfeld a donné à Kiesinger, ces même personne réagissent en disant "bravo".
 

Skud

Élève des carottes
Inscrit
20/1/15
Messages
1 343
Score de réaction
2
Petrichor":2dwxl669 a dit:
En résumé, quelques couillons en quête d'émotions fortes estiment que casser des vitrines va faire avancer la cause animale, ou au moins grandement augmenter la taille de leur penis et décupler leur virilité auprès des petites étudiantes vegan de leur quartier.
Ou alors c'est juste des vandales qui prennent n'importe quelle cause à coeur si ça leur permet de se défouler.
C'est drôle ça (penser qu'il n'y a que des mecs dans ces mouvements). Pour en connaitre quelques uns.unes, on retrouve tout autant des personnes affiliées masculines que féminines.

Et oui, la testostérone et la "violence" n'est pas que l'apanage des "mâles".

Désolé pour la digression du sujet, cette remarque m'a juste fait sourire :)

Sinon pour revenir au cœur du sujet. Je ne soutient pas les initiatives des "casseurs" de vitrines carnistes et autres. Mais je ne les condamne pas pour autant car je comprend.

J'aime beaucoup le parallèle avec les luttes afro américaines. Le fait est que l'Histoire (au sens d'histoire commune, celle que tout le monde connait sans connaître) se souvient principalement de Martin Luther King dans cette lutte, lui qui était non-violent.
 

aérobiose

Élève des carottes
Inscrit
25/11/11
Messages
1 029
Score de réaction
0
Localité
au large
concrètement on s'en fout pas un peu de tout ça? ça reste qq vitrines vandalisées, point.
C'est peut être un symbole médiatique mais nos amies les bêtes s'en carrent.
Je trouve triste de vous voir réagir là dessus et pas sur la fin de l’embargo chinois sur la viande bovine française. Des millions de bêtes de plus vont être élevées et se faire casser la gueule juste pour ce nouveau marché, ça semble autrement plus grave
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 219
Score de réaction
18
Localité
Marseille
Plantte":2sa97bll a dit:
Sommes-nous tous les deux d'accord pour dire que rien ne permet d'affirmer que ces actions violentes aient eu un impact positif sur le mouvement des droits des femmes?
On est en tout cas d'accord que je n'ai pas donné d'arguments suffisants pour affirmer ça, et d'ailleurs ça tombe bien, je me suis soigneusement abstenu de l'affirmer.

En fait si tu relis calmement mes messages, j'ai pas affirmé qu'en général c'est une bonne idée de péter des vitrines. (En fait j'ai même dit que je suis assez sûr qu'il y a des gens qui font ce genre d'action pour de mauvaises raisons.) J'ai juste dit (et donné des arguments dans ce sens) que ça me parait en tout cas pas clair comme de l'eau de roche que c'est toujours une mauvaise idée. Et certainement pas assez pour se permettre de traiter de débiles l'ensemble des personnes qui le font.

Zeas":2sa97bll a dit:
Je rejoins l'analyse de Numa précedemment, les actions un peu plus "violentes" ont le mérite de faire avancer les choses, et l'histoire ne fait que l'appuyer.
En fait j'essayais pas d'affirmer ça. J'essayais juste de dire que ça me paraît au moins plausible qu'elles aient cet effet dans certains circonstances.
 

Zeas

Jeune bulbe
Inscrit
11/4/18
Messages
49
Score de réaction
0
Numa":a826zxj9 a dit:
Zeas":a826zxj9 a dit:
Je rejoins l'analyse de Numa précedemment, les actions un peu plus "violentes" ont le mérite de faire avancer les choses, et l'histoire ne fait que l'appuyer.
En fait j'essayais pas d'affirmer ça. J'essayais juste de dire que ça me paraît au moins plausible qu'elles aient cet effet dans certains circonstances.
Désolé d'avoir un peu trop sur-interprété tes propos qui n'étaient en effet pas aussi catégoriques.

Vu le faible pourcentage de végans en France et dans le monde, il y a manifestement des pistes à creuser pour amener les gens à se questionner et faire avancer les choses. A voir ce qui sera le plus efficace, mais je trouve hasardeux aujourd'hui de dire clairement qu'une action est contre-productive.

@aérobiose :
Nos amies les bêtes ne s'en carrent pas tant que ça puisque l'on parle ici de l'impact que ça a au niveau de la vision du véganisme et de l'adoption de ce mode de vie.
 

