Manger des insectes

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
Salut,

Je me pose des questions sur la pertinence de ne pas consommer les insectes d'un point de vue éthique. Ma question se base du point de vue que les insectes sont intéressants d'un point de vue nutritionnel et écologique (ce qui peut être un débat à lui tout seul, mais acceptons cela comme acquis pour faciliter le débat éthique):

Consommer des plantes engendrent la mort d'insectes. Même si cette mort n'est pas recherchée par ceux qui consomment ces plantes, elle reste une conséquence directe. Et la plupart des véganes ne cherchent pas à consommer des produits provenant d'insectes (notamment le miel) pour des raisons éthiques.

Mais je ne connais pas de végane qui essaye d'établir des cultures de nourriture avec comme objectif de minimiser la mort des insectes (par exemple dans des serres fermées, en hydroculture (donc sans terre), avec une filtration de l'air pour éviter les insectes, etc). De plus les insectes sont tués/éliminés lorsqu'ils se mettent à consommer les plantes que nous faisons pousser.

En résumé, une exploitation d'insecte serait non-éthique, alors qu'une utilisation de pesticide (même bio) pour tuer les insectes sur notre nourriture serait acceptable.

J'en viens à la question de la souffrance des insectes et à celle de leur sentience qui me trouble: quelle est la perception des insectes de leur environnement, qu'est-ce qui leur plait/déplait et est-il immoral de les tuer?

Je me pose cette question car certaine personne, pour diverses raisons, ne peuvent pas consommer les produits végétaliens riches en protéine et notamment en lysine, et l'on sait qu'en se passant de ces bonnes sources de protéine, sur le long terme la santé peut flancher. Les insectes me semblent être dans ce cas plus précis une alternative pouvant être intéressante afin d'éviter de tuer des mammifères dont la sentience ne fait plus débat.
 
A

Anonymous

Guest
Bonne question, je pense qu'on a pas la certitude que les insecte de souffre pas. Donc ne pouvant assurément pas savoir si il souffre je ne mange pas d'insecte.

Après c’est vraie que dans l'agriculture d'aujourd'hui on tue beaucoup d'insecte, la solution ? Faire son potager !
 

HerbieVore

Mange de la salade
Inscrit
15/7/13
Messages
304
Score de réaction
0
Localité
à l'ouest
Les insectes sont des animaux: je ne mange pas les animaux donc je ne mange pas les insectes.
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
HerbieVore":3s6fv8mw a dit:
Les insectes sont des animaux: je ne mange pas les animaux donc je ne mange pas les insectes.
Dogmatique.

Pourquoi est-ce que tu ne manges pas les animaux?
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
10
Il me semble que le rendement des élevages d'insectes est de 2 pour 1 ( donc plus de végétaux consommés que si on les destinait directement à l'alimentation humaine ), donc ça fait toujours plus d'insectes tués par l'agriculture végétale en plus de ceux des élevages. C'est pas vraiment limiter son impact sur la vie potentiellement sentiente je trouve.

Edit ( parce qu'intégrer une source c'est bien ):
http://www.mangeons-des-insectes.com/po ... s-insectes
(voir le point 5 qui dit que 10kg de végétaux en donnent 9 d'insectes)
=> J'ai choisi le site parce qu'il est pro insectes, donc même au mieux ça reste moins nocif pour les individus potentiellement sentients de ne pas les consommer ( ça fait un peu la palisse dit comme ça ^^' )
 

Nicollas

Avale du tofu
Inscrit
8/2/11
Messages
561
Score de réaction
0
Excalibur":395fxd10 a dit:
Il me semble que le rendement des élevages d'insectes est de 2 pour 1 ( donc plus de végétaux consommés que si on les destinait directement à l'alimentation humaine )
Edit ( parce qu'intégrer une source c'est bien ):
http://www.mangeons-des-insectes.com/po ... s-insectes
(voir le point 5 qui dit que 10kg de végétaux en donnent 9 d'insectes)
=> J'ai choisi le site parce qu'il est pro insectes, donc même au mieux ça reste moins nocif pour les individus potentiellement sentients de ne pas les consommer ( ça fait un peu la palisse dit comme ça ^^' )

Tu sais, même si le ratio est de 1:2, la nourriture que consomme un insecte et un humain ne sont pas les mêmes (donc c'est sûrement plus économique et écologique de cultiver pour des insectes si la surface est juste deux fois supérieure); et il faudrait plutôt comparé la surface à cultiver pour apporter le même apport nutritionnel que 100g d'insectes, et je suis sûr que ça sera plus que le x2 des insectes.
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
10
C'est possible, mais je suis dans l'idée que les vaches ne devraient pas consommer du soja/ maïs, or c'est le cas à hauteur de 30% il me semble, pour les faire grossir plus rapidement.
Mon raisonnement est extrapolé à partir de ça en fait, en supposant que l'élevage d'insectes subira les mêmes dérives que celui des animaux actuels ( même si dans mon esprit le parti pris élevage = dérive joue peut être aussi ).

Donc effectivement tant qu'on a pas ces ratios avec nombre d'insectes tués avec l'élevage vs sans ( et possibles économies de terrains à cultiver donc moins d'insectes tués ) j'aurais du mal à donner un avis très objectif ^^'.
*Encore que, la question de la liberté des individus supposés sentients pourrait rentrer en compte et contre balancer les calculs quantitatifs *
 

Pers0nne

Se gave de B12
Inscrit
28/11/11
Messages
4 505
Score de réaction
1
Site web
pangolincariboukoala.free.fr
En fait, la réflexion est la même que pour les animaux vertébrés, quand on commence à s'interroger sur toutes les pertes indirectes.

Pour manger un insecte directement, il faut obligatoirement le tuer.
Pour cultiver des végétaux, ce sont les conditions actuelles de culture qui entraînent la mort d'insectes. En théorie, rien n'empêche de mettre au point et perfectionner des techniques pour minimiser au maximum le nombre de victimes.

Donc pour respecter les animaux, et les insectes, et les considérer en tant qu'individus, on est obligés de commencer par ne plus les tuer de manière directe et volontaire. Une fois passée cette étape, on peut se questionner sérieusement sur les moyens de tuer moins d'insectes en cultivant les végétaux, puisque tu cites toi-même des solutions possibles.
Le fait que les vegans d'aujourd'hui ne se posent pas vraiment la question (parce qu'il faudrait déjà que les vertébrés soient pris en compte par la société en tant qu'individus, pour pouvoir commencer à s'attaquer sérieusement au problème plus complexe des insectes) ne signifie pas que les vegans de demain ne pourront pas se la poser.
Mais si on pose à la base qu'on n'arrêtera jamais de les tuer volontairement, alors évidemment, on ne cherchera non plus jamais à minimiser le nombre de victimes indirectes...

Donc la seule vraie question à se poser, c'est la sentience des insectes.
 

Picatau

Fait crier les carottes
Inscrit
24/2/13
Messages
3 833
Score de réaction
1
Localité
Limousin
La question pour moi, c'est pourquoi tuerais-je un insecte ? C'est inutile et nuisible (à l'insecte).
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
9
Si l'agriculture tue des insectes, autant que ce soit pour nourrir des humains et non des insectes qui seront à leur tour tués pour être mangés...
 

Nicollas

Avale du tofu
Inscrit
8/2/11
Messages
561
Score de réaction
0
kob27g":truiuyvg a dit:
Si l'agriculture tue des insectes, autant que ce soit pour nourrir des humains et non des insectes qui seront à leur tour tués pour être mangés...

Et si le fourrage qui nourrit les insectes tue moins que la nourriture des humains (déchets de culture etc) ?
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
9
Nicollas":36oh8j43 a dit:
kob27g":36oh8j43 a dit:
Si l'agriculture tue des insectes, autant que ce soit pour nourrir des humains et non des insectes qui seront à leur tour tués pour être mangés...

Et si le fourrage qui nourrit les insectes tue moins que la nourriture des humains (déchets de culture etc) ?
Et si on invente un hybride d'insecte qui ne mange pas ?
 