Pommier

Avale du tofu
Inscrit
1/6/18
Messages
594
Score de réaction
0
Encore une nouvelle vitre de boucherie brisé : https://www.francetvinfo.fr/societe/veg ... 21557.html
Ce phénomène n'est t-il pas en train d’arriver tout les jours. Une chose que l'on oublie, c'est que rien nous prouve que ces attaques viennent de personne véganes. Cela pourrait également être des carnistes qui cherchent à décrédibiliser le mouvement antispéciste.
 

Numa

Massacre des légumes
Inscrit
4/8/11
Messages
2 219
Score de réaction
18
Localité
Marseille
Zeas":1hs4cfzk a dit:
Désolé d'avoir un peu trop sur-interprété tes propos qui n'étaient en effet pas aussi catégoriques.
Pas de souci :)

Pommier":1hs4cfzk a dit:
Une chose que l'on oublie, c'est que rien nous prouve que ces attaques viennent de personne véganes. Cela pourrait également être des carnistes qui cherchent à décrédibiliser le mouvement antispéciste.
En même temps, ça me paraît vachement plus probable que ça soit juste des véganes. Je crois qu'on est quand même plusieurs dans ce fil à connaître des véganes qui seraient susceptibles de faire ce genre de choses (qu'on les approuve ou non).

D'ailleurs, peut-être que tu es un carniste qui cherche à décrédibiliser le mouvement en y diffusant un mode de pensée complotiste ?

Plantte":1hs4cfzk a dit:
Hé, mais en fait un texte qui encadre nos actions c'est peut-être pas si mal, on pourrait appeler ça... la loi et essayer de s'y tenir pour éviter que tout le monde saccage les trucs avec lesquels il est en désaccord...
Désolé, je reviens sur un truc vieux de plusieurs messages, mais du coup je me pose une question : pour toi c'est plus une question de conformité à la loi ou de non-violence ? Par exemple, que penses-tu d'action non-violentes mais contraires à la loi, comme organiser une manifestation non déclarée pour interrompre une corrida (comme a pu le faire le CRAC), ou commettre une violation de domicile pour récupérer des images de maltraitance (comme ont pu le faire des militant·e·s L214) ?

Je demande parce qu'en réfléchissant à ces questions de limites, je me rends compte que c'est vraiment en terme de violence ou non que je me pose la question. Par exemple, pour moi je place une limite ferme à la violence physique contre les personnes. En-deça de cette limite y'a une zone grise où je place les actions impliquant d'autres types de violence (genre cassage de vitrine), que souvent je ferais pas mais qu'en général je condamne pas fermement non plus, ou alors mon opinion va dépendre fortement des circonstances. Et après y'a toutes les actions non-violentes, qui me paraissent moralement acceptables assez indépendamment (pour moi) de leur statut légal.

Du coup par curiosité ça m'intéresse de savoir si on raisonne suivant le même genre de critères mais on place pas le curseur au même endroit sur cet axe, ou si c'est plutôt qu'on est vraiment sur des critères différents ?
 

Balika

Élève des carottes
Inscrit
29/11/16
Messages
1 167
Score de réaction
8
On parle de vitrine pendant que des millions d'animaux sont massacrés chez nous ou envoyés en Afrique du Nord, en Chine, etc. Sérieusement ?

A un moment, un peu de casse est un symbole aussi (="on ne veut plus de ça"). Une boucherie est un lieu abominable, comme un abattoir. Où est le problème de s'y attaquer ?

Oui, les bouchers (comme leurs copains les chasseurs) commencent à avoir peur (ou en tout cas prétendent avoir peur) des militants animalistes et viennent pleurnicher de l'aide alors même que ce sont eux les oppresseurs. N'est-ce pas le but de fermer les boucheries et les abattoirs ? Qui pense un seul instant que les bouchers et les abatteurs vont changer gentiment de métier avec de belles paroles ?

La non-violence a ses limites. Par exemple, les américains se sont retirés du Viêt-Nam non pas à cause des manifestations pacifistes devant la Maison Blanche mais parce que leurs armées se sont pris une branlée monumentale par les courageux soldats du Viêt-Nam. La guerre s'est terminée parce que des gens ont lutté et résisté, en sabotant et en attaquant leur oppresseurs.

Tout ça pour dire qu'on ne va pas libérer les animaux uniquement avec de belles paroles, de la "pédagogie" et des cookies véganes. Faut arrêter de se mentir, à un moment, il y aura de la casse. Et l'opinion finira par céder face aux actions plus modérées, comme pour la lutte pour les droits des femmes ou celle des Noirs aux EU.
 
Haut