HerbieVore

Mange de la salade
Inscrit
15/7/13
Messages
304
Score de réaction
0
Localité
à l'ouest
Plantte":dhjzsefm a dit:
HerbieVore":dhjzsefm a dit:
Les insectes sont des animaux: je ne mange pas les animaux donc je ne mange pas les insectes.
Dogmatique.

Pourquoi est-ce que tu ne manges pas les animaux?

Pour plein de raisons, la première étant la non-violence.

Picatau":dhjzsefm a dit:
La question pour moi, c'est pourquoi tuerais-je un insecte ? C'est inutile et nuisible (à l'insecte).
Absolument d'accord avec ça.
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
@Excalibur: Je suis d'accord avec ce que tu dis, c'est pourquoi je pose ma question du point de vue que les insectes sont intéressants d'un point de vue nutritionnel et écologique.
Imagines que tu n'aies pas la possibilité de digérer des légumineuses et des céréales pour diverses raisons et que tu ne te sentes pas bien si tu consommes moins de 60g de protéines par jour.
Quelles sont les options éthiques qui sont préférable? Et si il ne reste que les insectes ou les autres produits animaux habituels?

Imagines en plus que tu manges une quantité phénoménale de légumes et de fruits bio. Que tu as des insectes chez toi qui mangent toute la masse de nourriture végétale que tu ne digères pas (épluchure, trognons, etc) et ces insectes se reproduisent vite. Manger ces insectes riches en protéine serait super-écologique (bien plus que de jeter cette masse végétale à la poubelle pour être transporté et incinéré plus loin). De plus c'est grâce à toi qu'ils profitent d'une petite existence chacun.

Pers0nne":h0tiixcd a dit:
Donc la seule vraie question à se poser, c'est la sentience des insectes.
C'est vrai, mais aussi le "niveau" de sentience éventuel, qu'est-ce qu'ils perçoivent du monde, quelles sont leur caractéristiques et émotions diverses? Est-ce que l'on peut dire que l'on porte un grand préjudice aux insectes? Est-ce que le préjudice est balancé par le faire qu'on met en œuvre un système sans lequel ils n'existeraient pas? Est-ce que l'on peut posséder ces insectes tout comme des plantes ou doivent-ils être libre? Ont-ils véritablement des intérêts?
 

Nicollas

Avale du tofu
Inscrit
8/2/11
Messages
561
Score de réaction
0
kob27g":cav011z2 a dit:
Nicollas":cav011z2 a dit:
kob27g":cav011z2 a dit:
Si l'agriculture tue des insectes, autant que ce soit pour nourrir des humains et non des insectes qui seront à leur tour tués pour être mangés...

Et si le fourrage qui nourrit les insectes tue moins que la nourriture des humains (déchets de culture etc) ?
Et si on invente un hybride d'insecte qui ne mange pas ?

Et si tu répondais à ma question d'abord ?
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
HerbieVore":3noqyovj a dit:
Plantte":3noqyovj a dit:
Pourquoi est-ce que tu ne manges pas les animaux?
Pour plein de raisons, la première étant la non-violence.
Es-tu certain qu'un insecte ressente la violence, la douleur, la peur? Même sous formes primitives? L'évidence ne me semble pas manquante en ce qui concerne les oiseaux, les cochons, les vaches, les poissons, etc. Par contre vis-à-vis des insectes ça ne me semble pas du tout clairement établi.
 

kob27g

Moulin à graines
Inscrit
12/7/12
Messages
11 119
Score de réaction
9
Nicollas":3jccxbs9 a dit:
kob27g":3jccxbs9 a dit:
Nicollas":3jccxbs9 a dit:
Et si le fourrage qui nourrit les insectes tue moins que la nourriture des humains (déchets de culture etc) ?
Et si on invente un hybride d'insecte qui ne mange pas ?
Et si tu répondais à ma question d'abord ?
Et si ma tante en avait, ça serait mon oncle...

Bref, pour répondre à ton cas particulier. Il faudrait donc que les fabricants ou producteurs de la bouffe végé dont je me nourris précisent le nombre d'animaux qu'ils ont tués en produisant cette bouffe (soit A, le nombre d'animaux tués).
Je comparerais cette donnée avec la même information donnée par le producteur d'insectes (soit B, le nombre d'animaux tuées pour nourrir ces insectes). A la valeur "B", il faudrait rajouter une autre valeur, en l’occurrence le nombre d'insectes que j'aurais consommés (nommée C).
Donc selon toi, on peux se permettre de manger des insectes si A > B + C ?

Reste juste à récupérer les valeurs A et B. :whistle:
Pour la valeur C, c'est plus simple, il suffit juste de compter.
 

HerbieVore

Mange de la salade
Inscrit
15/7/13
Messages
304
Score de réaction
0
Localité
à l'ouest
Plantte":2eo2hswj a dit:
HerbieVore":2eo2hswj a dit:
Plantte":2eo2hswj a dit:
Pourquoi est-ce que tu ne manges pas les animaux?
Pour plein de raisons, la première étant la non-violence.
Es-tu certain qu'un insecte ressente la violence, la douleur, la peur? Même sous formes primitives? L'évidence ne me semble pas manquante en ce qui concerne les oiseaux, les cochons, les vaches, les poissons, etc. Par contre vis-à-vis des insectes ça ne me semble pas du tout clairement établi.

Je ne me vois pas aller croquer dans une coccinelle ou une mouche pour constater si elle souffre ou pas.
 

Plantte

Avale du tofu
Inscrit
14/12/11
Messages
590
Score de réaction
0
Certains arguments vont quand même plutôt dans le sens opposé. Ceci par exemple:
http://www.cahiers-antispecistes.org/sp ... che=insect

Mais d'accord, je comprends ta position qui est fondé sur le doute (si je doute je préfère aussi m'abstenir et respecter le vivant, d'où mon avatar). Mais d'un autre côté, si je décide de ne pas manger d'insectes, je ne vais pas en cultiver, je ne les ferai pas se reproduire et se multiplier, donc naître, même si je vais les tuer (tout comme je tue des plantes), je prive des insectes-individus potentiels d'être en vie pour un moment.

Dans le cas où la vie n'est qu'une vie de souffrance on a tout intérêt à ne pas y participer et à réduire notre responsabilité là-dedans. Je suis assez d'accord.

Mais dans le cas où la souffrance est excessivement faible, voir inexistante, ne vaudrait-il pas mieux être responsable de faire vivre ces milliers d'insectes pendant quelques mois plutôt que rien?
 

Excalibur

Massacre des légumes
Inscrit
15/9/14
Messages
1 636
Score de réaction
10
@ Plantte:
"Imagines que tu n'aies pas la possibilité de digérer des légumineuses et des céréales pour diverses raisons et que tu ne te sentes pas bien si tu consommes moins de 60g de protéines par jour.
Quelles sont les options éthiques qui sont préférable? Et si il ne reste que les insectes ou les autres produits animaux habituels?"

=> La seule solution éthique ( ou en tout cas, moralement non condamnable ) que je vois actuellement ( sachant que je ne sais pas si d'autres végétaux présentent l'avantage de correspondre à ces cas de figure précis -peut etre les oléagineux-, donc je pars sur une solution carnée ) ce serait de consommer des animaux qui seraient morts d'une mort non provoquée par l'humain, ou en tout cas pas pour répondre à une demande carnée ( je sais pas bien si un animal euthanasié est propre à la consommation ).
Ce qui inclus les humains eux même ( je pars vraiment de l'idée que si la personne dont on parle ne consomme pas de chaire animale elle décède, tout en ne faisant pas de compromis hâtifs sur l'éthique ), je pense donc qu'on a assez de morts pour nourrir la poignée d'individus qui ne pourraient pas se passer de viande pour une raison existante ou non ( l'idée du cannibalisme n'est pas ironique, je ne considère pas les corps comme étant sacrés ).
 
Haut